Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Noël 2009

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Religion
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 24/12/2009 17:38:02    Sujet du message: Noël 2009 Répondre en citant

    L'ENFANT-JESUS, MANIFESTATION DE L'AMOUR DE DIEU

    CITE DU VATICAN, 23 DEC 2009 (VIS).


    Au cours de l'audience générale de ce mercredi, célébrée dans la Salle Paul VI, le Pape a parlé de la Nativité.

    Il a expliqué, au début de sa catéchèse que "l'année liturgique de l'Eglise ne débute pas à la naissance du Christ mais de la foi en sa résurrection.

    C'est pourquoi, la plus ancienne fête du christianisme n'est pas la Nativité mais Pâques.
    La résurrection du Christ fonde la foi chrétienne, est à la base de l'annonce de l'Evangile et fait naître l'Eglise...
    Le premier à avoir affirmé clairement que Jésus était né un 25 décembre était Hippolyte de Rome, dans son commentaire du Livre du prophète Daniel, aux environs de 204".

    Benoît XVI a ensuite ajouté que "dans le christianisme, la fête de Noël a pris sa forme définitive au IV siècle en prenant la place de la fête romaine du Sol Invictus, le soleil invincible. C'est de cette façon qu'a été mis en évidence que la naissance du Christ est la victoire de la vraie lumière sur les ténèbres du mal et du péché.

    Toutefois, l'atmosphère spirituelle et intense qui entoure Noël s'est développée au Moyen-Age, grâce à saint François d'Assise profondément amoureux de l'homme-Jésus, du Dieu avec nous... Cette particulière dévotion au mystère de l'Incarnation -a-t-il poursuivi- a donné naissance à la fameuse célébration de Noël à Greccio... Avec saint François et sa crèche, c'est l'amour inerme de Dieu, son humilité, sa bénignité qui sont mis en évidence et qui, dans l'Incarnation du Verbe, se manifestent aux hommes pour leur enseigner une nouvelle façon de vivre et d'aimer".

    Le Pape a rappelé que "dans la première biographie sur le saint d'Assise, Thomas de Celano raconte qu'au cours de la nuit de Noël, la grâce d'une vision merveilleuse a été accordée à François. Il voyait un petit enfant immobile dans la mangeoire qui fut tiré de son sommeil par sa seule proximité...

    La Nativité, Piero della Francesca, 1470 Londres, National Gallery




    Grâce à saint François, le peuple chrétien a pu percevoir que dans sa nativité, Dieu est réellement l'Emmanuel, Dieu avec nous, de qui aucune barrière ni aucun éloignement ne nous sépare. Dans ce petit enfant, Dieu se fait si proche de chacun de nous, que nous pouvons le tutoyer et avoir avec lui une relation confidentielle empreinte d'affection comme nous le faisons avec un nouveau-né. Dans cet enfant, c'est Dieu-amour qui se manifeste: Dieu vient sans armes, sans force, car il ne prétend pas conquérir, pour ainsi dire, de l'extérieur, mais entend plutôt être écouté de l'homme dans sa liberté.
    Dieu se fait enfant sans défense pour vaincre la superbe, la violence, et le désir de posséder de l'homme. En Jésus, Dieu a assumé cette condition pauvre et humble pour nous vaincre par l'amour et nous conduire à notre vraie identité... Sa condition d'enfant nous indique, de plus, la façon dont nous pouvons rencontrer Dieu et jouir de sa présence...

    Celui qui n'a pas compris le mystère de Noël -a-t-il conclu- n'a pas compris l'élément décisif de l'existence chrétienne.
    Celui qui n'accueille pas Jésus avec un cœur d'enfant, ne peut entrer dans le Royaume des cieux.
    Voilà ce que saint François a voulu rappeler aux chrétiens de son époque jusqu'à aujourd'hui".
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 24/12/2009 17:38:02    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 24/12/2009 17:52:13    Sujet du message: Noël 2009 Répondre en citant

    Saint Luc 1, 67-79

    A la naissance de Jean Baptiste, Zacharie, son père, fut rempli de l’Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques : « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité son peuple pour accomplir sa libération. Dans la maison de David, son serviteur, il a fait se lever une force qui nous sauve. C’est ce qu’il avait annoncé autrefois par la bouche de ses saints prophètes : le salut qui nous délivre de nos adversaires, des mains de tous nos ennemis. Il a montré sa miséricorde envers nos pères, il s’est rappelé son Alliance sainte : il avait juré à notre père Abraham qu’il nous arracherait aux mains de nos ennemis, et nous donnerait de célébrer sans crainte notre culte devant lui, dans la piété et la justice, tout au long de nos jours. Et toi, petit enfant, on t’appellera prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant le Seigneur pour lui préparer le chemin, pour révéler à son peuple qu’il est sauvé, que ses péchés sont pardonnés. Telle est la tendresse du coeur de notre Dieu ; grâce à elle, du haut des cieux, un astre est venu nous visiter ; il est apparu à ceux qui demeuraient dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, pour guider nos pas sur le chemin de la paix. »

    La grâce est apparue. "Cette nuit, la Grâce est devenu visible : elle est apparue. Elle s’est manifestée dans sa dimension définitive. Dieu ’se donne ’dans le Fils : le Fils éternel qui est de la même substance que le Père. Il se donne par la puissance de l’Esprit Saint reçue par la Vierge de Nazareth à l’Annonciation. La grâce est apparue. Dieu se rend grâce à son amour infini : Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique."(Jean Paul II, homélie du 24 décembre, 1984). Le Christ a voulu venir jusqu’à nous. Il a voulu nous aimer ici sur terre et rester avec nous jusqu’à la fin des temps, par sa présence dans le Saint Sacrement. L’Amour parfaitement désintéressé est notre exemple d’amour parfait !
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 359

    MessagePosté le: 25/12/2009 10:16:51    Sujet du message: Noël 2009 Répondre en citant

    Joyeux Noël !
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 24/10/2017 04:14:28    Sujet du message: Noël 2009

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: