Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie)

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société -> Communiqués de presse
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    elisabeth59
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Fév 2010
    Messages: 2

    MessagePosté le: 14/02/2010 21:07:13    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie) Répondre en citant

    Quelle que soit l’opinion que l’on se fait sur les attentats du 11 septembre 2001 (version officielle ou attentat organisé par la CIA ou le Mossad israélien), des faits incontestables découlent de ce fameux 11 septembre.

    La seule grande puissance dominante après la désintégration de l’Union Soviétique (USA) s’est donnée à elle-même un chèque en blanc, un quitus moral et politique lui permettant d’intervenir partout, quand elle le souhaite et par tous les moyens, au nom de la lutte contre le terrorisme.

    Ce concept « le terrorisme » dit international est assez flou pour pouvoir être appliqué à n’importe qui. Il a été défini au départ par l’axe américano-sioniste pour désigner à l’époque « l’islamisme » par opposition à l’Islam « modéré », c’est-à-dire, l’Islam des pays déjà sous la coupe américano-sioniste (pays du Golfe Persique, Égypte, Maghreb, Pakistan, etc..). Ces pays ont eu pour fonction de servir de bases et d’alliés aux États-Unis et de jouer également le rôle des «bons musulmans de service ». Cet appel à la croisade contre le terrorisme a été adressé également aux anciens ennemis des USA (Russie et Chine) afin de les embrigader sous la bannière américano-sioniste.

    Le premier objectif nommément désigné a été l’Afghanistan refuge des Talibans et de l’insaisissable Ben Laden. L’invasion et l’occupation de ce pays ont donc été décidées et menées à terme avec la complicité du gouvernement pakistanais, entraînant ce pays à son tour dans une guerre tantôt ouverte tantôt larvée.

    A cet ennemi fantomatique et insaisissable qu’est Al Qaida, les États-Unis et Israël en ont ajouté un autre l’Irak, un État souverain, un État sous embargo, totalement affaibli depuis la guerre du Golfe . L’agression contre l’Irak a voulu être présentée comme une croisade du bien contre le mal afin d’obtenir la caution des Nations Unies (cette « respectabilité » que les puissants appellent le « droit international »). Cette fois-ci le montage mis en place par tout l’appareil propagandiste américano-sioniste s’est heurté à l’incrédulité d’une partie importante de l’opinion (les fameuses armes de destructions massives de Saddam Hussein n’arrivaient pas à convaincre) et surtout au refus de la Russie, de la Chine et de la France : membres du Conseil de Sécurité avec droit de veto.

    La Russie et la Chine ne pouvant pas ou ne souhaitant pas apparaître au premier plan, ce fut à la France de Jacques Chirac et de De Villepin, dans la meilleure tradition gaulliste, que revint la mission d’« accrocher » le veto. Les États-Unis et leurs alliés ont été ainsi obligés d’agresser l’Irak sans la caution de l’ONU (ce « machin » comme disait le Général De Gaulle).



    On peut considérer que depuis ce jour, les Nations Unies sont mortes même si leur siège à New-York continue à faire la fortune des grands restaurateurs locaux et autres lieux de divertissement destinés aux diplomates.

    Cette agression/occupation de l’Irak a répondu à plusieurs objectifs dont le premier et sans doute le plus important est d’avoir donné satisfaction à Israël et à son lobby nord-américain. Il s’agissait de briser un État arabo-musulman disposant à la fois d’eau (agriculture) et de pétrole, et de le morceler en trois entités ethniques et religieuses (Kurdes, sunnites et chiites). On a également liquidé ses élites soit par la corruption soit par l’assassinat (plus de 70 physiciens, chimistes et techniciens de haut rang dans le domaine nucléaire disparus ou assassinés). Enfin et surtout cette occupation renforce l’encerclement de la République Islamique d’Iran, principale ennemie d’Israël et de son lobby.

    A Gaza en décembre 2008, il s’est agi pour l’entité sioniste de mettre à l’épreuve M. Obama, élu en novembre avec en grande partie, les fonds du lobby sioniste mais également de vérifier par la pratique le nouvel axe régional Israël - pays arabes dits modérés, c’est-à-dire complices : Égypte, Jordanie et certains pays du Golfe Persique. Le silence d’Obama, de Moubarak, sans parler de celui de Mahmoud Abbas, Président de l’autorité palestinienne ont bien montré la complicité unissant les USA, Israël et les gouvernements arabes assujettis au sionisme. Le silence tout aussi complice de l’Union Européenne a confirmé, si besoin en était, son alignement total sur la politique israélienne, alignement renforcé par le retour de la France dans l’OTAN, décidé par M. Sarkozy.

    L’échec relatif de l’armée israélienne sur le terrain et l’indignation croissante d’une partie de l’opinion n’ont fait que suspendre provisoirement la question de Gaza. Depuis, le territoire de Gaza est soumis à un total embargo avec la complicité de l’Égypte, des États-Unis, de M. Obama et de l’Union Européenne. Pendant ce temps, la colonisation sioniste de la Cisjordanie et de Jérusalem Est se poursuit, quoi que puisse dire M. Obama pour tenter de tromper l’opinion publique, notamment arabe. La Palestine demeure le pivot de ce conflit opposant la volonté de domination sioniste au reste du monde.

    Pour que tombent les dernières illusions sur la politique de « paix » de M. Obama, ce dernier a décidé l’envoi de 30 000 hommes supplémentaires en Afghanistan alors que toute solution militaire du problème est exclue et que la guerre contre les USA et ses alliés s’étend au Pakistan. Pendant que l’empire USraël s’enlise en s’élargissant (suite notamment au mystérieux attentat manqué du « terroriste aux sous-vêtements » et à une possible intervention américaine au Yémen), la situation économique globale ne s’améliore pas pendant que la Chine, la Russie et surtout le front de la résistance (Iran, Hezbollah, Hamas) continuent de se renforcer...



    A suivre ...
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 14/02/2010 21:07:13    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 14/02/2010 22:03:36    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie) Répondre en citant

    Bonsoir et bienvenue à vous elisabeth59,
    (vous pouvez si vous le souhaitez vous présentez dans la rubrique prévue à cet effet)

    Pour votre sujet, il rejoint beaucoup d'autres posts où nous partageons le même point de vue et les mêmes analyses.
    Je sais que votre sujet n'est pas finit (à suivre...) mais, si je vous lis bien, qu'est-ce qui vous fait dire que nous allons vers un nouveau 11 septembre et pour quelles raisons puisque la guerre contre le terrorisme est déjà engagée!

    Si le 11 septembre fut un prétexte comme Pearl Harbour ou le Lusitania, pourquoi faudrait-il un nouvel attentat?

    Le revirement et / ou le manque d'adhésion de l'opinion publique à cette guerre contre le terrorisme ?

    En attendant, je vous renvoie aux propos de Lancelot dans le sujet sur le 11 septembre justement (page 13 sujet 11/12/2009 22:49:23 ). C'est la question qu'il pose également
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 15/02/2010 11:30:15    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie) Répondre en citant

    La source : http://newsoftomorrow.org/spip.php?article7342 1ère partie
    http://newsoftomorrow.org/spip.php?article7341 2ème partie
    http://newsoftomorrow.org/spip.php?article7384 3ème partie
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    elisabeth59
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Fév 2010
    Messages: 2

    MessagePosté le: 15/02/2010 12:21:57    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie) Répondre en citant

    Paxi a écrit:
    La source : http://newsoftomorrow.org/spip.php?article7342 1ère partie
    http://newsoftomorrow.org/spip.php?article7341 2ème partie
    http://newsoftomorrow.org/spip.php?article7384 3ème partie


    voici la seconde partie
    www . partiantisioniste.com/communications/allons-nous-vers-un-nouvel-...

    la 3è partie :
    www . partiantisioniste.com/communications/allons-nous-vers-un-nouvel-11-septembre-3...

    cordialement, elisabeth
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 15/02/2010 13:01:48    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie) Répondre en citant

    C'est aussi ce que Lancelot citait.
    Ma réponse est donc la même voir ici sujet 06/02/2010 11:55:59

    J'ajoute cependant deux remarques.

    1 / Le président du Parti Anti Sioniste est Yahia Gouasmi... Nous ne sommes pas là, en France, peuple Chrétien, pour servir les enjeux des Musulmans et des Juifs.
    Attention:
    Ce n'est pas parce que nous pouvons avoir des constats similaires avec d'autres personnes venant le la gauche que les analyses sont les mêmes ni que les solutions pour traiter du problème seront les mêmes. Yahia Gouasmi était 3e sur la liste des élections européennes de 2009 . Alain Soral était 5e sur cette même liste (se souvenir des raisons de son départ du FN en février 2009).

    2 / L'allusion selon laquelle le tremblement de terre en Haïti serait un séisme provoqué est ridicule. Non pas que cela ne soit pas possible, une explosion souterraine nucléaire provoque le même effet sans toutefois provoquer les répliques, mais simplement ridicule lorsque l'on parle de manipuler les gens. Autant les attentats du 11 septembre 2001 désignaient clairement un ennemi vrai ou faux, autant un tremblement de terre ne désignerait que la nature comme ennemi désigné!

    Si un séisme devient une mesure de rétorsion, il reste qu'il faut venir placer une arme nucléaire sous le point d'impact choisi!
    Viser ainsi Téhéran est un peu compliqué alors que la nature le fait déjà tout seul.
    Quid des zones non sismiques?
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL


    Dernière édition par Roland le 15/02/2010 14:55:39; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 15/02/2010 14:08:01    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie) Répondre en citant

    Citation:
    4 février 2010
    Washington prévoit un nouveau 11-Septembre d’ici six mois

    Les principaux responsables des services de renseignement US ont suscité l’émoi lors de leur audition annuelle par la Commission parlementaire du Renseignement, le 2 février 2010.

    Dennis C. Blair, directeur national du Renseignement a d’abord évoqué une possible guerre dans le cyber espace, dont on a compris qu’elle serait déclarée par la Chine et mettrait en péril toute l’infrastructure informatique mondiale.

    Puis, il a annoncé que ses services se réservaient le droit d’assassiner toute personne liée à un groupe terroriste menaçant la vie de citoyens états-uniens, y compris lorsque le suspect est lui-même ressortissant US et ou qu’il se trouve.

    Surtout l’amiral Blair, le directeur de la CIA Leon Pannetta, le directeur du FBI Robert Mueller, le directeur du Renseignement militaire Ronald Burgess et le directeur du Renseignement du département d’Etat John Dinger ont affirmé chacun qu’Al-Qaeda ourdi une attaque d’un nouveau genre, de manière à échapper aux dispositifs anti-terroristes, et pourrait frapper le territoire états-unien d’ici trois à six mois.

    A usage interne, cette déclaration vise à préparer l’opinion publique états-unienne à un nouveau cataclysme et à un possible retour à la politique néo-conservatrice. Mais à usage externe, elle vise à contrer la rumeur diffusée par de grands journaux du Proche-Orient tels que Kheyan (Iran), Al-Binaa (Liban) ou Al-Wataan (Syrie). Selon ces médias, pour relancer le « choc des civilisations », l’Etat hébreux s’apprêterait à organiser un nouveau 11-Septembre qui serait attribué à Al-Qaeda. Cependant, toujours selon ces sources, les services secrets iraniens et turcs auraient observé des agents israéliens réalisant des repérages non pas aux Etats-Unis, mais en Europe. Tel-Aviv étudierait la possibilité de frapper une cible à très forte symbolique religieuse, telle que la cathédrale Notre-Dame de Paris ou la basilique Saint-Pierre de Rome. Cet attentat justifierait une nouvelle croisade anti-musulmane.

    ==

    Pour visionner l’enregistrement vidéo intégral de cette audition, http://www.senate.gov/fplayers/I2009/urlPlayer.cfm?fn=intel020210&st=10…



    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 18/02/2010 17:55:55    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie) Répondre en citant

    Quatrième partie :
    www. parti antisioniste.com/communications/allons-nous-vers-un-nouvel-...

    C'est bientôt le "pourim" : www. calj.net/pourim
    En 2010 : jeûne d'Esther le jeudi 25 février, fête de Pourim le dimanche 28 février.

    fr. wikipedia.org/wiki/Pourim
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 20/01/2017 14:00:49    Sujet du message: Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? (1ère partie)

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société -> Communiqués de presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: