Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Phil Nemo pour le bobard d'or de la philo?

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    antinemo
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 10 Fév 2014
    Messages: 1

    MessagePosté le: 17/02/2014 04:28:51    Sujet du message: Phil Nemo pour le bobard d'or de la philo? Répondre en citant

    Je me suis souvent dit que si on mettait autour d'une même table les différents patrons d'émission de la radio on aurait sûrement droit à un beau spectacle de feux d'artifice, car il n'y a finalement pas grand'chose de commun entre les droitiers de la France charnelle et les autres, ceux du fric, ceux qui restent indifférents aux terroirs et aux clochers, comme cet ancien président de la ripouplique bien connu de tout le monde. De là sans doute cette éternelle incapacité de la droite à gagner tant le pouvoir que la guerre idéologique. Ces libéraux de droite nous plombent, c'est moi qui vous le dis.
    Je dis ça parce qu'il se trouve que j'écoute souvent Pierre de Beaumont (paix à sa bonne âme!). Il se fait que dimanche j'ai suivi à la suite son récit de la vie de la bienheureuse Jacqueline et la septième livraison de la série consacrée à l'esthétique de la liberté de Philippe Nemo. Là j'ai eu le choc de ma vie, un peu comme le choc entre un Philippe de Villiers et un Sarközy, si vous voulez. Pierre nous parlait du début de la vie de saint François d'Assise et de son zèle à se défaire de ses biens, à se réduire à la pauvreté, ce qui l'élevait dans la connaissance du Christ nu et pauvre, et voilà que Philippe Nemo (que le président de la radio a loué pour sa série) m'expliquait à un clic de souris de distance, que l'être dépend de l'avoir. Avouez que c'est choquant!
    Le raisonnement de Philippe ("pas extrêmement simple mais extrêmement logique", selon ses propres termes), c'est que pour "être" il faut "faire" (pauvres Corses!) et que pour "faire" il faut "avoir" du bien, et du bien à soi tout seul (pas de propriété collective comme dans un système socialiste ou, oserai-je le dire? dans un couvent). Autrement dit, le plus bel être humain qui soit, c'est, vous l'avez compris, un capitaliste libéral à l'agenda bien chargé. Le comble de la laideur et de la dégradation, c'est un homme sans le sou et qui ne s'active pas dans le commerce ou l'économie.
    Je suis peut-être déformée, mais je connais un tas de fauchés qui ne font pas du biz et qui sont néanmoins considérés comme des gens très, très bien : tiens, à commencer par Jésus et bien sûr son cher François d'Assise. Il y a Socrate aussi qui disait devant une échoppe : "Toutes ces choses dont je n'ai pas besoin!" Je pense aussi à Van Gogh, et à Boèce en prison écrivant sa "Consolation de la philosophie". Penser que Philippe, qui est philosophe, a pu ou dû lire l'oeuvre d'un prisonnier sans le moindre compte en banque ni entreprise à son nom, un non-être, quoi !!!
    Je me demande comment Philippe explique non seulement la grandeur de tous ces désargentés mais aussi l'existence des riches oisifs et corrompus (indéniable non?), ce qui montre que beaucoup d'avoir n'entraîne pas nécessairement une augmentation du faire et de l'être. Et les esclaves, qui font beaucoup mais sans aucun avoir personnel et en étant des choses juridiquement? Et les monastères du Moyen-Age et leur rôle de phares de la civilisation, c'est du pipeau parce que la propriété est collective ? et qu'est-ce qui m'empêche, pour lutter contre les riches paresseux, de leur prendre leur fortune pour les obliger à s'activer?
    Tout cela serait bien rigolo s'il n'y avait pas des conséquences sinistres derrière ce blabla libéral, et là je remercie sincèrement Philippe de m'avoir non seulement fait rire, mais aussi de m'avoir dessillé les yeux sur les raisons profondes de certaines abominations modernes (dites "dérives" en novlangue) : Vincent Lambert, par exemple.
    En gardant à l'esprit la petite formule E-F-A, on voit très bien comment certains en viennent à dire que le "pauvre" (mot très significatif) homme n'est plus une "personne". Il ne fait RIEN ! En plus, et là c'est vraiment le comble, il est nourri par d'autres! Donc même le faire le plus élémentaire n'est pas son fait à lui tout seul. Les autres l'aident! Quelle horreur pour un libéral! Donc, on peut et même il faut le tuer. Reprenez la formule EFA et vous verrez qu'elle explique et justifie l'avortement aussi, car l'embryon est un fainéant et un parasite. Même la théorie du genre est redevable de EFA : en effet, accepter son sexe biologique, c'est une carence du faire, un manque d'initiative et de "liberté originale" (formule authentique de monsieur Nemo). On pourrait aussi l'analyser comme une non-exploitation de son avoir : j'ai reçu un sexe biologique, mais au lieu d'en faire un usage innovant, je le laisse en friche en me contentant des rôles traditionnels, ce qui revient à le laisser en l'état. Pas d'augmentation de l'avoir et du faire égale manque d'être. Je suis mal, là vraiment.
    A ce stade, ce qui faisait sourire nous fait maintenant vomir, je le crains. Que dire d'autre à propos des théories de monsieur Nemo? C'est sûr que la radio laisse la liberté de parole aux patrons d'émission, mais n'y a-t-il pas aussi un droit de réponse ? Je remarque que Philippe a fait sa série fleuve tout seul, comme un vrai libéral : ciao invités et auditeurs!
    La morale de l'histoire est :

    Qui dans tour d'ivoir s'enferme
    Dans ses murs trouve son terme

    PS: Je songe sérieusement à proposer Philippe Nemo comme bobard d'or de la philosophie. Il l'a plus que mérité.
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 17/02/2014 04:28:51    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Boileau419
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 03 Nov 2008
    Messages: 161
    Localisation: Pékin

    MessagePosté le: 04/06/2014 11:33:14    Sujet du message: Phil Nemo pour le bobard d'or de la philo? Répondre en citant

    Sur Radio Courtoisie, tout ce que les patriotes font, les libéraux à la Nemo le défont aussitôt. C'est à pleurer, mais quand on fait de la liberté de dire n'importe quoi dans son petit coin, sans débat ni contradiction, le principe et le pivot de la Radio, il n'y a tout simplement rien à faire.
    _________________
    Pour vaincre dans le combat, il faut du courage plus que de la courtoisie.
    Revenir en haut
    Courtoisix
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 341

    MessagePosté le: 23/06/2014 18:40:37    Sujet du message: Phil Nemo pour le bobard d'or de la philo? Répondre en citant

    « Pierre de Beaumont » : vous voulez probablement parler de Louis de Beaumont Smile
    _________________
     
    Feuilletez les Carnets de Courtoisie !
    http://carnets-de-courtoisie.overblog.com
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 08/12/2016 11:46:38    Sujet du message: Phil Nemo pour le bobard d'or de la philo?

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: