Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Toute l'Europe marche à la mort
    Aller à la page: 1, 2  >
     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 356

    MessagePosté le: 26/06/2014 12:03:52    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    QUAND LA PATRIE EST TRAHIE PAR LA REPUBLIQUE (par Jean Raspail)
    J’ai tourné autour de ce thème comme un maître-chien mis en présence d’un colis piégé. Difficile de l’aborder de front sans qu’il vous explose à la figure. Il y a péril de mort civile. C’est pourtant l’interrogation capitale. J’ai hésité.
    D’autant plus qu’en 1973, en publiant « Le Camp des saints », j’ai déjà à peu près tout dit là-dessus. Je n’ai pas grand-chose à ajouter, sinon que je crois que les carottes sont cuites. Car je suis persuadé que notre destin de Français est scellé, parce qu’« ils sont chez eux chez moi » (Mitterrand), au sein d’une « Europe dont les racines sont autant musulmanes que chrétiennes » (Chirac), parce que la situation est irréversible jusqu’au basculement définitif des années 2050 qui verra les « Français de souche » se compter seulement la moitié - la plus âgée - de la population du pays, le reste étant composé d’Africains, Maghrébins ou Noirs et d’Asiatiques de toutes provenances issus du réservoir inépuisable du tiers monde, avec forte dominante de l’islam, djihadistes et fondamentalistes compris, cette danse-là ne faisant que commencer.

    TOUTE L’EUROPE MARCHE À LA MORT
    La France n’est pas seule concernée. Toute l’Europe marche à la mort. Les avertissements ne manquent pas - rapport de l’ONU (qui s’en réjouit), travaux incontournables de Jean-Claude Chesnais et Jacques Dupâquier, notamment -, mais ils sont systématiquement occultés et l’Ined pousse à la désinformation. Le silence quasi sépulcral des médias, des gouvernements et des institutions communautaires sur le krach démographique de l’Europe des Quinze est l’un des phénomènes les plus sidérants de notre époque.
    Quand il y a une naissance dans ma famille ou chez mes amis, je ne puis regarder ce bébé de chez nous sans songer à ce qui se prépare pour lui dans l’incurie des « gouvernances » et qu’il lui faudra affronter dans son âge d’homme. Sans compter que les « Français de souche », matraqués par le tam-tam lancinant des droits de l’homme, de « l’accueil à l’autre », du « partage » cher à nos évêques, etc., encadrés par tout un arsenal répressif de lois dites « antiracistes », conditionnés dès la petite enfance au « métissage » culturel et comportemental, aux impératifs de la « France plurielle » et à toutes les dérives de l’antique charité chrétienne, n’auront plus d’autre ressource que de baisser les bras et de se fondre sans moufter dans le nouveau moule « citoyen » du Français de 2050.

    LA PREMIÈRE HYPOTHÈSE : LES ISOLATS RÉSIST ANTS
    Ne désespérons tout de même pas. Assurément, il subsistera ce qu’on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une quinzaine de millions de Français - et pas nécessairement tous de race blanche - qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s’obstineront à rester imprégnés de notre culture et de notre histoire telles
    qu’elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile.
    Face aux différentes « communautés » qu’on voit se former dès aujourd’hui sur les ruines de l’intégration (ou plutôt sur son inversion progressive : c’est nous qu’on intègre à « l’autre », à présent, et plus le contraire) et qui en 2050 seront définitivement et sans doute institutionnellement installées, il s’agira en quelque sorte - je cherche un terme approprié - d’une communauté de la pérennité française.
    Celle-ci s’appuiera sur ses familles, sa natalité, son endogamie de survie, ses écoles, ses réseaux parallèles de solidarité, peut-être même ses zones géographiques, ses portions de territoire, ses quartiers, voire ses places de sûreté et, pourquoi pas, sa foi chrétienne, et catholique avec un peu de chance si ce ciment-là tient encore.
    Cela ne plaira pas.
    Le clash surviendra un moment ou l’autre. Quelque chose comme l’élimination des koulaks par des moyens légaux appropriés.
    Et ensuite ?
    Ensuite la France ne sera plus peuplée, toutes origines confondues, que par des bernard-l’ermite qui vivront dans des coquilles abandonnées par les représentants d’une espèce à jamais disparue qui s’appelait l’espèce française et n’annonçait en rien, par on ne sait quelle métamorphose génétique, celle qui dans la seconde moitié de ce siècle se sera affublée de ce nom.
    Ce processus est déjà amorcé.

    LA SECONDE HYPOTHÈSE : LA « RECONQUISTA »
    Il existe une seconde hypothèse que je ne saurais formuler autrement qu’en privé et qui nécessiterait auparavant que je consultasse mon avocat, c’est que les derniers isolats résistent jusqu’à s’engager dans une sorte de « Reconquista » (lire «De la Reconquête Française» - de Marc Noé) sans doute différente de l’espagnole mais s’inspirant des mêmes motifs. Il y aurait un roman périlleux à écrire là-dessus.
    
    Ce n’est pas moi qui m’en chargerai, j’ai déjà donné.
    Son auteur n’est probablement pas encore né, mais ce livre verra le jour à point nommé, j’en suis sûr.
    Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’«éternelle» qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé.
    Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’État (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française.
    LES RENÉGATS DE LA FRANCE
    Même si je peux, à la limite, les créditer d’une part de sincérité, il m’arrive d’avoir de la peine à admettre que ce sont mes compatriotes. Je sens poindre le mot « renégat », mais il y a une autre explication : ils confondent la France avec la République.
    Les « valeurs républicaines » se déclinent à l’infini, on le sait jusqu’à la satiété, mais sans jamais de référence à la France. Or la France est d’abord une patrie charnelle. En revanche, la République, qui n’est qu’une forme de gouvernement, est synonyme pour eux d’idéologie, idéologie avec un grand « I », l’idéologie majeure.
    Il me semble, en quelque sorte, qu’ils trahissent la première pour la seconde. Parmi le flot de références que j’accumule en épais
    dossiers à l’appui de ce bilan, en voici une qui sous des dehors bon enfant éclaire bien l’étendue des dégâts. Elle est extraite d’un discours de Laurent Fabius au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003 : « Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République. »
    Puisque nous en sommes aux citations, en voici deux, pour conclure:
    « Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. » (Président Boumediene, mars 1974.)
    Et celle-là, tirée du XXe chant de l’Apocalypse : « Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée. »

    Jean Raspail
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 26/06/2014 12:03:52    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Bébeketch
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 20 Juil 2014
    Messages: 11
    Localisation: Ile de France

    MessagePosté le: 23/07/2014 19:04:34    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Quel article, comme disent les jeunes "c'est du lourd".

    A ce sujet, il me semble qu'il y déjà au moins un exemple de peuple passé en minorité sur son propre sol et qui bénéficie quotidiennement de toute la tolérance et de tout l'amour de l'islam : les Coptes.
    On pourra alors se sentir heureux comme un copte en égypte?
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 356

    MessagePosté le: 23/07/2014 20:08:13    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Pourquoi chercher si loin. Nos "petits blancs" de nos banlieue sont juste à côté de nous. Eux aussi ont été trahi par l'état, livré en pâture aux troupes d'occupations et se retrouve en minorité.
    Revenir en haut
    Bébeketch
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 20 Juil 2014
    Messages: 11
    Localisation: Ile de France

    MessagePosté le: 23/07/2014 20:25:25    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Certes, tu as parfaitement raison, d'ailleurs j'en suis.
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 356

    MessagePosté le: 23/07/2014 20:29:25    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Moi même je viens de Pantin en Seine Saint Denis... Nous sommes un grand club
    Revenir en haut
    Bébeketch
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 20 Juil 2014
    Messages: 11
    Localisation: Ile de France

    MessagePosté le: 23/07/2014 21:00:02    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Effectivement, je vois que nous sommes tous deux issus d'environnements privilégiés. Dis voir, une question me taraude quand je rencontre un membre du club : toi,tu arrive encore à regarder le J.T. ou écouter France-info ? Moi, je n'y arrive plus, là j'écoutais Ratier ça fait du bien.
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 356

    MessagePosté le: 24/07/2014 09:10:24    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Cela m'est effectivement aussi devenu impossible. Soit parce que les journaux ne parlent que de bêtises (sports, spectacles...) alors qu'il se passe toute sorte de choses très importantes qui ne sont pas dite. Soit parce que je me rends bien compte qu'ils mentent purement et simplement.

    Nous vivons sous état d'occupation. Mais nos maître n'ont aucun rapport avec les d'jeuńs qui pourrissent la vie des villes. Ceux là ont des cravates et beaucoup d'argent
    Revenir en haut
    Bébeketch
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 20 Juil 2014
    Messages: 11
    Localisation: Ile de France

    MessagePosté le: 24/07/2014 20:14:22    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Rien à redire, on est en phase.
    Revenir en haut
    Courtoisix
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 341

    MessagePosté le: 04/08/2014 02:03:39    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    L'honnêteté journalistique conduit à préciser que ce texte date du 17 juin 2004.

    D'ailleurs c'est sacrément émouvant de se retrouver sur le site archéologique Coranix/France-Echos qui le reproduisait alors :
    http://www.coranix.org/archicoray/2004/06jun/1092.htm
    _________________
     
    Feuilletez les Carnets de Courtoisie !
    http://carnets-de-courtoisie.overblog.com


    Dernière édition par Courtoisix le 05/08/2014 01:49:47; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 356

    MessagePosté le: 04/08/2014 02:34:15    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    J'ignorais ce détail. Merci Courtoisix
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 624
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 30/08/2014 12:19:46    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Jean Raspail était invité par Anne Brassié il y a quelques semaines sur TV Libertés :
    http://www.youtube.com/watch?v=q64KgHzKvPA
    Je suis admiratif de la lucidité et de la bonne forme apparente de cet homme à son âge. J'aimerais lui ressembler si j'arrive jusque là.
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 356

    MessagePosté le: 30/08/2014 12:45:37    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Moi itou
    Revenir en haut
    Johnny Bravo
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Aoû 2014
    Messages: 39
    Localisation: ile de france

    MessagePosté le: 30/08/2014 22:40:40    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Messieurs,

    Je n'ai pas ni votre niveau de langage ni votre niveau de culture ... Je m'excuse de vous interrompre

    Je me permets juste de faire 2 observations issues de mon humble experience de vie

    1. Je suis originaire d'un pays latin de l'europe de l'est (j'ai était éduqué par un communisme assez "authentique") . La bas, il y a 20 ans environs on avait une majorité silencieuse des "blancs" et une minorité brouillante des "gitans". (je n'ai pas des chiffres, je donne juste le "resenti" ou l'opinion de l’époque. En fait c'est très dur de définir un "gitan" du point de vue légal, ainsi toute statistique sérieuse est vaine)
    Les "blancs" avait une natalité faible et les "gitans" une natalité élevé. Toute le monde de l’époque était convaincue que dans un ou deux décennies les "blancs" seront minoritaires ...
    Que c'est il passé ?
    Le gouvernement a ouvert les frontières, et tous les gitans on émigré dans l'occident. Maintenant il y a moins de gitans dans la capitale du ce dit pays que a paris ..

    Voila ... Suffit qu'il y a un pays d'immigration mieux que la france (je sais c'est dur pour certains d’imaginer ça, mais on ne sais jamais )
    (Sans parler d'un procédé totalement inhumain: couper les allocs aux nouveaux venus... Ou bien avoir un budget d'allocs constant, ainsi plus il y a des nouveaux venus moins il y a d’allocs part tête d’allocataire)

    2. Il m'est arrivé a prendre la RER régulièrement très tôt le matin (genre avant 6h30). Je n'ai pas vu 1 seul "petit blanc". J'ai vu que des visages tristes de sans papiers qui vont vers un travail pénible, très loin de leur domicile, car ils n'ont pas de choix. Quand il y avait des grevés sur le RER, ça commençait toujours a 8h, pour être sur que ces pauvres gens arrivent au travail.
    Il y a pleins métiers ou je n'ai pas vu 1 seul fr de souche (je parle des métiers durs: bâtiment, salubrité, securité ..Etc)
    Imaginez que demain tous ces gens la rentrent dans leurs pays ... Qui fait tourner la machine ? Je ne suis pas sur que les 11% des chômeurs vont le faire ...

    (PS. La Chine, la Russie, les BRICS en general ont les mêmes soucis démographiques a l’horizon )
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 356

    MessagePosté le: 30/08/2014 22:57:43    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Rassurez vous, vous ne dérangez pas du tout. C'est même le principe des forum que d'avoir une discussion ouverte.

    Vous abordez plusieurs problèmes différents.

    En ce qui concerne le dernier sujet : vous le dites vous même plus haut. Au départ on croit qu'une situation est insoluble. Et au final tout s'arrange. Si les immigrés payés des clopinettes et mal traités s'en vont la situation sociale s'améliorera pour ceux qui vont rester. Les ouvriers seront mieux traités, mieux considérés par la société, les travaux seront réaménagés pour être moins physique et les salaires remonteront. Ces métiers deviendront donc beaucoup plus attractifs pour les Français restant.

    Un peu comme les postes d'éboueurs et d'agent des déchèteries. Ils sont bien payés et ont des avantages. On trouve donc beaucoup de Français dans ces postes.
    Revenir en haut
    Johnny Bravo
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Aoû 2014
    Messages: 39
    Localisation: ile de france

    MessagePosté le: 01/09/2014 12:14:58    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort Répondre en citant

    Le sujet est complexe.
    Je vais me décomplexer.
    D'abord, je ne connais J. Raspail, que par sa page wikipedia. Je n'ai jamais lu ce monsieur. Deuxièmement, je fais partie des ces immigrées, je suis européen ...
    J'ai un peu du mal a comprendre le "but" du son article. Si je résume en simplifiant brutalement je crois comprends que:
    - la population de l'europe et de la france est déclinante;
    - pour y remédier, l'europe et la france ont mis en place des politiques d'immigration, politiques soutenues par l’église, par des associations et par des lois a la con;
    - ces nouveaux venus détruisent l'identité nationale, ainsi 2050 serais le point culminant ou il va y avoir moitié de nouveau venus et l'autre moitié les "petits blancs de souche" . Ça c'est la mort
    - de la on prévoit quelques scénarios isolants/résistants ou la reconquista

    Personnellement je suis bien plus optimiste la dessus, voila pourquoi:
    - l'immigration est un mal nécessaire. Au niveau macroéconomique c'est très bénéfique. Ça maintien la pression sur les salaires, ça fais des travailleurs pas trop vindicatifs, enthousiastes et volontaires, et ça fais des consommateurs pas trop exigeants et convulsifs. En plus ça maintien la boule immobilière. Fermer les frontières peut s’avérer bien plus néfaste que les ouvrir.

    - l’église chrétienne (je parle des tous les institutions) ne peut pas avoir une attitude anti-immigration. Suffit de lire un peu les évangiles, il n'y a pas de bénéfice d’interprétation a ce sujet.

    - "identité nationale" ... c'est un large débat. Ça me dépasse, je ne rentre pas. Intégration ? Je ne rentre pas,non plus, je ne crois pas que il y a un peuple a immigration qui peut se venter d'une intégration réussite.

    - l'islam fondamentaliste en france est juste un moyen de snobisme, de fronde, de clivage de classe, voir un refuge. Il est pratiqué par des gens en bas de l’échèle sociale, qui n'ont aucun moyen de monter sur l’échèle sociale, ou pour qui l’échèle sociale se bloque a un niveau insatisfaisant pour eux. Ainsi ils ont trouvé un moyen de dire : "Si vous blancs de souche, ne savez pas me valoriser, sachiez que Allah m'a choisi et je suis plus spécial que vous, qui vous croyez les meilleurs du monde" .
    Lors de "ma cariere" professionale, j'ai rencontré un islam "nique la france" pratique par des ouvriers très rancuniers et un islam très ouvert pratique par les peu des cadres sup d'origine magrébine. Ils sont rares les pratiquants d'un islam visible ayant des postes de responsabilité. (c'est vrais que dans les entreprises on n'aime pas trop les pratiquants de l'islam a des postes clef )
    En fin, je crois que les islamistes se font la guerre plus entre eux que avec ceux d’extérieur. Je crois aussi que, des qu'ils s’émancipent ils se comportent comme des consommateurs convulsifs, et ils oublient leur pratique.
    En fait l'islame fondamentaliste n'est pas naturel pour les pratiquants. Ca va pour un moment mais ça saule a la long. Je pense aussi que, c'est un refuge de peur. Le monde avance vite, on ne comprends pas toujours le sens du ce changement. Épeurées ils se réfugient dans ce forme de salafisme. On voit ça courement chez des sectes.
    Je crois que l’attitude des médias est la bonne. Garder le silence me semble plus bénéfique que de lancer le débat, et favorises des clivages dans la societé. On n'etands pas le feu avec de la paille.

    - l’église catholique perds "des parts de marché " (je suis vulgaire je sais) a cause de la sécularisation de la societé. En fait tous les églises subissent ça. En plus depuis '62 les choses ne s'arrangent pas. On parle de le "désenchantement" du monde.

    J'ai tellement a dire, que vaut mieux que je le fais en vrais avec un verre de rouge ou bière, c'est plus convivial
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 02/12/2016 21:46:44    Sujet du message: Toute l'Europe marche à la mort

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Aller à la page: 1, 2  >
    Page 1 sur 2

     
    Sauter vers: