Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Les Islandais disent NON à 93,3 %

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 07/03/2010 14:44:10    Sujet du message: Les Islandais disent NON à 93,3 % Répondre en citant

    Les Islandais disent NON à 93,3 %

    "Les chiffres initiaux indiquent clairement que la version amendée en décembre de la législation Icesave d'août 2009 va être rejetée", a constaté le gouvernement islandais dans un communiqué publié après la fermeture des bureaux de vote.

    Les Islandais ont massivement rejeté par référendum samedi l'accord financier Icesave. Le non l'emporte avec 93,3 % des suffrages, contre seulement 1,7 % pour le "oui", le reste étant composé de bulletins blancs ou nuls, selon des résultats quasi-définitifs.

    Le premier ministre islandais de centre-gauche, Johanna Sigurdardottir, qui avait prévenu qu'elle ne voterait pas ce samedi, a exclu de démissionner à l'issue du scrutin. "Cela n'a pas d'impact sur la vie du gouvernement", a-t-elle dit à la télévision publique. "Nous devons continuer et terminer le débat sur Icesave. Nous devons arriver à un accord." "Le résultat peut être interprété comme un cri de défi ou comme une conclusion écrite d'avance", a déclaré le ministre des affaires étrangères Ossur Skarphedinsson à la presse après l'annonce des premiers résultats.

    Le Fonds monétaire international qui doit prochainement faire un prêt à l'Islande s'est abstenu de tout commentaire. On ne connaît pas les conséquences qu'aura ce vote sur ce prêt.

    Un an après la "révolution des casseroles" qui avait poussé à la démission le premier ministre conservateur Geir Haarde, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés à Reykjavik aux cris de "Pas d'Icesave. Pas de traîtres au pouvoir. Le pays est innocent" ou "Sauvez plutôt nos maisons". Environ 230 000 électeurs étaient appelés à se prononcer sur un accord organisant le remboursement d'ici à 2024 par Reykjavik de 3,9 milliards d'euros avancés par Londres et La Haye pour indemniser leurs citoyens lésés par la faillite de la banque sur Internet islandaise Icesave en octobre 2008. La participation, dont les chiffres définitifs devaient être annoncés dans la nuit, n'était que de 54,5 % une heure avant la fermeture des bureaux de vote, moins élevée que lors des élections législatives d'avril.

    La perspective d'un non, jugé difficilement évitable dès la convocation du référendum par le président islandais début janvier, a poussé Reykjavik à tenter ces dernières semaines — jusque-là en vain — de trouver un nouvel accord avec Britanniques et Néerlandais. Le gouvernement islandais a indiqué samedi soir qu'il allait "continuer dans les prochains jours ses efforts déterminés pour trouver une solution satisfaisante" avec Londres et La Haye sur Icesave. "Nous allons faire une pause pendant quelques jours", a cependant indiqué le chef de la diplomatie, interrogé sur les intentions de son gouvernement. À La Haye, un porte-parole du ministère des finances s'est dit "déçu" que l'accord entre les Pays-Bas, l'Islande et le Royaume-Uni "ne soit pas encore entré en vigueur", tout en estimant qu'il s'agissait d'une "affaire interne" à l'Islande.

    Il faut savoir que si l'accord avait été voté, cela équivalait à ce que chaque Islandais eut à rembourser plus de 100 € par mois pendant 8 ans!

    On annonce déjà un report des négociations d'adhésion à l'Union Européenne (sic).

    Voir l'article de Daoudal Hebdo.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 07/03/2010 14:44:10    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: