Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Avec la Libye, c'est la guerre

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Boileau419
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 03 Nov 2008
    Messages: 161
    Localisation: Pékin

    MessagePosté le: 20/03/2011 08:38:24    Sujet du message: Avec la Libye, c'est la guerre Répondre en citant

    Après une première incursion aérienne française à 16h45 GMT qui a résulté dans la destruction d'un blindé "menaçant des civils"--la presse britannique parle de son côté de rodomontades françaises ("lots of French posturing"), la Libye a saisi samedi le conseil de sécurité de l'ONU pour dénoncer ce qu'elle considère comme une ingérence grossière dans ses affaires intérieures.

    Avant cela, le colonel Khadafi avait de son côté écrit à Sarkozy, Cameron, Obama et au secrétaire général de l'ONU pour leur dire qu'ils auraient à « se repentir » d'une intervention militaire en Libye. Le dirigeant libyen a affirmé à cette occasion que tout son peuple était avec lui et prêt à mourir pour lui, « hommes, femmes et enfants ». Après la conférence de presse au cours de laquelle fut lue la missive de Kadhafi aux chefs de l'Empire, une troupe de femmes a pris d'assaut l'hôtel où sont installés les journalistes étrangers pour exiger que ceux-ci « disent la vérité sur la situation en Libye ».

    (On sait, notamment grâce à Bernard Lugan, que la prétendue « révolution démocratique » en Libye n’est qu’une insurrection des ethies de l’ouest du pays, la Cyrénaïque. Khadafi est soutenu par les siens, concentrés dans la région de Tripoli.)

    « La Méditerranée et toute l'Afrique du Nord sont désormais une zone de guerre », devait tonner plus tard le chef et guide de la révolution libyenne (Khadafi a officiellement renoncé au titre de chef de l'Etat en 1979) dans un bref message à la population.

    Samedi, les rebelles avaient annoncé la destruction de l'un de leurs (« vieux ») avions de combat, nouvelle relayée par l'AFP. De son côté, le gouvernement libyen affirmait respecter le cessez-le-feu demandé par la résolution 1973 votée jeudi dernier par le conseil de sécurité de l'ONU prévoyant entre autres l'établissement d'une zone d'exclusion aérienne(mais interdisant la présence de troupes étrangères au sol...). Il avait invité vendredi la communauté internationale à envoyer des observateurs pour constater l'arrêt des opérations militaires.

    Les puissances occidentales se sont prévalues notamment de l'incident rapporté par l'AFP sur base d'un témoignage téléphonique émanant du QG des rebelles à Benghazi pour déclarer que Khadafi continuait à « défier le monde » et qu'il fallait donc passer à l'attaque, une intiative que le premier ministre britannique David Cameron a justifié à la Chambre des communes dans un discours aux accents lyriques.

    Avant la première attaque, une conférence au sommet destinée à planifier les opérations militaires avait été convoquée à Paris par Sarkozy. Plusieurs pays du Golfe y participaient.

    Obama a fait savoir depuis le Brésil (pays s'étant abstenu lors du vote de la résolution 1973), où il se trouve en visite officielle, que pas moins de 112 courageux missiles Tomahawk lancés de navires américains et britanniques étaient tombés sur des "installations de défense anti-aérienne et des noeuds de communications libyens". A Paris, Hillary Clinton justifiait les attaques contre la Libye tout en apportant un soutien sans réserve à la dynastie régnante à Bahreïn, où sept manifestants--chiites--ont été abattus jeudi dernier par les forces de l'ordre à Manama.

    Dimanche vers 2h30 du matin, des missiles ont commencé à tomber sur des quartiers résidentiels proches l'hôtel de la presse internationale à Tripoli, la capitale, a signalé le journaliste de TELESUR, agence de presse latino-américaine ayant son siège à Caracas. Cette attaque a été lancée par des chasseurs bombardiers Tornado de la RAF.
    En Russie, pays qui, de même que la Chine et l'Allemagne, s'est abstenu lors du vote de la résolution 1973, le ministère des Affaires étrangères a déploré l'intervention militaire.

    Au Vénézuéla et en Bolivie, Hugo Chavez et Evo Morales n'ont pas mâché leurs mots pour condamner ce qu'ils considèrent comme une intervention militaire de l'Empire destinée à faire main basse sur les richesses pétrolières de la Lybie. Le chef de la révolution bolivarienne a raillé ouvertement les motifs humanitaires de l'intervention occidentale en Lybie, renvoyant au fait que les Etats-Unis et leurs alliés ont impunément causé la mort de un million de civils en Irak.

    Le ministère des Affaires étrangères libyen, après avoir signalé des dégâts matéreiels considérables ainsi que des pertes en vies humaines innocentes à la suite des bombardements franco-américano-britanniques (48 aux dernières nouvelles), a déclaré que son pays considérait comme nulle la résolution de l'ONU, prendrait toutes les mesures nécessaires pour se défendre (y compris les moyens aériens) et cessait toute coopération avec l'UE dans le domaine de l'immigration clandestine.

    Lampéduse prépare-toi.



    PS : C'est Lampéduse qu'il faut dire en bon français et non Lampedusa.
    _________________
    Pour vaincre dans le combat, il faut du courage plus que de la courtoisie.
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 20/03/2011 08:38:24    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    c d r
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 23 Mar 2011
    Messages: 7
    Localisation: Paris 20

    MessagePosté le: 23/03/2011 00:40:29    Sujet du message: Avec la Libye, c'est la guerre Répondre en citant

    Apparemment il y a au pouvoir à Paris des ILLUMINES DES DROIDLOM’S que ça n’ a pas l’air de déranger de prendre le risque hallucinant de déclencher une guerre civile en Lybie alors que celle-ci était en train de se terminer avec la reprise du contrôle du pays par Kadafi (sans grand massacre). Est - t - on seulement sûr , renseignement militaires sur le terrain solides à l’appui , avec photos précises , que Kadafi faisait vraiment des massacres ou s’agit - il d’approximation médiatiques comme à l’époque des armes massives de Saddam Hussein ? On a affaire à des ayatollahs des droidlom’s prêts à déclencher une guerre civile monstrueuse entre tribus qui peut faire 100 000 morts juste pour sauver 3 pâtés de maisons à bengazi sur lesquels 2 ou 3 chars libyens auraient pu tirer et faire à peine 10 morts… ? C’est complètement absurde ! HALLUCINANT !!!! Allah WAAAAkbar les droidlooooom’s . ..Avec des bombes a fragmentation dans la gueule de jeunes soldats qui n’avaient rien contre la France… On a véritablement affaire à des CINGLES qui sème le chaos , la zizanie au nom des droidlom’s , sans se soucier des conséquences. DE VERITABLES ILLUMINES , des gens extrêmement dangereux pour les autres. Les enturbanés des droidlom's au pouvoir à Paris viennent donc avec leurs Rafales ( ceux du peuple français) de bruler vifs dans leur chars ou de décapiter des soldats de 20 ou 30 ans pas plus méchants que d’autres. Les ayatollahs des droidlom’s ont l’âge mental d’une adolescente de 17 ans qui écoute des chansons droidlom de Jean Jacques Goldman. Leur manque de lucidité les rend extrêmement dangereux. Donc ok ok , résumons nous , ils veulent chasser Kadafi . Mais au moins ont-ils prévu quelqu'un pour le remplacer ? Non ils s’en foutent probablement ou ils croient vraiment à leur doctrine droidlom’s délirante d’autodétermination , comme ça brusquement par magie... Age mental 17 ans pas plus. Autodétermination ? Au vide politique laissé par un départ de Kadafi succéderait plutôt le chaos et le chaos amène la violence. Ce n’est qu’une des multiples et désastreuses conséquences à prévoir. Il va y avoir des flots de réfugiés vers l’Europe. La guerre va coûter très cher. Pour payer les missiles va - t - on supprimer des postes à l’education nationale ? Ca risque de faire plus de gens dans des cartons dans le RER . La notation AAA de la dette française (des OAT) risque d’être remis en cause si la guerre coûte trop cher. La relation avec l’Allemagne va être détériorée. Avec l'Italie pareil . C’est le désastre quasiment garanti.
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 358

    MessagePosté le: 23/03/2011 08:23:32    Sujet du message: Avec la Libye, c'est la guerre Répondre en citant

    Curieusement c'est encore un pays producteur de pétrole...
    Revenir en haut
    c d r
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 23 Mar 2011
    Messages: 7
    Localisation: Paris 20

    MessagePosté le: 24/03/2011 19:41:37    Sujet du message: Avec la Libye, c'est la guerre Répondre en citant

    Il y a exactement une semaine , les troupes de Kadafi avaient repris Adjabiya facilement SANS MASSACRE et les troubles en Lybie étaient en train de se terminer. On peut raisonnablement supposer que Bengazi n'aurait tenu longtemps et que tout ce serait terminer assez vite. Mais alors que les choses redevenaient stables , Sarkozy et Juppé ont brusquement déclenché une guerre civile dans ce pays. EXACTEMENT CE QU'IL NE FALLAIT SURTOUT PAS FAIRE. Leur responsabilité est extrêmement lourde devant l'histoire.
    C'est l'engrenage de la haine , clan contre clan , tribu contre tribu , à la Kalash , au baton , voir au couteau s'il n'y a plus de munition. Ca risque d'être bien plus sale , plus dur , plus teigneux qu'avec des grosses armes. A part ça des centrales électriques ont été bombardé par la coalition , entre autre dégâts. Voilà c'est ça , Détruire une économie , c'est parfait pour que la misère se développe avec les extrémismes et les fanatismes qui vont avec. Pour que ça aboutisse exactement au contraire du développement et de la démocratie. Quelle bande de cinglés ! Je ne fais que reprendre la propre phraséologie standard des illuminés des droidloms selon laquelle le développement économique est le meilleur allié de la modernité et du progrès politique...
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 17/01/2017 23:14:19    Sujet du message: Avec la Libye, c'est la guerre

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: