Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Chute du mur de Berlin

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société -> Communiqués de presse
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 03/11/2009 18:25:43    Sujet du message: Chute du mur de Berlin Répondre en citant

    Bernard Antony communique :

    Chute du mur de Berlin : trous de mémoire et indécentes récupérations.



    Le manque de vergogne est à l’évidence très partagé au sein de la classe politico médiatique et intellocratique. Les plus fieffés compagnons de route, des années durant, de tous les régimes léninistes, trotskistes, staliniens ou maoïstes, se pavanent dans la célébration de la chute d’un mur séparant deux zones dont ils clamaient que l’oppression était à l’Ouest et la liberté à l’Est.

    Les uns ne se souviennent plus d’avoir acclamé l’entrée des chars communistes à Budapest, à Gdansk, à Prague, d’avoir célébré avec Aragon « l’éclat des fusillades » et avec Sartre l’extermination des « salauds ».

    Les autres ne se souviennent plus d’avoir loué avec Bernard-Henri Lévy et Kouchner la révolution culturelle maoïste et ses soixante millions de morts, d’avoir chanté avec un Patrice de Beer ou un Jean Lacouture les gloires des tortionnaires communistes du Vietnam ou des idéologues génocideurs du Cambodge, ou encore d’avoir protégé et honoré le traître Boudarel tortionnaire de nos soldats.

    Cependant, les fondateurs de Chrétienté-Solidarité luttaient en France contre les hordes rouges mais aussi allaient témoigner concrètement, de la Russie au Nicaragua, du Cambodge à la Lituanie, de la Pologne à la Croatie, leur soutien aux peuples luttant pour leur foi et leur liberté.
    La seule manifestation de mémoire véritable pour les cent millions d’exterminés du communisme et les souffrances de milliards d’hommes depuis 92 ans sera donc celle qu’organise Chrétienté-Solidarité (samedi 7 novembre de 18 h à 21 h, place du Président Edouard Herriot, Paris 7ème, à côté de l’Assemblée Nationale). Ce sera une manifestation d’Amitié Française et chrétienne, de solidarité humaine, et de prière.

    Ce sera aussi l’expression de la nécessaire vigilance contre les virus mutants du marxisme-léninisme et de l’indignation qui nous saisit devant les actes récents et indécents de la collaboration avec le communisme.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 03/11/2009 18:25:43    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 359

    MessagePosté le: 12/11/2009 00:16:58    Sujet du message: Chute du mur de Berlin Répondre en citant

    C'est vrai. Mais on ne peut quand même pas se plaindre que le ton officiel change et que l'on commence tout doucement à critiquer dans nos médias le communisme.
    Jusqu'à il y a peu, c'était inconcevable en France.
    Revenir en haut
    Mounsa
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 07 Sep 2009
    Messages: 120
    Localisation: Nantes

    MessagePosté le: 12/11/2009 13:33:53    Sujet du message: Chute du mur de Berlin Répondre en citant

    N'est-ce pas plutôt le contraire? Ne nous a-t-on pas bassiné avec l'ostalgie ces derniers jours?
    Ma génération, née avec la chute du mur, n'a connu aucune forme de glorification du communisme. J'étais donc très surpris d'entendre les médias avouer qu'une majorité d'allemands de l'est regrettent le temps où le mur était encore debout.
    _________________
    «Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût, c'est le plaisir aristocratique de déplaire.» Baudelaire
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 12/11/2009 14:56:24    Sujet du message: Chute du mur de Berlin Répondre en citant

    Attention.
    Les médias nous bassinent avec les mêmes rengaines d'un soi disant regret de l'époque communiste.
    Si certains Allemands de l'Est regrettent l'époque communiste, c'est uniquement pour des raisons d'assistanat.
    Peu importe d'ailleurs le régime qu'il soit démocratique ou totalitaire. C'est toujours l'assistanat que l'on regrette.

    La liberté n'a au final que peu de poids.
    Pourquoi vouloir de la liberté si l'on vous donne de quoi vivre, de quoi vous soigner et que l'on vous laisse du temps libre?
    Écoutez bien ce que peuvent dire tous ces nostalgiques : "On avait le temps de discuter, de faire du troc. [sic]" “on avait la sécurité sociale et tout était pris en charge” “Quand on avait un emploi, on restait dans la même entreprise jusqu'à la retraite”

    Pourquoi voudriez-vous d'une liberté dont beaucoup n'ont que faire?
    Liberté d'expression ? Pourquoi quand si peu de monde à des idées à dire ou à défendre?
    Liberté de voyager? Pourquoi quand une très large majorité (en même en occident) se contente de rester chez soi ou de partir faire du camping dans un rayon de 500 km?
    Liberté de religion? Pourquoi donc se préoccuper de ces vielles idées alors que l'on vous vante la démocratie ou la « démocratie populaire » comme seule véritable religion?

    La liberté est sans doute l'idée la plus mise en avant alors que dans la réalité, c'est la moins réclamée.
    De plus, la liberté est antinomique de toute idée de société.
    Vivre en société, c'est vivre avec des règles et donc des contraintes et des interdits!

    Ce que regrettent tous ces nostalgiques c’est de devoir se prendre en charge et d’assumer les responsabilités de leurs actes.
    En un mot, de « s’assumer ».
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Mounsa
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 07 Sep 2009
    Messages: 120
    Localisation: Nantes

    MessagePosté le: 12/11/2009 15:37:20    Sujet du message: Chute du mur de Berlin Répondre en citant

    Je ne dis pas le contraire. Les médias reconnaissent que le peuple n'en a que faire de leur liberté; et cela me surprend. Je suis donc d'accord avec cela:

    Citation:
    La liberté est sans doute l'idée la plus mise en avant alors que dans la réalité, c'est la moins réclamée.
    De plus, la liberté est antinomique de toute idée de société.
    Vivre en société, c'est vivre avec des règles et donc des contraintes et des interdits!


    Et puis, personnellement, je ne conçois pas la liberté comme absence de contrainte; l'Homme libre est justement celui qui dépasse la contrainte (pour cela il faut d'abord l'accepter).
    _________________
    «Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût, c'est le plaisir aristocratique de déplaire.» Baudelaire
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 12/11/2009 18:28:37    Sujet du message: Chute du mur de Berlin Répondre en citant

    Ecoutez l'émission remarquable de Thibaut de la Tocnaye d'hier sur Radio Courtoisie
    http://www.megaupload.com/?d=N9KFABWE

    Un système politique fera n’importe quoi, aura recours à toutes les corruptions et brutalités nécessaires, pour préserver son pouvoir.
    La propagande mensongère est la composante majeure des systèmes politiques sans principes. Tous les systèmes
    tentent de convaincre leurs sujets que le système est bon, juste, bénéfique et noble, ainsi que digne d’être défendu et perpétué. Plus la propagande est philanthropique, plus elle est suspecte.
    Les tyrannies disent ce que l’on doit penser ; les hommes libres apprennent à penser.
    Les jugements des gardiens, des chefs, doit être conforme à la Loi naturelle et tempéré par la raison.
    Le respect se gagne : il n’est ni exigible, ni acquis.
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 26/05/2017 09:28:06    Sujet du message: Chute du mur de Berlin

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société -> Communiqués de presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: