Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Sculptures dans des matériaux de récupération

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Estaminet courtois
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Terminator
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 18 Fév 2007
    Messages: 3 056

    MessagePosté le: 19/04/2010 19:48:51    Sujet du message: Sculptures dans des matériaux de récupération Répondre en citant

    Je trouve cela effrayant que les heures "d'art" plastiques" soient utilisées à des activités aussi pauvres intellectuellement !

    On ose appeler cela de l'art, quelle tromperie pour ces esprits jeunes ! Leur formation sera très limitée ; dans ces conditions, comment connaître mieux et apprécier des oeuvres majeures ?

    La voix du Nord a écrit:
    AU SUD DE LENS



      Un stage insolite pour créer des sculptures dans des matériaux de récupération 
       
      dimanche 18.04.2010, 05:06 - La Voix du Nord 
       

      Tous les participants se sont réunis sous la toile qu'ils ont tissée pour accueillir une énorme araignée.| MÉRICOURT |
      La Compagnie du Tire-Laine entre en résidence à Méricourt pour trois années. 
       
       
       
      Un premier projet se déroule actuellement au centre Max-Pol-Fouchet au travers d'un stage artistique et plastique, mis en place par le service municipal de la culture et en collaboration avec Jacky Marquet, artiste brocanteur. 
       
      Ils sont une vingtaine d'inscrits, en majorité des enfants, pour cette semaine consacrée à la création de sculptures et d'objets insolites autour de matériaux de récupération. « Un atelier où je me fais plaisir avec des gamins sympas, créatifs et intéressés. Je leur transmets ce que j'ai appris au patronage. Je leur apprends une certaine éducation de voir les choses, de vivre » souligne d'entrée Jacky Marquet qui ne se souvient pas avoir eu un accueil aussi chaleureux. 
       
      Chaque jour, Jacky la brocante, comme on l'appelle, vient avec d'autres artistes qui travaillent la peinture, la couture, le tissage de fils, etc. « Nous avons monté sur Lille dans une ancienne usine, La Ferblanterie qui accueille des ateliers partagés où oeuvrent actuellement 70 artistes et artisans. Nous ne sommes pas là pour prendre, mais nous avons tous quelque chose à donner, à faire partager ». 
       
      Ainsi, dès les premiers jours, ils ont fait travailler les méninges des jeunes stagiaires. « On jette cinq ferrailles à terre et il faut chercher, créer. Ici, j'ai rapporté beaucoup de boîtes de conserves, c'est plus facile pour commencer. On peut faire toutes sortes de formes curieuses, des visages, des oreilles... La simplicité fait travailler la tête, le sourire », raconte encore l'artiste ferrailleur qui s'attache à redonner de la valeur aux choses. « En recyclant, en réutilisant, on s'aperçoit que tout n'est pas jetable dans notre société de consommation ». 
       
      Avec Capucine Desoomer, qui travaille pour le musée de Roubaix, les enfants ont tissé sur les arbres du centre culturel, une énorme toile d'araignée, « qui permet de transmettre le mouvement et d'éviter la ligne droite ». Les travaux de peinture ont été animés par Philippe Lebac alors que Perrine abordera les créations tissus et Fabien, la fabrication des cabanes à oiseaux. 
       
      Venu avec sa forge pour apprendre aux enfants à se servir de leurs mains, Jacky réalisera avec eux la grosse araignée qui prendra place sur sa toile avant la fin de la semaine. Une semaine bien remplie pour les jeunes stagiaires et Clara, 8 ans et demi, qui s'étonne : « d'habitude, pendant les vacances, je m'ennuie. Mais là, non ». 
       
      Et puis, ce sculpteur, ferrailleur, recycleur qu'est Jacky Marquet a plein d'idées en tête comme celle de reproduire une cheminée d'usine tissée de fil pour faire connaître ce qu'était la filature, lui qui a grandi à côté. « Quand j'étais gosse, j'étais réveillé à 5 heures du matin par les métiers à tisser ». 
       
      Les jeunes artistes exposeront toutes leurs oeuvres au centre culturel Max-Pol-Fouchet le samedi 24 avril à 11 h. • 
       

      _________________
      Felix qui potuit rerum cognoscere causas.
      Revenir en haut
      Publicité






      MessagePosté le: 19/04/2010 19:48:51    Sujet du message: Publicité

      PublicitéSupprimer les publicités ?
      Revenir en haut
      Montrer les messages depuis:   
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Estaminet courtois Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
      Page 1 sur 1

       
      Sauter vers: