Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Pédophilie des prêtres en Irlande

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 27/11/2009 12:38:10    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant


    L'Irlande et l'église catholique sont une nouvelle fois la cible des médias
    . Voir la précédente attaque

    Loin de moi l'idée de couvrir ou de vouloir minimiser les crimes pédophiles, mais dans les annonces faites aujourd'hui, il y a une volonté flagrante d'aller plus loin que la simple réalité des faits.
    C'est une nouvelle attaque en règle contre l'église catholique et contre son influence en Irlande.

    On annonce des centaines voir des milliers de cas commis en trente ans (1975 - 2004) mais la réalité est tout autre.

    Les faits tels qu'ils apparaissent dans le rapport :

    — 46 prêtres sont accusés d'avoir abusé sexuellement des enfants entre 1975 et 2004. Seuls 11 ont été condamnés pour pédophilie et c'est déjà bien trop!.

    — Au total, 320 plaintes ont été déposées à l'encontre de ces 46 prêtres. On est loin des milliers annoncés et il ne faut pas confondre les 60.000 dossiers autrefois classés secrets par l'archevêché de Dublin, puis ouverts aux enquêteurs (un juge et deux avocats) avec 60.000 cas de pédophilies!

    — Ce n'est pas parce que les enquêteurs sont convaincus que cela équivaut à un procès en règle pour les autres prêtres ou cas non jugés.

    — Pour finir, on apprend que Le cardinal Desmond Connell avait attendu 1995, soit sept ans après son arrivée à l'archevêché, pour autoriser la police à se pencher sur les dossiers de 17 affaires d'abus sexuels.

    17 affaires, c'est inadmissible et souhaitons que ces mauvais bergers seront exclus et sanctionnés comme il se doit, mais j'aimerais connaître le pourcentage exact que l'on trouve dans les institutions de la DASS et de l'Assistance Publique parce que sur 60.000 dossiers (de jeunes passés dans les mains de l'église) et 320 plaintes cela ne fait que 0,005 % Je ne crois pas qu'il y ait plus bas pourcentage possible de cas d'abus sexuel en matière d'éducation dans toutes les institutions privées religieuses ou non et même publiques.

    Addendum.
    Selon le Figaro, "À ce jour, l'archevêché a reconnu 450 victimes abusées alors qu'elles étaient enfants ou adolescentes (deux fois plus de garçons que de filles). Cent vingt poursuites pénales ont été effectivement lancées contre 35 prêtres. Le diocèse a provisionné plus de vingt millions d'euros de dommages et intérêts pour les victimes."
    En prenant les chiffres du Figaro, 125 plaintes sur 60.000 dossiers, cela ne fait que 0,002 %
    En imaginant que nous prenions bien les 450 victimes en compte, cela ne fait toujours que 0,0075 %
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 27/11/2009 12:38:10    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 27/11/2009 16:25:06    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    Quelques chiffres et remarques à mettre en parallèle :

    Abus sexuels
    Le nombre de personnes se disant victimes de violences a légèrement progressé en 2007-2008, notamment au sein de la famille, pour atteindre 5,1 % de la population, soit près de 2,2 millions de Français, dont seulement 10 % ont déposé plainte, selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance (OND) publiée mardi.

    La part des victimes de ces violences passe de 4,9 % de la population en 2006-2007 à 5,1 % en 2007-2008. Cette hausse s'explique par celle "significative", selon l'OND, du nombre de ces actes commis au sein de la famille. "Moins de 10 % des personnes victimes de ces violences déposent plainte", selon l'enquête de victimation de l'OND, réalisée par l'Institut national de la statistique et des études économiques...

    Quelques chiffres et rapports de statistiques témoignent des risques croissants :

    Inceste : Rapport Ipsos 2008
    3 français sur 100 intérrogés, déclarent être victime d'inceste. Ainsi, 19% des Français déclarent connaître une (12%) voire plusieurs personnes (7%) ayant subi des agressions sexuelles comme des attouchements ou des caresses, et 13% connaissent une (8%) ou plusieurs personnes (5%) ayant été victimes de viols. De même, respectivement 11% et 9% affirment qu’un ou plusieurs membres de leur entourage ont subi des actes d’exhibitionnisme ou fait l’objet de confidences répétées à caractère sexuel. Seules 3% des personnes interrogées connaissent une ou plusieurs personnes ayant été obligées de poser pour des photographies érotiques ou pornographiques durant leur enfance ou leur adolescence.

    -------------------
    A Noter le viol virtuel mais bien réel psychologiquement grâce à Internet

    "Il n'y aura pas de confiance dans l'économie numérique sans protection des enfants sur le Web" a déclaré la ministre madame Morano. Cette protection doit reposer, "comme une voie ferrée, sur deux rails parallèles : le filtrage des sites pédo-pornographiques et les logiciels de contrôle parental."
    Nadine Morano, Ministre de la famille le 12 juin 2008.
    2008
    > Environ 5 millions de jeunes de moins de 17 ans surfent aujourd’hui sur le net.

    > 72% des enfants surfent seuls sur Internet.

    > 87% des Français de moins de 17 ans sont familiarisés avec Internet

    ---------------------

    Pédophilie et célibat des prêtres.
    La lecture des commentaires sur cette affaire dans les blogs et médias est symptomatique.
    La majorité des commentaires portent sur le célibat des prêtres. Problème qui n'a strictement rien à voir avec la pédophilie. Les chiffres sont d'ailleurs assez clairs puisque la majorité des pédophile sont des personnes mariées.

    Citation:
    Les données les plus précises concernent les liens entre agresseurs et victimes. En 2006, les statistiques des centres LAVI (aide aux victimes) montrent que sur l'ensemble des consultations relatives à l'article 187 (code pénal Helvétique), 85% des victimes connaissaient leur agresseur. Dans 53% des cas, la relation était de type familial. Les mauvaises rencontrent existent, mais elles ne représentent qu'une petite minorité des abus. La majorité des abus sexuels surviennent là où les enfants semblent être le plus en sécurité : au sein de leur famille. http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=300003&sid=8946591

    ---------------------

    Instructions concernant les violences sexuelles : Circulaire Education Nationale n° 97-175 du 26 août 1997
    extrait de Circulaire n° 97-175 du 26 août 1997
    B.O. hors-série n° 5 du 4 septembre 1997




    L'actualité récente a mis en lumière de nombreux faits de pédophilie commis au sein de l'institution scolaire ou à l'occasion d'activités extérieures organisées par des établissements.

    La parole de l'enfant qui a trop longtemps été étouffée doit être entendue et écoutée et sa souffrance prise en compte, car c'est à partir de la sanction du crime ou du délit que peut s'opérer pour la victime, un lent travail de reconstruction.

    À une trop longue période de dénégation de la pédophilie ne doit pas pour autant se substituer l'ère du soupçon à l'égard des personnels de l'éducation nationale. L'école, le collège, le lycée sont les lieux où un enfant se confie souvent pour la première fois et révèle les violences sexuelles dont il est ou a été victime au sein de la cellule familiale ou dans son entourage.

    C'est pourquoi au-delà des faits de pédophilie, il est nécessaire d'aborder l'ensemble du phénomène des violences sexuelles qui, à l'heure actuelle, concerne près d'un enfant sur dix.

    Ces abus sexuels concernent aussi bien les filles que les garçons.

    L'agresseur sexuel est, près de neuf fois sur dix le père, le grand-père ou le beau-père de l'enfant, mais il est, dans 10 % des cas, une personne ayant autorité sur le mineur, tel qu'un enseignant ou un éducateur.

    ---------------------
    Certains affirment que la pédophilie n'existe pas dans l'éducation nationale. [sic]

    Ce texte ne dit pas la même chose
    Citation:
    Selon le ministère de l’éducation nationale - qui traite les dossiers allant de trois mois d’exclusion à l’exclusion définitive -, sur environ 100 condamnations annuelles (incluant tous motifs : violences sexuelles, mais aussi fraude aux concours, conduite en état d’ivresse d’un fonctionnaire, trafic de drogue, vols, etc.), il n’y aurait que 15 à 20 cas d’affaires de moeurs pour 400000 enseignants dans le secondaire. Les chiffres sont similaires dans le primaire où l’on compte 340000 enseignants : 93 sanctions en 2001, dont 10 pour atteinte aux moeurs ; 110 sanctions en 2002, dont 23 pour moeurs ; 115 sanctions en 2003, dont 10 pour moeurs. Des chiffres de condamnations relativement bas qui révèlent, a contrario, le nombre d’enseignants ayant fait les frais de dénonciations erronées, voire calomnieuses.(...)


    Donc en prenant le chiffre bas de 10 condamnations reconnues par an et si on multiplie par 30 ans cela donne une moyenne de 300 cas de condamnations ces trente dernières années. Effectivement on peut dire qu'il n'y a pas de cas de pédophilie dans l'éducation nationale...

    ---------------------

    Conclusion,
    Entre la famille, les institutions laïques et le système éducation de l'état, il est bien moins risquer de confier ses enfants à l'église catholique !

    0,005% ou 5,1 % le pourcentage ne laisse pas de doute.

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL


    Dernière édition par Roland le 27/11/2009 18:23:30; édité 6 fois
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 27/11/2009 17:02:08    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    Toujours à mettre en parallèle


    Citation:
    AFP, le 16 novembre 2009 à 06h32

    CANBERRA, 16 nov 2009 (AFP) - Le Premier ministre australien Kevin Rudd a présenté lundi des excuses solennelles au demi-million d'"Australiens oubliés", victimes pendant des décennies de maltraitance dans des institutions publiques du pays.
    L'Australie est "désolée pour cette tragédie, cette tragédie absolue, des enfances perdues", a lancé M. Rudd devant un millier de "Forgotten Australians" ("Australiens oubliés") survivants réunis au Parlement, déclenchant un tonnerre d'applaudissements.
    Des centaines de milliers d'enfants ont été victimes de violences dans des orphelinats ou des foyers d'accueil publics australiens entre 1930 et 1970.
    En 2004, un rapport du Sénat avait recommandé cette démarche de repentance envers ces enfants victimes d'abus en tous genres, sexuels notamment.
    "Nous sommes ensemble aujourd'hui pour vous présenter les excuses de la Nation. Pour vous dire, vous les Australiens oubliés et ceux qui ont été envoyés enfant vers nos rivages sans leur consentement, que nous sommes désolés", a-t-il ajouté.
    "Nous sommes désolés que, enfants, vous ayez été pris à vos familles et placés dans des institutions où souvent vous avez été maltraités. Désolés pour les souffrances physiques, les privations affectives et la froide absence d'amour, de tendresse, de soins".
    Environ 7.000 d'entre eux étaient des Britanniques déplacés en Australie dans le cadre d'un programme en place entre 1920 et 1967 par les autorités de Londres. Celles-ci avaient envoyé près de130.000 enfants pauvres, âgés de 3 à 14 ans, vers l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud et ce qui était alors le Zimbabwe, avec la promesse que leur vie y serait meilleure.
    Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, doit prochainement s'excuser au nom du Royayme-Uni pour l'envoi au 20ème siècle de ces dizaines de milliers d'enfants vers ses anciennes colonies, où beaucoup ont été placés dans des institutions publiques et victimes d'abus.
    Le ministre à l'Enfance Ed Balls a estimé dimanche sur la chaîne Sky News que c'était un "motif de honte" que cette "politique terrible" ait continué aussi longtemps. "L'excuse est symboliquement très importante", a-t-il dit.
    L'association britannique Child Migrants Trust, qui oeuvre à réunir les enfants déplacés avec leurs familles, assure que certains d'entre eux avaient été enlevés à leur foyer sans que leurs parents en soient informés ou aient donné leur consentement.
    Nombre de ces enfants avaient été envoyés à l'étranger par des agences spécialisées qui souhaitaient peupler les anciennes colonies avec des gens de "bonne souche britannique blanche", selon l'association.
    La plupart ont fini dans des institutions publiques ou des établissements agricoles.
    Le Premier ministre australien avait présenté des excuses historiques en février 2008 à la "Génération volée" (stolen generation), ces milliers d'enfants autochtones retirés de force à leurs familles jusque dans les années 1970 à des fins d'assimilation dans des institutions blanches.

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Mounsa
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 07 Sep 2009
    Messages: 120
    Localisation: Nantes

    MessagePosté le: 27/11/2009 17:12:20    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    Cher Roland,

    Vous êtes constamment sur la défensive. Il est parfaitement indécent de se cacher derrière de savants calculs.
    Évidemment, il est inacceptable que les médias utilisent ces affaires pour dénigrer l'Église et les dogmes catholiques. Évidemment, il est exaspérant de voir des athées ou des néo-catholiques militer contre le célibat des prêtres et donc s'en prendre aux fondements du catholicisme, au nom de cette folle modernité.
    Mais, je pense que, lorsqu'il s'agit de tels crimes, il faut avoir une certaine réserve et ne pas s'empresser d'en faire une affaire politique.

    Je répondais tout particulièrement à cette phrase:
    Citation:
    Entre la famille, les institutions laïques et le système éducation de l'état, il est bien moins risquer de confier ses enfants à l'église catholique !

    0,005% ou 5,1 % le pourcentage ne laisse pas de doute.

    _________________
    «Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût, c'est le plaisir aristocratique de déplaire.» Baudelaire
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 27/11/2009 17:23:12    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    Cher Mounsa,
    Je ne crois pas avoir chercher à protéger les pédophiles.
    Je suis effectivement sur la défensive et je pense ne pas être le seul quand on connaît les méthodes cathophobes employées par les médias.
    Je ne crois pas pour autant en faire une affaire politique, je me borne à rappeler quelques chiffres et à les mettre en perspective. Je ne cherche qu'à relativiser.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 627
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 28/11/2009 00:10:19    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    Je suis peut-être paranoïaque, mais je l'ai vécu comme une attaque contre le catholicisme. J'allume la télé ce matin, sur la deuxième chaîne, c'était Télématin, et le journaliste, Olivier Ghazli, m'envoie dans mes oreilles (pas encore totalement opérantes à cette heure-ci) cette information comme une des informations principales du jour. Cela se passe pourtant en Irlande et non en France ? Je me suis senti agressé.
    Il y avait eu un scandale de réseau international de trafics d'organes, il y a quelques mois, impliquant une autre religion que le catholicisme, et je ne me souviens pas que cela ait été autant médiatisé, et au point de passer comme l'une des principales informations du jour. Je me trompe peut-être. Sans doute n'avais-je pas été assez attentif ...
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 28/11/2009 10:57:35    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    En ce qui concerne les autres ainsi que vous le disiez,cher Antoine, tout est étouffé en ce qui
    a rapport aux dossiers tant celui de la drogue, celui de la pornographie, de l'esclavage, du proxénétisme
    de l'inceste, de la pédophilie, et combien d'autres...............La liste est longue.
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Mounsa
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 07 Sep 2009
    Messages: 120
    Localisation: Nantes

    MessagePosté le: 28/11/2009 23:08:33    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    Comme souvent, je partage votre constat mais ne comprends pas votre réaction. Cela me semble évident que les médias se servent de cette affaire pour attaquer le catholicisme. Mais pourquoi vous abaissez-vous à ces petits combats contre les médias? Pourquoi ne pas prendre plutôt de la distance? Il me semble que vos réactions sont trop passionelles; et vous finissez par tomber dans une sorte de concurrence victimaire.
    _________________
    «Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût, c'est le plaisir aristocratique de déplaire.» Baudelaire
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 29/11/2009 00:22:51    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande Répondre en citant

    Mounsa a écrit:
    Comme souvent, je partage votre constat mais ne comprends pas votre réaction. Cela me semble évident que les médias se servent de cette affaire pour attaquer le catholicisme. Mais pourquoi vous abaissez-vous à ces petits combats contre les médias? Pourquoi ne pas prendre plutôt de la distance? Il me semble que vos réactions sont trop passionelles; et vous finissez par tomber dans une sorte de concurrence victimaire.


    C'est ce que je pensais avant.
    Et finalement à force de ne rien dire voilà où nous en sommes aujourd'hui!
    Résultat, je ne laisse plus rien passer et j'attaque chaque fois qu'effectivement je me sens victime.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 19/08/2017 18:50:30    Sujet du message: Pédophilie des prêtres en Irlande

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: