Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    La vice présidence du sénat

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 10/12/2011 22:04:09    Sujet du message: La vice présidence du sénat Répondre en citant

    Ou le pourquoi le vote des étrangers ?

    Citation:
    Le sénat ayant basculé à gauche, pour la première fois depuis plusieurs décennies, le Parti socialiste, vainqueur, a élu son Président. il est, comme de bien entendu, socialiste. Mais les autres responsabilités n'avaient pas encore été attribuées ou, tout au moins, nous les avait-on tues. C'est le quotidien algérien Liberté Algérie, dans sa rubrique «radar» qui nous donne la primeur de cette information. "L'Algérienne, Bariza Khiari, proche de Laurent Fabius, a été nommée vice-présidente de la Chambre haute du Parlement." Qui est Bariza Khiari ? Elle est née le 3 septembre 1946, dans les Aurès (Algérie). Après ses études, elle obtient un diplôme d'études supérieures (DESS) qui lui permet d'être admise à une formation continue à l'ENA. Jusque là, tout va bien mais... elle est une militante du MRAP! Et, aussi, fondatrice du Club XXIème siècle, en 2004, avec Rachida Dati et Rama Yade. [Valoriser l'atout de la diversité pour l'égalité des chances. Vous savez, les chances pour la France.]
    Pour finir et afin de mieux cerner la personnalité de cette toute nouvelle vice-présidente du Sénat Français, nous sommes allés
    interroger Wikipédia qui nous livre sa déclaration première : « Je suis musulmane sunnite, de rite malikite et de tradition
    soufie... » «... Et notre islam est un islam apaisé, ouvert, tolérant, en cohérence avec la tradition laïque française. » Là, on
    commence à réfléchir. Le sunnisme est le courant religieux majoritaire chez les musulmans qui représente la ligne de conduite de Mahomet (Coran). Le malikisme est un courant du sunnisme et l'imam Malik appliquait sans restriction le Coran. Courant religieux majoritaire en Afrique du Nord, en Egypte, au Soudan. Le soufisme est une quête philosophique et religieuse dans l'Islam spirituel, mystique et ascétique de l'islam. Et, tout ça est en cohérence avec la tradition laïque, Madame Bariza Khiari ? On en doute.
    Mais on s'affole vraiment, lorsqu'on entend cette laïque, sunnite, malikite et soufie, déclarer que "sa première tâche" à ce poste
    prestigieux du Sénat français sera, on cite le quotidien algérien : « De s'attaquer à la circulaire de Claude Guéant, durcissant les conditions de séjour des étudiants étrangers après l'obtention de leur diplôme. Elle devrait présenter une proposition de
    résolution favorisant l'emploi des étudiants étrangers sur le territoire français tout en facilitant les « aller-retour » avec leur pays d'origine.» Madame Khiari, en parlant de ces futurs diplômés, qu'elle nomme pudiquement « étrangers », ne trompe personne.
    Ne reprend-elle pas, là, en effet, les exigences de l'Etat algérien qui insiste lourdement auprès de notre pays, pour cette mesure
    qui consiste à une libre circulation des algériens vers la France ? Libre circulation à sens unique, comme nous l'avons dénoncé, à
    plusieurs reprises, dans les petits échos. Nous avions, pourtant, prévenu nos compatriotes que, si la gauche arrivait au pouvoir,
    la France algérienne arriverait, très vite, avec eux. Eh bien ! C'est fait. Sans avoir attendu l'élection présidentielle, le Sénat, la deuxième Autorité de la République Française après l'Elysée, vient de nommer une algérienne qui compte bien - et très vite - imposer la loi algérienne en France. Une question nous tarabuste, néanmoins.
    Nous savons que selon la Constitution si, pour une raison X ou Y, le président français venait à ne plus pouvoir exercer sa fonction, le Président du Sénat est celui qui le remplacera par intérim. Imaginons une seconde que les deux viennent à manquer en même temps. Plus de président de la République, plus de président du Sénat. Est-ce le vice-président du Sénat qui prendrait (par intérim) les rênes de la France ? Oh ! Comme on craint que quelqu'un nous la donne, cette réponse !
    Jean-luc Léopoldi.

    Le PNR rappelle à cette occasion qu'il est pour la suppression du Sénat qui compte 350 sénateurs alors, qu'a titre d'exemple, les
    Etats-Unis qui ont une population de 300 millions d'habitants, n'en comptent que 100.
    ###http://parti-national-radical.eklablog.fr

    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 10/12/2011 22:04:09    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: