Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    La droite nationale et Internet inquiète Le Monde

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 10/03/2010 13:40:11    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde Répondre en citant

    À lire cet article du Monde!

    La réinformation commence bien sûr par le bon vocabulaire.
    Il n'y a pas d'extrême droite, mais seulement une droite nationaliste.

    L'article laisse penser que certains auraient peur de trop de liberté au risque le la droite puisse aussi y avoir droit?
    N'est-ce pas simplement une pierre de plus apportée en vue de justifier des lois liberticides comme Hadopi?
    Les speudos sont clairement visés même si cela est un faux problème.

    "Les moteurs de recherche n'ont pas de conscience politique, ils sont neutres" écrit Jean Yves Le Gallou ? Ce n'est pas aussi vrai et ce que confirme l'article quand il précise plus loin "les techniques de référencement sur Google, ce qui procure une visibilité maximum".
    Je prendrais ici un constat que chacun peu faire. Tapez "Liberalisme" sur Internet et vous ne trouverez qu'un référencement anti-libéralisme ! Les moteurs de recherches n'ont pas de conscience, mais ils sont influençables.

    Le Monde a écrit:
    Les "cyberactivistes" d'extrême droite ont fait d'Internet leur nouveau terrain de jeu
    LE MONDE | 09.03.10 |

    ls appellent cela "la revanche des périphéries sur le centre". Pour les milieux d'extrême droite, Internet est une aubaine. Se vivant comme des proscrits des grands médias d'information, ils misent sur le Net et ses effets démultiplicateurs pour sortir de leur marginalité politique et gagner la "bataille culturelle".

    "La meilleure nouvelle, sinon la seule, depuis quarante ans, c'est Internet qui rebat les cartes", se félicite Jean-Yves Le Gallou, ancien cadre du FN et du MNR de Bruno Mégret. Et il ajoute : "Sans le Net, le débat sur l'identité nationale n'aurait pas été le même. Il serait resté beaucoup plus convenu."

    Jean-Yves Le Gallou est l'un des penseurs stratégiques de cette mouvance. Celui qui a inventé pour le FN le concept de "préférence nationale" est l'auteur d'un véritable manifeste de l'activisme sur la Toile, intitulé "Douze thèses pour un gramscisme technologique" - en référence au communiste italien, Antonio Gramsci, pour qui il n'y a pas de victoire politique possible sans au préalable une victoire culturelle.

    Dans le manifeste de M. Gallou, Internet est promu comme un élément majeur "de mobilisation de la majorité silencieuse" contre "les élites", un "moyen de contourner la diabolisation". Ainsi, Internet permet "l'extension de la parole privée, plus libre que la parole publique ; l'usage du pseudonyme pouvant encore renforcer cette attitude". "Les moteurs de recherche n'ont pas de conscience politique, ils sont neutres", écrit M. Le Gallou, qui estime que son "camp" doit multiplier les interventions sur le Net.

    Et c'est ce à quoi s'emploie une partie de la mouvance. Déjà, elle a forgé un lexique. Nicolas Sarkozy voit ainsi systématiquement son patronyme être orthographié "Sarközy", pour en souligner les origines hongroises, donc étrangères. Les jeunes issus de l'immigration sont ironiquement appelés des "CPF" - Chances pour la France - en opposition aux "FDS" pour Français de souche. Le terme "dhimmitude" sert à dénigrer ceux qui refusent l'affrontement avec l'islam et sont donc considérés comme "soumis" à cette religion. Une pratique relevée par le MRAP, association antiraciste, dans un rapport de novembre 2009 intitulé Internet : enjeu de la lutte contre le racisme.

    Issu de la dissolution d'Unité radicale en 2002 après qu'un de ses militants, Maxime Brunerie, a tiré sur Jacques Chirac, le Bloc identitaire a opté pour le développement sur la Toile. En quête d'une nouvelle image, il a fait de l'esthétique très léchée de ses sites un argument politique.

    Son président, Fabrice Robert, est consultant multimédia. Il s'est très largement inspiré du site de... Barack Obama pour faire celui de son parti. "Un site, c'est une permanence politique 7 jours sur 7. Ça permet de lancer des actions de lobbying contre les adversaires", remarque Fabrice Robert.

    Le Bloc identitaire a multiplié ses sites. "C'est devenu une stratégie visant à chaque fois des publics précis. Il y a ceux qui s'intéressent aux produits du terroir, ceux qui sont branchés par une esthétique un peu "Fight club"... Ça permet de créer l'illusion du nombre, de la puissance", note Rémi, 24 ans, ancien des Jeunesses identitaires et fin connaisseur du milieu.

    Par son métier, Fabrice Robert maîtrise les techniques de référencement sur Google, ce qui procure une visibilité maximum. "Lors du campement des Enfants de Don Quichotte, le premier site qui apparaissait sur Google lorsque l'on tapait "SDF ", était celui de l'association que nous avions créée, Solidarité des Français." Il en a été de même lors de la votation suisse sur les minarets. Surtout, le Bloc identitaire s'est doté d'une équipe chargée d'investir les forums des journaux. Des bénévoles qui "doivent lancer des débats, amener du trafic vers nos sites", explique M. Robert. D'autres "cyberactivistes" prisent particulièrement les forums grand public de l'émission de Laurent Ruquier sur France 2 et doctissimo. fr, consacré à la santé.

    Le MRAP s'étonne de la fréquentation élevée des sites d'extrême droite. D'après ses estimations de février 2009, le blog fdesouche, presque exclusivement consacré aux liens immigration-insécurité et à l'islam, se rangeait devant les sites du PS et de l'UMP.

    Avec très peu de moyens, se créé ainsi une contre-culture de droite radicale avec ses codes, ses débats. Laquelle se vend auprès des jeunes comme la "vraie rébellion", n'hésite pas à investir des genres musicaux comme la musique industrielle, le black metal et développer aussi un esthétisme viril de dandy antimoderne. Cet outil, souligne en tout cas Rémi, permet aux jeunes militants de sortir de l'isolement. "C'est pas évident de marcher dans la rue et de dire à quelqu'un : toi aussi, t'en es ? Le Net, c'est un moyen de se retrouver. C'est un peu le Bottin mondain du faf."

    Pour achever de convaincre ses amis, Jean-Yves Le Gallou écrivait, fin 2008 : "Je ne peux m'empêcher d'établir un parallèle entre l'arrivée d'Internet dans les années 1995 et la montée progressive des mouvements populistes en Europe. Les 16/18 ans sont ceux qui passent (...) le plus de temps sur Internet : or ils ont voté à plus de 50 % pour deux partis populistes en Autriche en 2008."

    Abel Mestre et Caroline Monnot

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 10/03/2010 13:40:11    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 10/03/2010 15:09:19    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde Répondre en citant

    Il manque un avis à la fin de ce texte du journal, c'est que les jeunes par internet découvrent ce qui
    est caché dans la vie et la politique de tous les jours par les merdias bien nommés.
    Excusez-moi, mais je n'ai pu résister à les appeler pour ce qu'ils sont réellement.
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 10/03/2010 15:49:42    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde Répondre en citant

    Il n' y pas que les jeunes qui découvrent et heureusement.
    Un jeune à toute sa vie pour faire son éducation.
    Les gens d'un certain âge et qui n'ont vécu que la rééducation de 1968 ont tout à découvrir également. Leur réveil est d'autant plus dur.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Klaus von Rijsel
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 11 Nov 2009
    Messages: 23

    MessagePosté le: 10/03/2010 18:14:40    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde Répondre en citant

    Tout à fait d'accord Roland.

    Je (j'emploie le 'je', non par nombrilisme, mais parce que cela n'engage que moi, même si je suppose qu'on est pas mal à avoir vécu cela), donc je suis né en 1966. Autant dire que j'ai grandi dans l'idéologie 68 arde, puisqu'elle nous environnait, et nous environne encore. Je trouvais ces idées séduisantes, seulement voilà:

    * Il y a des choses qui étaient occultées
    * Il y a également des choses évidentes que je ne pouvais / voulais pas voir (sans doute le résultat d'un formatage)
    * Le monde a changé depuis les années 70-80: difficile de comprendre ce qu'a vécu un jeune de 20 ans dans son collège et son lycée quand on ne l'a pas vécu soi même.

    Cependant, on est attaché aux idées de sa jeunesse, on s'y accroche, et par là même, on fait preuve d'égoïsme vis à vis de ceux qui subissent ce dont nous détournons les yeux afin de sauver une idéologie.

    Mais un jour il y a un déclic: pour ma part cela a été un voisinage pénible et menaçant qui m'est tombé dessus grâce à des propriétaires bobos, le genre qui aiment l'humanisme et la diversité, mais loin de chez eux. C'est vrai que c'est douloureux: c'est comme si la réalité m'aveuglait, je ne savais plus ce que je pensais, ni qui j'étais... quelque chose de très déstabilisant...

    Il est certain qu'INTERNET est un outil décisif, et je comprend qu'il fasse peur à certains: chacun à la possibilité de lire les témoignages vécus des autres, et ne se sent plus seul, puisque la liberté d'expression permet de réaliser que d'autres ressentent les mêmes choses, ces choses qu'on ne peut pas dire dans le quotidien. Et puis, il y a les images, les vidéos: la réalité brute, que chacun peut filmer facilement: c'est l'information brute, et non pas pré digérée, "adaptée" par une élite quelconque. On découvre alors qu'on peut penser par soi même, faire sa propre analyse de pur bon sens de ce qu'on peut maintenant observer, et c'est le moment où on hallucine quand on entend comment les médias traditionnels propagent, adaptent... mentent purement et simplement.

    Comme toute naissance, c'est certainement douloureux, mais salutaire! Et cela arrive à de plus en plus de monde! Salutaire, mais on comprend que l'élite politico médiatique ne supporte pas cela, et il faut s'attendre aux coups de bâton: il m'a fallu du temps, mais j'ai compris que c'est là que se situe la dictature, et certainement pas du côté de la Droite Nationale.

    Klaus
    Revenir en haut
    France
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Nov 2009
    Messages: 21
    Localisation: Aquitaine

    MessagePosté le: 10/03/2010 19:27:06    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde Répondre en citant

    Bonsoir à tous.Vous dites tous des choses justes et cela donne envie de relire,

    de près,

    les réflexions de M. Bernanos dans "La France contre les robots". Tout y est, avec les moyens du bord à l'époque
    soit la vision claire de la dictature technologique et de sa consommation quasiment obligée...L'on nous fabrique des "animaux électroniques"
    qui, comme le disait M. Christopher Lash (ses livres sont chez Flammarion, collection CHAMPS) seront recrutés par ordinateur, exécutants
    (de quoi? peut-être bien de toutes basses oeuvres et sans le savoir ou du moins sans en connaître l'arborescence)
    sur ordinateur et , enfin, virés par ordinateur...France.
    _________________
    Courage à la France
    Revenir en haut
    France
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Nov 2009
    Messages: 21
    Localisation: Aquitaine

    MessagePosté le: 10/03/2010 19:30:50    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde Répondre en citant

    Post sriptum: bien sûr, internet est un outil très intéressant pour la liberté de pensée et sous haut "profilage" et observation, simultanément,que nul n'en doute!
    _________________
    Courage à la France
    Revenir en haut
    Nico de Paris
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2009
    Messages: 178
    Localisation: Paris

    MessagePosté le: 10/03/2010 23:52:13    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde Répondre en citant

    C'est vrai que le net permet qu'on s'exprime plus librement !!! Mort à la TV !!!
    _________________
    BLEU BLANC ROUGE
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 24/10/2017 04:13:18    Sujet du message: La droite nationale et Internet inquiète Le Monde

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: