Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 27/02/2010 17:58:53    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Fjordman est un éminent blogueur norvégien qui a écrit pour de nombreux sites Web conservateurs.

    Citation:

    1 -L'UE favorise la criminalité et instabilité
    L'UE ne protège pas la paix en Europe. Au contraire, il ébranle la stabilité dans le continent par le démantèlement des contrôles aux frontières à la fois des mouvements de population plus grand dans l'histoire humaine, avec de nombreux migrants en provenance de pays politiquement instables, dont l'instabilité déborde sur les pays européens. Grâce à sa politique d'immigration insensée, l'UE pourrait devenir en partie responsable du déclenchement des guerres civiles dans plusieurs pays européens. Peut-être qu'elle se souviendra que le projet de «paix» qui apporta la guerre.

    2 -L'Union européenne affaiblit les défenses culturelles de l'Europe
    L'Union européenne est remise systématiquement le continent à nos pires ennemis. Lorsque les électeurs français, néerlandais et irlandais ont rejeté la Constitution européenne, les élites UE passait comme si rien ne s'était passé. Lorsque le monde islamique affirme que l'UE devrait s'efforcer d'éliminer "l'islamophobie", ils ont immédiatement consentement pour le faire. Quand une organisation ne tient pas compte des intérêts de son propre peuple en œuvre encore les intérêts de ces ennemis du peuple, cette organisation est devenue une entité activement hostile dirigé par une classe corrompue des traîtres abjecte. C'est ce que l'UE est aujourd'hui.

    3 -L'UE encourage une bureaucratie pléthorique

    Une étude publiée par l'organisation Open Europe en août 2008 a révélé que l'UE emploie une «armée» de bureaucrates, et que le nombre réel de personnes nécessaires au fonctionnement de l'Union européenne est proche de 170.000 - plus de 7 fois le chiffre de 23.000 parfois cité par la Commission.

    4 -Le règlement et la centralisation excessive est mauvaise pour la liberté et pour la prospérité

    L’Europe, une fois devenu un continent en plein essor grâce à la concurrence à tous les niveaux. Il est aujourd'hui quasiment impossible de trouver un secteur de la société qui n'est pas touché par la réglementation de l'UE souvent excessifs. L'UE fonctionne comme un énorme super-État centralisé réalisé par les étatistes obsédés par la réglementation. Ils ont appris peu de l'histoire, où la planification centrale a été un échec presque universel. Voici ce que Nathan Rosenberg et LE Birdzell Jr. dit dans How The West Grew Rich: la transformation économique du monde industriel:
    «Au départ, la réussite de l'Occident autonome découle d'une détente, ou d’un affaiblissement, de contrôle politique et religieux, en donnant d'autres départements à la vie sociale la possibilité d'expérimenter avec le changement. La croissance est, bien entendu, une forme de changement, et la croissance est impossible lorsque le changement n'est pas autorisé. Tout changement réussi exige une grande liberté d'expérimentation. Une subvention de ce genre de liberté coûte dirigeants d'une société de leur sentiment de contrôle, comme s'ils étaient à concéder à autrui le pouvoir de déterminer l'avenir de la société.. La grande majorité des sociétés, passés et présents, ne l'ont pas permis. Ils n'ont pas davantage échappé à la pauvreté. "

    5 -L'absence d'une réelle séparation des pouvoirs dans l'Union européenne invite les abus de pouvoir

    En 2007, l'ancien président allemand Roman Herzog a averti que la démocratie parlementaire était sous la menace de l'UE. Entre 1999 et 2004, 84 pour cent des actes juridiques en Allemagne - et la majorité dans tous les Etats membres de l'UE - résulte de Bruxelles. Selon Herzog, "les politiques de l'UE souffrent d'un degré alarmant d'un manque de démocratie et d'une suspension de fait de la séparation des pouvoirs." Malgré cela, l'UE a été en grande partie un faux problème pendant les élections de 2005 en allemand. Des élections nationales sont devenues un rituel de plus en plus vides. Les questions importantes ont déjà été réglées à l'avance à huis clos. Les citoyens libres doivent obéir à des lois qui sont passés avec l'intérêt à long terme de leur nation et du peuple à l'esprit. La plupart des lois dans la zone de l'UE ne sont plus transmis par les élus nationaux, mais par des bureaucrates irresponsables de l'UE, dont certains pourraient avoir été achetés et payés par nos ennemis islamique avec l'argent du pétrole arabe. En tant que tel, les citoyens de ces pays n'ont plus aucune obligation d'obéir à ces lois.

    6 -Le manque de transparence laisse les personnes vulnérables de l'UE à l'infiltration Hostile
    Les «lois anti-discrimination», que nous voyons maintenant en Europe occidentale sont une indication que le système démocratique ne fonctionne plus comme prévu. Ces lois viennent d'un petit groupe de dirigeants autoproclamés qui répondent à la pression du monde islamique, non pas de leur propre peuple. Les élites politiques européennes risquent d'être de plus en plus considérés comme des collaborateurs et des marionnettes pour nos ennemis, parce que dans de nombreux cas, comment ils agissent.

    7 -L'UE conduit à moins de liberté de parole

    L'UE ne fait rien pour promouvoir la liberté en Europe, mais passe plutôt beaucoup de temps à essayer d'éradiquer ce qui reste d'elle. L'UE, en coopération avec les pays islamiques, est à réécrire les manuels scolaires à travers le continent européen afin de présenter en une approche plus «positive» l'image de l'islam. L'UE voit de plus en plus les médias et le système éducatif comme un simple bras prolongé de l'Etat. Telle est la marque d'un Etat totalitaire, qui est ce que l'UE RSS devient peu à peu. On a le sentiment que le concept de l'UE d'une "Europe unie", une nation, un peuple - et un avis autorisé. Il est tentant de dire une seule religion autorisée ainsi: l'islam.

    8 -L'UE ne réussit pas à consulter les citoyens et les insulte; de plus



    9 -L'UE empêche la légitimité politique et des connexions entre les gouvernants et les gouvernés
    Les tenants de la revendication de l'Union européenne que c'est un projet de «paix». Mais l'UE n'est pas sur la paix, il est sur la guerre: Une guerre démographique et culturelle menée contre tout un continent, de la mer Noire à la mer du Nord, afin pour détruire les Etats-nations européens et de construire un empire dirigé par des bureaucrates auto-désignés.
    Cette hypothèse est étayée par les politiques nationales afin d'asseoir leur pouvoir personnel, en créant une entité politique plus grande que leurs États-nations individuelles et en se débarrassant des contraintes d'une société démocratique.



    10-L'UE dispense une culture du mensonge et de la corruption
    Tout comme l'Union soviétique, l'Union européenne promeut une culture du mensonge et la corruption qui commence par le haut vers le bas et les filtres pour la société dans son ensemble. Le système européen corrompt presque tout le monde qui vient près de lui. Elle ne peut pas être réformé, elle peut seulement être démantelé.



    Texte entier et développement :
    à Europe puis union européenne daté au 11/12/2008
    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.globa…

    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.


    Dernière édition par Paxi le 27/02/2010 18:14:12; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 27/02/2010 17:58:53    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 27/02/2010 18:10:22    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Paxi

    Je replace ici votre premier post.

    Citation:
    « Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne »


    À lire le très bon article d'un "blogueur" norvégien Fjordman, de 2008 dans la rubrique
    "Europe>> Union européenne" :
    Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne du 11/12/2008
    ICI http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.globa…

    Extrait :
    Citation:
    L'UE favorise la criminalité et l'instabilité

    L'UE ne protège pas la paix en Europe. Au contraire, elle ébranle la stabilité dans le continent par le démantèlement des contrôles aux frontières à la fois des mouvements de population, le plus grand dans l'histoire humaine, avec de nombreux migrants en provenance de pays politiquement instables, dont l'instabilité déborde sur les pays européens. Grâce à sa politique d'immigration insensée, l'UE pourrait devenir en partie responsable du déclenchement des guerres civiles dans plusieurs pays européens. Peut-être qu'elle se souviendra que c'est le projet de «paix» qui apporta la guerre. ...

    ...Une étude publiée par l'organisation Open Europe en août 2008 a révélé que l'UE emploie une «armée» de bureaucrates, et que le nombre réel de personnes nécessaires au fonctionnement de l'Union européenne est proche de 170.000 - plus de 7 fois le chiffre de 23.000 parfois cité par la Commission.

    Selon eux, «Le processus législatif de l'UE est un système extrêmement complexe et opaque, ce qui rend très difficile de déterminer combien de personnes sont réellement impliqués dans la formulation, l'exécution et la supervision de la législation. Cependant, la recherche à Open Europe, utilisant les informations disponibles limitées, montre que seulement de rédiger et de trouver comment mettre en œuvre la législation de l'UE exige un personnel bureaucratie d'environ 62.026 personnes. Ce chiffre révèle où un véritable travail législatif de l'UE est effectivement fait dans les comités, derrière des portes closes et loin du regard du public. La plupart des travaux a lieu en dehors des institutions de base au sein des groupes d'experts, groupes du Conseil, et ce qu'on appelle les comités de comitologie ».

    Remarquez comment ce processus en circuit fermé et secret de la rédaction de la législation depuis un demi-milliard d'habitants ressemble à celui d'une dictature. L'UE suit une stratégie de cache à la vue et cache le vrai pouvoir derrière des couches de complexité bureaucratique. Cette stratégie a également été suivie à la rédaction de la Constitution européenne ridiculement longue.

    L'UE n'est pas encore une entité totalitaire, mais il comporte tous les outils nécessaires pour en vue de le devenir. Il a réussi à corrompre les élites nationales à se vendre à la liberté de leurs peuples en les invitant à prendre part au plus grand vacarme du monde, payés par les contribuables européens. La culture pan-État-providence européen interfère désormais avec tous les aspects de la vie sociale et économique, régi par une minorité d'irresponsables et souvent hostile des ingénieurs sociaux qui veulent imposer leur manière de penser sur la majorité.

    En 2007, l'ancien président allemand Roman Herzog a averti que la démocratie parlementaire était sous la menace de l'UE. Entre 1999 et 2004, 84 pour cent des actes juridiques en Allemagne - et la majorité dans tous les Etats membres de l'UE - résulte de Bruxelles. Selon Herzog, "les politiques de l'UE souffrent d'un degré alarmant d'un manque de démocratie et d'une suspension de fait de la séparation des pouvoirs." Malgré cela, l'UE a été en grande partie un faux problème pendant les élections de 2005 en allemand. Des élections nationales sont devenues un rituel de plus en plus vides. Les questions importantes ont déjà été réglées à l'avance à huis clos. Les citoyens libres doivent obéir à des lois qui sont passés avec l'intérêt à long terme de leur nation et du peuple à l'esprit. La plupart des lois dans la zone de l'UE ne sont plus transmis par les élus nationaux, mais par des bureaucrates irresponsables de l'UE, dont certains pourraient avoir été achetés et payés par nos ennemis islamique avec l'argent du pétrole arabe. En tant que tel, les citoyens de ces pays n'ont plus aucune obligation d'obéir à ces lois.

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 10/03/2010 18:01:34    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Pour faire remonter le sujet :

    * lundi 15 mars à 18h, le LJ Henry de Lesquen aura (en première partie je crois) pour invité Paul-Marie Coûteaux, sur le thème "Pourquoi faut-il sortir d l'UE ?"
    http://radio-courtoisie.over-blog.com/
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Tatata
    Groupe pour lettres circulaires

    Hors ligne

    Inscrit le: 22 Jan 2007
    Messages: 8

    MessagePosté le: 11/03/2010 21:59:47    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Les anciens textes ne prévoyaient pas une sortie. Quand j'étais étudiant, un professeur de droit m'avait d'ailleurs affirmé qu'il était impossible de quitter la CEE. Je vous parle d'un temps où l'on ne parlait pas d'UE.

    Le traité de Lisbonne envisage l'hypothèse de la sortie.

    Qui s'y colle ?
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 11/03/2010 23:01:34    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Ahahah.
    Qui s'y colle?

    Je dirais simplement que les traités sont ce qu'ils sont et que ce qu'ils autorisent ou pas n'a hélas rien à voir avec l'application des textes. L'histoire est là pour nous en donner des exemples. Commençons pas les États Unis d'Amériques et les raisons de la Guerre Civile. On sait comment cela a fini et peu importait que les raisons fussent bonnes ou mauvaises. Les états du sud avaient le droit de faire sécession.

    Continuons avec l'Irlande ou bien l'Écosse. L'Union Jack n'aime pas vraiment l'idée d'une indépendance. La question n'est d'ailleurs pas définitivement pas tranchée en Irlande du Nord et nos amis Écossais parlent de leur indépendance à chaque élection.

    Nos Cousins Québécois ont à une époque posés cette même question...

    Poursuivons encore avec l'ex URSS, mais est-il besoin de vraiment développer?


    Alors oui bien évidemment chacun est libre en théorie de se retirer d'une union, mais les divorces se font rarement sans casse et surtout sans faire les comptes.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 358

    MessagePosté le: 12/03/2010 09:35:13    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Autrement dit qui aura le courage de tirer le premier coup de fusil de la guerre.
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 03/05/2010 10:42:19    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Il semblerait que la décision se fasse de jour en jour plus impérative sans pour autant tomber dans le mondialisme planifié par l'onu. http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=fr&sl=en&u=ht…
    Citation:


    A la manoeuvre en Grèce, et demain au Portugal et en Espagne, les fanatiques de l'euro ont fait leur choix : la monnaie unique à tout prix, quitte à sacrifier le peuple. Alors que la Grèce aurait urgemment besoin d'une politique monétaire plus finement adaptée à ses besoins, et disons-le clairement d'une bonne dévaluation pour retrouver un peu d'air, elle se trouve contrainte de faire porter l'intégralité de l'effort sur son peuple, n'ayant pas la possibilité de s'extraire du carcan de l'euro.



    Les pensions grecques baisseront ainsi de 15%, les fonctionnaires perdront 2 mois de traitement sur 14, les salaires seront gelés pendant 3 ans pour tous, alors que les prix augmenteront du fait de la hausse programmée de la TVA. On demande aussi à la Grèce de décaler de 14 ans (!) l'âge de départ à la retraite de ses travailleurs...



    Face à ce saccage social, qui montre que la zone euro est devenue à l'instar des pays du tiers-monde le terrain de chasse du FMI, de ses supplétifs européistes et de leurs fameuses "mesures structurelles", il y a bien sûr une autre voie : la sortie de l'euro. Aveuglés par leur dogmatisme, se refusant à voir la réalité en face, les élites européennes ne peuvent s'y résoudre, et brandissent immédiatement la théorie du chaos dès que l'hypothèse d'une restauration des souverainetés monétaires est avancée.



    L'euro est un échec total. La croissance dans la zone est la plus faible du monde depuis la création de la monnaie européenne, nettement derrière celle des Etats-Unis et des pays européens qui n'ont pas adopté la monnaie unique. Des crises à la grecque sont en train de gagner un nombre croissant de pays de la zone. La crise a ici frappé plus vite, et plus durement. La récession en 2009 a atteint 4% dans la zone euro, contre 2,4% aux Etats-Unis, pourtant situés à l'épicentre de la crise.

    Il faudra donc un jour accepter de sortir du dogmatisme quasi-religieux de l'euro, et envisager une solution de bon sens : la fin de la monnaie unique. Il est toujours préférable de prévenir plutôt que de subir.

    Est-ce seulement possible, dans des conditions acceptables ?

    Contrairement à ce que tentent de faire croire aux peuples les aficionados de la monnaie unique, c'est parfaitement possible. Plusieurs économistes travaillent même déjà sur ces scénarios, tels Jean-Jacques Rosa ou Christian Saint-Etienne.



    Quitter l'euro doit se faire ensemble. Une sortie groupée de plusieurs pays simultanément évitera qu'un effet de stigmatisation ne se produise à l'égard d'un pays en particulier. Une sortie le même jour de la France, l'Italie, l'Espagne, l'Irlande, le Portugal et la Grèce mettrait fin de facto à la monnaie unique.



    Il faut bien avoir à l'esprit que les marchés ne sanctionneront pas des pays qui auront fait le choix de quitter une monnaie qu'eux-mêmes ne jugent plus viable. Au contraire, ceux qui resteront dans l'euro seront certainement les premiers mis en cause.



    La restauration de la liberté monétaire dans les pays en question se traduira nous dit-on par une dévaluation immédiate de leur monnaie. C'est probable, et alors ? Une dévaluation est sûrement ce qui pourrait arriver de mieux à nos économies, étouffées depuis des années par un euro fort qui déprime nos exportations et encourage les délocalisations (même Airbus a dû délocaliser en zone dollar !). Rappelons qu'entre les années 1950 et les années 1990, le franc n'a cessé de se dévaluer face au mark. Cela nous a-t-il empêché de connaître les "30 Glorieuses" et la prospérité ? Absolument pas.


    Il est nécessaire de se défaire des craintes irrationnelles que diffusent les fanatiques de l'euro et les puissances d'argent qui tiennent à sa survie. Rien n'est heureusement irréversible, surtout quand il y va de l'intérêt presque vital des peuples ! http://www.levraidebat.com/article-sortir-de-l-euro-necessaire-et-possible-…

    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Pierre Huet
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 23 Avr 2010
    Messages: 16
    Localisation: 95 Montmorency

    MessagePosté le: 14/05/2010 23:52:55    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    Il est troublant de voir la passivité de tant de gens honnêtes devant ce monstre au dizaines de milliers de fonctionnaires et, l’organe créant la fonction, aux dizaines de milliers de directives et règlements tatillons réglant de plus en plus étroitement les menus détails de notre vie quotidienne, seul moyen d’uniformiser un « marché » ouvert à la concurrence sauvage par une monnaie surévaluée.

    L'Euro a été créé à 0,88$, il est monté ensuite jusqu'à 1.57$ , autant dire que notre agriculture et notre industrie ont augmenté leurs prix de 78% par rapport au reste du monde. C'est de l'inconscience ou de la perversité. Et on s'étonne du déclin de l'économie réelle. Cela ne sert qu'à l'économie de négoce qui tourne grâce à cette différence de potentiel.
    A défaut d'être rapidement débarrassé de l'Euro, vivement qu'il plonge: chaque point de baisse sauve des entreprises.
     
    Et voici que ces dernières années, le monstre se préoccupe de plus en plus des droits fondamentaux, au mépris de l’anthropologie chrétienne mais bien au contraire dans une optique consumériste, individualiste, hédoniste.
    Et comment croire qu’elle puisse apporter la paix depuis qu’elle a été exécutrice des basses œuvres des USA pour détruire, précisément, ce prototype d’Europe qu’était la Yougoslavie ?

    Le plus fort est qu'on nous présente un de ses fondateur, M. Robert Schuman comme un héros, voire un saint. Peut-être après tout, mais ce ne fut pas un visionnaire!
    _________________
    "La vérité vous rendra libre" (Jn 8, 32)
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 15/05/2010 09:25:37    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant



    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 15/05/2010 13:39:30    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne Répondre en citant

    John Perkins, confessions d'un corrupteur de nations


    Source : http://christroi.over-blog.com/article-john-perkins-confessions-d-un-corrup…

    A 7', curieux rapprochement avec le crash de l'avion polonais il y a peu.
    Et également, qui était dans l'avion du récent crash libyen?
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 20/01/2017 07:38:53    Sujet du message: Dix raisons pour se débarrasser de l'Union européenne

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: