Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    A propos de la S.N.C.F.

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 25/01/2011 13:37:54    Sujet du message: A propos de la S.N.C.F. Répondre en citant

    Citation:
    PARIS (AFP)---En lançant mardi la transformation en lieu de mémoire de l'ancienne gare de Bobigny, d'où plus de 22.000 juifs internés au camp de Drancy sont partis vers les camps de la mort, le président de la SNCF, Guillaume Pepy, doit s'expliquer sur le rôle de la compagnie dans la Shoah.
    Les heures sombres de l'histoire de la SNCF, qui a transporté quelque 75.000 juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, ont déjà fait l'objet de plusieurs procès - jamais perdus par la compagnie.
    Elles ont été remises en lumière ces derniers mois, des élus américains ayant exigé que les compagnies qui sont candidates à des contrats aux Etats-Unis et qui avaient transporté des déportés présentent explications et excuses, et éventuellement indemnisent les descendants.
    Or, la SNCF est très intéressée par les projets de trains à grande vitesse aux Etats-Unis, notamment en Californie et en Floride.
    Finalement, la loi californienne qui la menaçait directement a été censurée, avant son départ, par le gouverneur Arnold Schwarzenegger, cependant que le représentant démocrate de Floride, qui avait déposé un projet de loi similaire au niveau fédéral, a été battu aux élections en novembre.
    La compagnie française a néanmoins pris la chose assez au sérieux pour dépêcher des dirigeants outre-Atlantique, pour rencontrer élus et associations juives.
    En Floride en novembre, Guillaume Pepy a fait le point sur sa position, exprimant "sa profonde peine et son regret" pour les conséquences de ces transports, "réalisés sous la contrainte "de la réquisition".
    M. Pepy s'est référé au discours prononcé par le président français Jacques Chirac en juillet 1995, lors des commémorations de la Rafle du Vel' d'Hiv' :
    "Ces heures noires souillent à jamais notre histoire, et sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l'occupant a été secondée par des Français, par l'Etat français".
    "En tant que bras de l'Etat français, la SNCF reprend à son compte ces mots et la peine qu'ils reflètent pour les victimes, les survivants et leurs familles qui ont souffert à cause de notre rôle pendant la guerre", écrit alors le patron de la SNCF.
    La compagnie a même créé un site internet, qui présente en anglais son rôle pendant la Shoah:http://www.sncfhighspeedrail.com/heritage.



    Il serait peut-être temps que le gouvernement français se souvienne des bombardements des forces "alliés" à la libération en 1944.

    Citation:
    "18 890 civils français trouvèrent la mort et plus encore furent grièvement blessés. A ce tragique bilan, il convient d'ajouter les victimes des bombardements préparatoires à l'opération Overlord dans les cinq premiers mois de 1944: 15 000 morts et 19 000 blessés. Pendant toute la guerre, les actions alliées firent pas moins de 70 000 victimes parmi la population locale. Ce chiffre est d'autant plus saisissant qu'il dépasse le nombre total de Britanniques qui périrent sous les bombardements allemands"... A ce bilan humain, s'ajoute la destruction de la plupart des villes et villages de Normandie.
    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2009/07/dday.html


    Citation:

    Le bombardement "allié" de l’impérialisme anglo-américain en 1944 sur la France
    mercredi 17 novembre 2010
    Réputé pour avoir été "mal ciblé", d’avoir été "fait par des bombardiers en haute altitude", ce bombardement était parfaitement ciblé sur la population civile et travailleuse qu’il s’agissait de terroriser en vue des risques révolutionnaires de l’après deuxième guerre mondiale dans les pays vaincus et la France était un pays du camp fasciste...
    Cela signifie que la soi-disant victoire sur le fascisme obéissait à des objectifs... fascistes : écraser le prolétariat !!!
    Rappelons que la thèse des vainqueurs a tellement cours encore qu’il n’y a pas en France de monument aux morts du bombardement anglo-américain de 1944... Mais, des morts, il y en a eu !!!!


    La « libération » a été précédée en Italie, en France, en Belgique, en Allemagne par des bombardements massifs dont les plus intenses et les plus meurtriers se sont déroulés les deux derniers mois de la guerre contre l’Allemagne, lorsque les Alliés ont choisi de faire traîner un peu la guerre contre Hitler. En effet, à ce stade, ils craignaient plutôt de ne pas pouvoir maîtriser les sentiments populaires à la fin de la guerre et ne voulaient surtout pas d’un sentiment populaire massif anti-impérialiste qui risquait de se tourner non seulement contre le fascisme mais contre le capitalisme.

    Pour éviter une vague révolutionnaire à la fin de la guerre mondiale, il fallait écraser par avance le prolétariat. Il ne s’agissait pas de casser un potentiel industriel ou militaire, mais de détruire une classe dangereuse et d’annihiler toute réaction de sa part. Il s’agissait de détruire la population civile de quartiers pauvres capables de devenir des centres de la révolte.
    Extraits de « 1945, la mémoire du siècle » de Claude Delmas


    Les bombardements de 1944
    Ils sont massifs, touchent l’essentiel des grandes villes et n’ont aucun objectif stratégique, ni politique, mais social : ni les usines, ni les noeuds ferroviaires, ni les casernes, ni les centres politiques les quartiers populaires de villes. De nombreuses villes, surtout s’il s’agit de ports, sont littéralement détruites comme Caen, Saint-Lô, Vire, Saint-Malo, Brest, Le Havre, Lorient, Saint-Nazaire tandis que d’autres, comme Nantes, Rennes ou Rouen, sont sévèrement touchées.
    Au départ les Alliés considèrent que la France est une puissance vaincue puisque la bourgeoisie française, son chef Pétain et son Etat ont choisi le camp de l’Allemagne. Du coup, ce qui était programmé au départ dans les négociations entre dirigeants anglais et américains était une occupation militaire. Le pays a été bombardé comme les autres pays vaincus et ce sont les travailleurs qui en sont les premières victimes. Ce n’est pas à cause d’erreur de tir, comme la population le disait souvent. Il s’agit d’écraser les travailleurs qui risquent de se révolter.


    « Calais, Boulogne, Dieppe, Rouen, Le Havre, Cherbourg, Nantes, Marseille, Toulon, écrasés par les bombardements britanniques et américains » De Gaulle dans « Mémoire de guerre »
    Les bombardements anglo-saxons, qui ont fait entre 80.000 et 100.000 victimes, ont été particulièrement meurtriers dans le printemps de 1944. Ils frappent les ports (Nantes, Saint Nazaire, Brest, Le Havre, etc… ), mais aussi des cités du Nord de la France ( Rouen, Orléans, Paris .. ), puis du Sud ( Lyon notamment ). Ils visent les quartiers et particulièrement les cités ouvrières.


    Du 7 au 12 mars 1944, bombardements aériens alliés sur Le Mans, Chartres et Tours. Le 21 avril, bombardement de Paris. Du 26 au 31 mai : Bombardements aériens alliés sur de nombreuses villes françaises. Certaines villes sont bombardées plusieurs fois comme Givors (Environ 220 Morts le 1er juin 1940, 25 mai, 6 août, 12 août, et 23 août). Civils fusillés ou tués (bombardements, etc.) : 150.000.

    http://www.matierevolution.fr/spip.php?breve357

    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 25/01/2011 13:37:54    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Nico de Paris
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2009
    Messages: 178
    Localisation: Paris

    MessagePosté le: 26/01/2011 23:58:33    Sujet du message: A propos de la S.N.C.F. Répondre en citant

    Paxi a écrit:

    Il serait peut-être temps que le gouvernement français se souvienne des bombardements des forces "alliés" à la libération en 1944.


    Exact .... Une minute de silence pour les civils allemands massacrés par les yankees !!!!
    _________________
    BLEU BLANC ROUGE
    Revenir en haut
    Jean
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 31 Jan 2007
    Messages: 507

    MessagePosté le: 28/01/2011 11:08:40    Sujet du message: A propos de la S.N.C.F. Répondre en citant

    Je ne comprends pas pourquoi on ne fait pas payer les Romains pour le massacre des Gaulois. La ville de Rome devrait reverser les gains de ses visites touristiques à la France. Et pourquoi ne fait-on pas payer nos "chers amis européens" pour avoir tué des milliers de nos ancêtres en 1800 ?

    Leur obsession sur la seconde guerre mondiale, leurs procès de plus en plus stupides, c'est une vraie maladie. Comment ça s'appelle en psychiatrie ? On n'interne pas les gens atteints de cette maladie d'habitude ?
    _________________
    Mes émissions enregistrées :
    http://radiocourtoisie.leforum.eu/t5559-enregistrements-proposés-par-Jean.h…
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 28/01/2011 12:24:11    Sujet du message: A propos de la S.N.C.F. Répondre en citant

    d'accord avec vous, Jean, mais vous oubliez aussi le massacre de l'épuration des français à la fin de
    la guerre 1939-1945 par les bolsheviks. Il y a eu plus de cent milles morts.

    Bonus :
    http://france.eternelle.over-blog.com/article-chirac-et-veil-inaugurent-a-o…

    Je vous conseille le livre"Ces juifs de France qui ont collaboré" de Jean Claude Valla aux éditions Dualpha.
    Vous serez édifiés sur la façon en autre dont les juifs ont été emmenés à Drancy, et qui s'en occupait.
    Ce livre a été écrit suite à un téléfilm diffusé par TF1 en 2001, pour réhabiliter Joinovici, et joué par Roger Hanin.
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Liber
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 01 Fév 2010
    Messages: 46

    MessagePosté le: 29/01/2011 00:14:18    Sujet du message: A propos de la S.N.C.F. Répondre en citant

    En tout cas, j'aimerais connaître le montant de la remise commerciale que coûtera l'implication de la SNCF dans la Shoah. Vous ne les trouvez pas bons en affaires les américains ?
    Revenir en haut
    Pelerin
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Nov 2010
    Messages: 8

    MessagePosté le: 24/03/2011 22:34:29    Sujet du message: A propos de la S.N.C.F. Répondre en citant

    Ce qu me gêne le plus dans votre message Paxi est que les mots "libération" et "alliés' soient placés entre guillemets.
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 19/08/2017 18:56:52    Sujet du message: A propos de la S.N.C.F.

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: