Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Être de gauche rend intolérant et peu généreux

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Bernard
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 10 Aoû 2007
    Messages: 317
    Localisation: Montgeron

    MessagePosté le: 16/08/2010 11:39:36    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Les personnes de gauche et, plus généralement, les interventionnistes de tout bord, sont les premiers à revendiquer les valeurs de tolérance et de générosité. En particulier pour cette dernière valeur, le fait de vouloir utiliser l’Etat à des fins « sociales » est présenté comme gage de générosité. Les politiques « sociales » sont bonnes par nature, les autres « égoïstes ». Pourtant, comme le montrent les études récentes, ce sont les gens de gauche qui sont les moins tolérants et les moins généreux.

    L’intolérance, une valeur de gauche ?
    « L’intolérance est une maladie contagieuse car elle contamine toujours ceux qui la combattent » disait Raymond Aron. La phrase pourrait s’appliquer à la gauche française qui a fait de la lutte contre l’intolérance un de ses chevaux de bataille et pourtant, à en croire la sociologue (de gauche) Anne Muxel, se révèle largement moins tolérante que la droite.

    Anne Muxel a mené une étude sociologique pour voir comment les les gens de droite et de gauche réagissaient face à des personnes proches ne partageant pas leurs idées. Le constat a été sans appel : les personnes se disant de droite se montrent beaucoup plus tolérantes que celles se déclarant de gauche. Ce qui explique cette plus grande tolérance de la droite, c’est sa culture de la liberté (et donc l’influence libérale) à en croire Anne Muxel dans son ouvrage Toi, moi et la politique, amour et conviction.

    La sociologue résumait ainsi les conclusions de ses travaux sur France Inter : « Ça a été une surprise pour moi dans la mesure où les valeurs de tolérance, de respect de la différence, du respect de l’autre font partie d’une culture en tout cas revendiquée par la gauche. [Pourtant] il y a une plus grande difficulté pour les personnes qui se classent à gauche d’accepter la divergence politique dans la sphère privée… [..] La culture de la droite suppose la liberté, la liberté de l’autre de penser, de vivre et d’être comme il veut. Cela suppose une plus grande ouverture ».

    Ces résultats d’une étude sociologique se retrouvent sans surprise confirmés par l’étude de la générosité respective des personnes de droite et de gauche.

    La générosité, une valeur libérale, et non étatiste ou "de gauche"
    Arthur Brooks est docteur en économie, spécialiste des sciences sociales et d’économie comportementale. Dans Who really cares (Basic Books, 2006), il étudie les comportements respectifs des conservateurs et des liberals (gauchistes) américains en matière de générosité [1].

    Ces deux positions ont une traduction concrète dans le comportement des individus qui s’en revendiquent [2] : ceux qui « pensent que le gouvernement devrait mener une politique de redistribution plus forte » donnent... nettement moins à des associations ou aux moins fortunés que ceux qui veulent réduire le rôle de l’État. Cela alors que les premiers ont un revenu supérieur de 6% aux seconds.

    Là encore, c’est la culture individualiste qui explique en grande partie cette différence de générosité en fonction des opinions politiques. Ceux qui font confiance à l’individu et non à l’État pour aider autrui donnent plus. Ceux qui en appellent à l’action de l’Etat donnent nettement moins et se reposent sur les autres pour aider les moins fortunés. Ils n’ont aucun droit à revendiquer la notion de générosité dont ils parlent mais qu’ils ne mettent pas en pratique.

    On retrouve exactement le même schéma pour le don du sang : les gens de droite donnent nettement plus souvent leur sang que les gens de gauche. Si les gens de gauche et du centre donnaient autant que ceux de droite, il y aurait 45% de don du sang en plus aux États-Unis selon Brooks ! ("If liberals and moderates gave blood at the same rate as conservatives, the blood supply of the United States would jump about 45 percent.")

    Une autre comparaison intéressante qui vient à l’appui des conclusions d’Arthur Brooks est celle entre les États-Unis et le Canada. Comme l’écrit Martin Massse (depuis le Canada) :

    « On pourrait croire qu’une société comme le Québec, où les mots solidarité, équité et compassion sont sur toutes les bouches, une société qui « résiste au vent froid de droite qui souffle sur le reste du continent » comme se plaisent à nous répéter nos politiciens défenseurs du « modèle québécois », est un endroit où les individus font preuve d’une plus grande générosité qu’ailleurs. Comparés à ces Anglos matérialistes et individualistes du reste du continent, ne sommes-nous pas une grande famille généreuse et tricotée serrée ?

    Eh bien non. Comme des sondages et études le montrent année après année, les Canadiens sont moins généreux que les Américains, et les Québécois sont les moins généreux des Canadiens. Ils sont donc les Nord-Américains qui contribuent le moins aux œuvres de charité. Une étude du Fraser Forum de décembre 2000 (Canadian & American Monetary Generosity) qui compare tous les États américains et provinces canadiennes en termes de générosité (nombre de donateurs et montants données) place les provinces au bas de la liste. C’est l’Alberta, paradis du conservatisme et de la fiscalité minimale au pays, qui fait meilleure figure. Le Québec est bon dernier.

    Cette réalité n’est pas si surprenante et l’explication en est fort simple. Le contribuable québécois doit supporter l’État le plus lourd sur le continent et est forcé de contribuer au financement d’un tas de programmes sociaux pour les plus démunis, dont un Fonds spécial de lutte contre la pauvreté. Logiquement, il se dit qu’il fait déjà sa part. Pourquoi donner une seconde fois à des œuvres privées, alors qu’on est déjà obligé de donner pour des programmes publics ?

    Les Québécois ne sont pas plus égoïstes que les autres Nord-Américains, ils agissent de façon rationnelle dans le contexte socialiste qui est le leur. Les Albertains aussi, eux qui sont les moins taxés au pays. Ils se sentent logiquement plus responsables et contribuent donc plus à des œuvres privées.

    Le résultat est cependant loin d’être le même sur le plan de la moralité. Les donateurs privés peuvent prétendre être véritablement généreux : c’est leur argent à eux qu’ils donnent, de façon libre et volontaire. Au contraire, la charité publique n’est qu’une vaste tromperie socialiste. Ceux qui y contribuent sont forcés de le faire. Et ceux qui s’en attribuent le mérite, nos gouvernants, ne sont en réalité que des bandits de grand chemin et des hypocrites. »

    Conclusion
    La liste des travaux appuyant ces conclusions serait sans fin, mais la logique reste toujours la même. A force de demander à l’Etat de tout faire, on finit par ne plus rien faire pour l’autre par soi-même. Aller vers toujours plus de socialisme et d’étatisme, c’est aller vers une société fermée. Le socialisme et l’étatisme, qu’ils soient de droite ou de gauche, ne mènent qu’à une société de personnes intolérantes et repliées sur elles-mêmes.

    Aller vers une société ouverte implique de responsabiliser l’individu, de cesser de tout confier à l’État pour rendre le pouvoir à celui qui en est la source : l’individu. Comme certains le disent bien, « je n’ai pas trahi mon idéal socialiste en devenant libéral ». Tout individu de bonne foi qui veut réellement l’épanouissement de l’individu dans une société ouverte et tolérante ne peut vouloir qu’une société de liberté.

    http://www.contrepoints.org/Etre-de-gauche-rend-intolerant-et.html[url:ae9c47c3e1=http://][/url:ae9c47c3e1]
    _________________
    A MORT LE POLITIQUEMENT CORRECT !
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 16/08/2010 11:39:36    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Bernard
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 10 Aoû 2007
    Messages: 317
    Localisation: Montgeron

    MessagePosté le: 23/08/2010 19:14:59    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    je rajouterais qu'en plus etre de gauche rend profondément con comme un bobo de montreuil peut l'etre viscéralement.
    exemple d'un cas psychiatrique d'un ethno masochiste européen profondément con et raciste anti-blanc qui a honte de ses parents de ses compatriotes de ses parents d"'etre blanc soit un type qui il n'y a pas si longtemps pouvait etre rangé dans la catégorie collaborateur sous le régime de VICHY !

    http://www.rue89.com/2010/08/21/je-demande-plus-de-tolerance-de-la-part-des-croyants-163270

    je cite quelques perles de son texte pour montrer que nous avons a faire avec ces gens la a des débiles parano avec tendance schyzophrène que l'on peut nommer de fasciste rouge raciste anti-blanc a tendance anti-francaise et a mentalité stalinienne,bref tout ce que la société francaise a pondu depuis mai 68.
    je cite

    Citation:
    Je suis français « de souche » (cette expression est horrible, mais elle a le mérite de prendre un raccourci)


    en résumé le type a honte de ses origines comment ce type peut-il vous défendre par exemple si un jour vous en tant que blanc vous vous faites attaqués par un noir ou un CPF ?
    impossible avec ce genre d'individus !

    Citation:
    Vous avez réussi à décrire ce « côté obscur » de la France qui, tapie dans l'ombre, attend toujours une bonne occasion pour surgir même en pleine torpeur estivale


    nous sommes donc aujourd'hui dans la france de VICHY vous avez gagné un point godwin monsieur!


    Citation:
    Les récentes saillies sécuritaires et xénophobes du gouvernement n'en sont que l'énième exemple. N'oublions pas que notre sinistre Président a été élu avec les électeurs du Front national qui, depuis trente ans, arbitrent le débat politique en France.


    ce monsieur a visiblement un problème avec la réalité des évènements (Schizophrénie)
    puisque tout le monde le sait depuis 30 ans que tous les présidents de la ripoublique en france ont été élus grace au FN
    mouvement qui comme ont le sait n'a aucun député dans l'assemblée nationnale francaise depuis des decennies !
    mais nous le savons tous aujourd'hui monsieur tous les problèmes aujourd'hui en france viennent du FN c'est bien connu.
    Citation:
    Il y a donc bien une part stratégique délibérée dans cette escalade droitière. Mais pas seulement. Il n'est pas la peine d'être un grand devin pour voir chez un Hortefeux le digne représentant de cette France haineuse, supérieure, coloniale, raciste, infiniment stupide et pourtant si tenace
    .

    a vous de juger ces propos --> délire paranoiaque de pérsécution a tendance boufée délirante.
    l'envie de réouvrir les camps du goulag ou de génocider un peuple entier comme sous le régime de polpot n'est pas loin.

    Citation:
    De même, comment ne pas souscrire à votre analyse concernant le désintérêt des Français, et des Occidentaux, au sort des Pakistanais sinistrés et de ces millions d'enfants dont la vie ne tient plus qu'à un fil ? Comment ne pas être enragé face à une telle bêtise et une telle xénophobie ? Je partage votre colère.


    c'est bien connu si il y a des inondations catastrophiques au pakistan c'est de la faute au racisme,a la xénophobie et au colonnialisme des occidentaux.
    par contre c'est pas de la faute des arabes en arabie saoudite qui n'ont rien donné a ces pauvres pakistanais pourtant c'est leur frère de religion tout aussi haineux envers le genre humain et les droits de l'homme.
    excellent quand meme ! si tu donnes pas au pakistanais mais que tu donnes aux sdf du coin (ce qui est quand meme plus pratique d'un point de vue géographique ) c'est que tu es un sale raciste.
    en matière de tolérance et de psychologie j'ai vu mieux!

    Citation:
    Je l'ai dit, je suis agnostique. Par conséquent, j'essaye de vivre en homme libre,
    Citation:
    respectueux, compassionnel et tolérant
    , et j'essaye aussi de me prémunir des préjugés qui sont si présent dans nos société décérébrées. Lourde tâche.


    incroyable le mec se dit en plus tolérant.
    ah bon ? le mec déverse des tomberaux d'injure envers ses compatritotes francais de souche deux lignes avant et il se dit tolérant ?
    faites ce que je dis mais pas ce que je fais c'est une maladie bien francaise !
    il essaye de se prémunir des préjugés et qu'est ce qu'il nous impose depuis le début de son texte
    que des préjugés anti-occidentales !

    je pose une question combien de temps allons-nous supporter de continuer a se faire insulter par ces tarés de gauchiste!
    _________________
    A MORT LE POLITIQUEMENT CORRECT !
    Revenir en haut
    Daglish
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 02 Nov 2009
    Messages: 92
    Localisation: paris

    MessagePosté le: 21/09/2010 13:53:29    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Merci pour la leçon de tolérance Bernard...

    Le taré de gauchiste que je suis est heureux de voir avec quelle perspicacité et finesse d'esprit vous l'avez si bien décrit.

    C'est assez amusant.r

    Mais je vous concède volontiers que nous autres, les ignobles gauchistes, nous donnons des leçons de tolérance sans même balayer devant notre porte. Nous pouvons tolérer chez l'étranger ce que nous ne tolérons pas chez notre voisin. Je l'avoue.

    Mais que voulez vous, chacun croit être le seul detenteur de certaines valeurs. Chaque groupe politique a posé une OPA sur des notions et idéaux dont il définira seul les limites, sans se remettre soi-même en question.
    Par exemple, j'avoue éprouver un plaisir sadique à voir certains personnages de droite estimer qu'ils sont plus patriotes que d'autres.
    Je ris en voyant qui confisque la notion de patriotisme mais je supporte avec joie et bonheur certains tarés me reprocher d'être auti patriote.
    Et si, cher Bernard, je pose la question "combien de temps vais je supporter de continuer à me faire insulter par les tarés de tout bord, c'est pour répondre aussitôt: le plus longtemps possible..
    _________________
    parlez dans le micro
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/09/2010 14:19:47    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Pour ma part, on peut-être de gauche ou de droite et être patriote.
    Ce qui est assez énervant chez beaucoup de gauchiste, c'est cette facilité qui veut que l'on soit ouvert à tout (c'est une très bonne chose) mais que dans le même temps on accepte tout. Et là je ne partage pas cette opinion.
    Autre facilité énervante, c'est effectivement cette façon de venir faire la morale aux gens. Souvent ces mêmes personnes critiquent les curés d'antan sans se rendre comptent que ce sont eux qui sont devenus les curés des temps modernes. Curés du mondialisme alors que les anciens n'étaient que les curés de l'universalisme. Que de différences entre ces deux mots!

    La différence entre des gens de gauche et de droite est purement conventionnelle et bien souvent si l'on devait reprendre la sémantique des discours de chacun, on se rendait alors compte que bien des gens de gauche ont en fait des valeurs de droite, mais qu'ils ne les acceptent pas par simple conventions sociales.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Daglish
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 02 Nov 2009
    Messages: 92
    Localisation: paris

    MessagePosté le: 21/09/2010 15:13:05    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Vos paroles sont pleines de bon sens, même si j'irais plus loin que vous en disant qu'il n'y a pas vraiment de valeur de droite ou de gauche.
    Nous portons tous certaines valeurs, qui peut dire si elles sont de gauche ou de droite ?

    Pour moi, le patriotisme n'est pas une valeur de droite, comme la tolérance n'est pas une valeur de gauche.

    Je suis amusé de voir qu'à gauche on me reproche mon patriotisme et qu'à droite on le nie
    _________________
    parlez dans le micro
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/09/2010 15:42:41    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Non, il y a des valeurs clairement de gauche et d'autres de droite.

    Je ne prendrais que l'idée du collectivisme, la négation de l'individu comme être unique (mais regardant un individu dans un tout) et l'absence de propriété qui sont des valeurs de gauche et au contraire, le respect de l'individu comme personne unique et le droit à la propriété qui sont des valeurs de droite.

    Si le patriotisme est une valeur de gauche comme de droite, expliquez moi comment une personne de gauche peut-elle défendre sa patrie (donc ses frontières et une nation) en prônant l'immigrationisme (valeur de gauche) contre l'intégrité de sa nation ?
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Daglish
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 02 Nov 2009
    Messages: 92
    Localisation: paris

    MessagePosté le: 21/09/2010 16:14:55    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Je pourrais l'expliquer, vous ne le comprendriez pas plus que je ne comprends qu'on mette la nation en danger en pratiquant la consanguinité nationale et que l'on cherche à tuer son pays en refusant toute idée d'évolution.
    D'autre part, dire que l'immigrationisme est une valeur de gauche, c'est amusant pour un homme de gauche et totalement faux.
    L'immigrationisme est un phantasme.
    Il y a une réalité: quand un homme a faim, il arrivera toujours à entrer dans un pays où l'on ne meurt pas de faim.
    On peut le nier, on peut faire croire aux naïfs que 10 000 policiers arreteront 1 millions de gens, c'est un mensonge.

    Vous devez comprendre Roland, que, lorsque j'écoute radio courtoisie, je me dis souvent que j'écoute les fossoyeurs du pays. Ceux qui, par ignorance , veulent détruire mon pays.
    Ceux qui veulent me faire croire que le moyen âge est un modèle pour le 21eme siècle.

    Pour répondre à vos question: quand je vous lis, quand j'écoute radio courtoise, je me dis que vous refusez de défendre votre patrie en vous réfugiant dans un monde qui n'a jamais existé.
    Après, je ne doute pas que vous pensiez protéger votre pays, ce qui prête un peu à rire mais atténue ma surprise.

    Sinon, je suis ravi d'apprendre que je suis collectiviste. Mais, pour faire court qu'à je n'ai pas vocation à vous expliquer quelque chose que vous refusez de comprendre, quand on fait passer l'interet individuel avant l'interet de la société, la société finit par vous tomber dessus.
    Nous vivons en communauté. Si nous avons construit une société, inventé dieu et l'état, c'est pour assurer notre survie..en tant qu'individu. Si la société prime sur l'individu, c'est pour assurer la survie des individus.
    Après, tout est une question d'équilibre.

    Mais je ne cherche pas à vous expliquer quoi que ce soit.
    Vous savez, quand sur courtoisie on parle de dieux, c'est pour moi aussi surprenant que si on vous exposait les théories de proudhon.
    Chacun son dieu, chacun se trouve une raison de croire en quelque chose. Je detesterais vivre dans une société où tout le monde penserait comme moi.
    C'est peut-être une différence, effectivement.
    Les roland peuvent vivre plus tranquillement dans un monde de daglish, que les daglish dans un monde de roland.
    Et je ne regarde les croyants et les pseudos patriotes de la droite avec plus de curiosité que d'hostilité.
    Je me demande souvent comment, au nom de la patrie on peut essayer de lui nuire à ce point, mais, au moins, je ne doute pas que dans vos erreurs criminels pour ce pays vous soyez sincères
    _________________
    parlez dans le micro
    Revenir en haut
    Daglish
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 02 Nov 2009
    Messages: 92
    Localisation: paris

    MessagePosté le: 21/09/2010 16:24:51    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Je papote, je papote.... et j'en oublie la moitié.
    Vous savez Roland, je ne suis jamais venu sur ce site pour "convaincre", encore moins pour "défendre".
    Mes convictions sont trop opposés. Mes arguments sont pour vous des absurdités.
    Vous arguments sont pour moi des délires.

    Je viens sur ce site, en tant qu'auditeur de RC, que j'écoute au second degré, en curieux et parfois au premier degré.
    Je l'ai déjà dit: C'est catherine de Romilly qui me faisait écouter sincèrement RC, quelques autres comme Paucard, Darnel, Arrioti.
    Pour le reste, je découvre un monde qui me semble surréaliste, un monde qui n'a rien à voir avec la réalité mais reposant dans sa capacité à diviser l'univers entre "gentil" et "méchant" et à repousser tout ce qui les gène, au mépris de la réalité.
    Bref, je suis dans la position du capitaine Kirk dans Star Trek: je ne suis pas là pour défendre mon point de vue dans un monde où les mots et les idées n'ont pas le sens qu'ils ont sur terre.
    J'y viens en explorateur.
    _________________
    parlez dans le micro
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/09/2010 16:57:04    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Je ne porte pas de jugement sur vous, mais quand je parle de l'immigrationisme comme une valeur de gauche, c'est bien la réalité de la gauche française actuelle!
    Qui au PS se prononce contre l'immigration? Qui défend les sans papiers, ces clandestins coupables devant la loi française?
    Que vous ne soyez pas pour l'immigration, je veux bien vous croire, mais ne me dites pas que la défense des sans papier, la demande de régularisation et l'accueil des futurs réfugiés climatiques sans parler de tous les malheureux du monde ne sont pas des éléments fondateurs de la pensée de gauche ?

    Qui parle de refuser une évolution?
    L'évolution doit savoir prendre ce qui est bon et rejeter ce qui est mauvais.
    La gauche, sous prétexte fallacieux et démagogique de ne pas porter de jugement de valeur, ouvre la porte à tout et à n'importe quoi.
    Une culture y compris celle de la France, celle du Grand XVIIe siècle, s'est faite à partir d'un socle déjà assimilé et d'influences contemporaines étrangères. Personnes ne dira le contraire.
    Il en est de même aujourd'hui pour notre culture contemporaine. Faut-il pour autant tout accepter? La mal bouffe, l'abrutissement par les médias, la pensée unique, la culture uniforme sur l'ensemble de la planète sans tenir compte de la réalité géographique, climatique, politique, ethnique, religieuse, etc. ?
    Pourquoi la France devrait-elle devenir une société multiculturelle quand dans le même temps, on protège et on revendique le droit à certains d'être eux-mêmes? Je pense aux tribus amazoniennes ou papouasiènnes, mais aussi aux juifs et à l'état d'Israël.

    Vos remarques me font rire à mon tour car il y a une grande différence entre le collectivisme de gauche et le colbertisme de droite.
    Oui, nous vivons en communauté, c'est ce qui fonde une société et je n'ai jamais nié le fait. Mais entre l'état "providence" qui pallie à tout en déresponsabilisant l'individu et un état colbertien qui laisse à l'individu et à l'état ce qui leur incombe respectivement, pour moi il n'y a pas longtemps à choisir.
    La facilité est certainement d'attendre tout des autres. On voit où cela à conduit!

    Je suis désolé de vous l'apprendre, mais si vous vous rangez à gauche, vous êtes collectiviste! Vous n'êtes sans doute pas un pur et dur, mais un soft ou un bobo...

    Je note surtout que vous n'êtes guère courtois en qualifiant indistinctement la "droite" de "nuisible" et "d'erreurs criminelles pour ce pays". Avec de tels propos à l'emporte-pièce, je ne sais pas s'il y a encore matière à discussion ici. (Cela vaut pour avertissement)

    Pour Dieu, je vous laisse libre de penser ce que vous voulez, j'ai mes convictions et ma foi pour moi. Il n'est pas dans mes intentions de vous convertir.

    -------------------------
    J'ajoute puisque vous postez un complément à vos dires, que je comprends que vous puissiez être un explorateur.
    Mais comprenez alors que vous vous mettez en position d'étranger observant des natifs des lieux. Or, la politesse, quand on vient chez les gens, c'est de respecter leurs us et coutumes. Ne pas le faire, équivaut à de l'impérialisme.

    Au nom de quoi vous permettez-vous de vous juger supérieur aux autres?
    L'ai-je fait envers vous?
    Radio Courtoisie le fait-elle vis-à-vis des autres?
    Non! Nous nous contentons d'exprimer simplement nos points de vue et opinions. Veuillez nous pardonner d'exister et de polluer votre monde idéaliste.
    Je comprends pourquoi vous (la gauche) défendez l'avortement et l'eugénisme.

    Au final, par vos propos, vous donnez ici une excellente démonstration de l'intolérance évoquée par Bernard.

    Merci

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL


    Dernière édition par Roland le 21/09/2010 17:17:18; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Daglish
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 02 Nov 2009
    Messages: 92
    Localisation: paris

    MessagePosté le: 21/09/2010 17:13:11    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Encore une fois je detesterais vivre dans un monde où tout le monde pense comme moi.

    Concernant mon avertissement, aucun problème, après tout, si taré de gauchiste n'est pas une insulte...
    Mais, je ne faisais que me placer de l'autre coté du miroir.
    "Vérité en deça des pyrénnées erreur au delà écrivait Montaigne (ou Pascal, ma mémoire de taré flanche), c'est ce que je voulais dire en caricaturant.
    Si je cherche sur votre site, sommes nous d'accord pour dire que je n'y trouverais sur la gauche nul aucun équivalent à nuisible ou "erreurs criminels ?"
    Vous aurez compris que je traite aucun courtois de nuisibles ou de criminels.
    J'essayais juste de remettre nos différence en perspectives: ce qui vous semble frappé du bon sens pour l'intérêt du pays me parait parfois débile comme ce qui me semble logique en tant que patriote vous semble a(nti patriotique.

    Mais Montaigne (ou pascal) le disait mieux que moi, je vous l'accorde.
    _________________
    parlez dans le micro


    Dernière édition par Daglish le 21/09/2010 17:52:45; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/09/2010 17:34:41    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    "Plaisante justice qu’une rivière borgne. Vérité en deça des Pyrénées, erreur au-delà." Pascal

    Remettre nos différences en perspective est acceptable, mais les caricaturer n'augure pas d'un bon débat.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Daglish
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 02 Nov 2009
    Messages: 92
    Localisation: paris

    MessagePosté le: 21/09/2010 18:05:52    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    Quand à votre croyance, croyez bien que je la respecte: j'ai autour de moi des athées, des catholiques, des protestants des juifs et des bouddhistes (ça fait du monde, mais je suis un gars sympa), nous vivons tous en parfaite harmonie, en nous disputant tout le temps mais en respectant les croyances de l'autre.


    Supérieur ?
    Moi ?
    Quel étrange idée me prêtez vous là Roland. Je viens sur ce site justement pour découvrir d'autres façon de penser. Et, je le répète, je ne voudrais pas vivre dans un monde où tout le monde pense comme moi, quel ennui.

    Quand je consulte quelques messages de ce forum, j'y trouve souvent un peu de mépris pour vos adversaires.
    Ce qui ne me choque pas plus que ça d'ailleurs, vous faites si souvent l'objet de moqueries de notre part, je serais bien injuste de prendre la mouche et de venir protester post après post.

    Vous ne polluez pas mon monde d'idéaliste. Déjà parce que je ne suis pas idéaliste, je ne crois ni en la bonté de l'homme, ni au pêché originel non plus.
    Ensuite, et je suis sincère, vous enrichissez mon monde de votre voix différente. Qui me conforte dans mes opinions ou les remets en question (si si, c'est arrivé).

    C'est en écoutant RC que, entre deux moqueries je l'avoue, je me suis aperçu que nous autres gauchistes étions trop méprisants envers vous. Que nous tolérons chez d'autres ce que nous refusons chez vous. Que nous sommes injustes trop souvent. Non pas que j'adhère à vos idées, mais enfin, elles sont parfois l'expression d'une angoisse, d'une colère qui est aussi la notre, et qui est tout aussi respectable.

    Je ne suis au dessus de personne. Mais, à vouloir affirmer que je ne suis ni inférieur ni moins patriote que n'importe quel courtois, il peut m'arriver de laisser penser que je me pense au dessus. Il n'en est rien.

    Je ne sais pas pour les valeurs, mais je ne réduis pas la valeur d'un homme à ce qu'il pense de dieu ou de la politique.
    Je suis aussi corse, je suis trop têtu pour laisser la religion ou la politique me dicter ma conduite.
    _________________
    parlez dans le micro
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/09/2010 18:31:38    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux Répondre en citant

    C'est l'impérialisme qui rend "supérieur" vous ou un autre, voire, la gauche.
    L'impérialisme n'est pas une question de clivage politique pas plus qu'il n'est l'apanage de la droite ou d'un pays, c'est une attitude vis-à-vis d'autrui.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 25/09/2017 04:44:58    Sujet du message: Être de gauche rend intolérant et peu généreux

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: