Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Lettre à Henri Poulain

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 625
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 09/08/2009 14:11:59    Sujet du message: Lettre à Henri Poulain Répondre en citant

    Céline visionnaire ? On croirait que cette lettre écrite à Henri Poulain, vient d'être rédigée cette semaine ! Elle est complètement d'actualité.
    Je ne retiendrai que les passages les moins politiquement très incorrects, pour ne pas que le forum ait d'ennuis :

    Citation:
    La France actuelle si métissée ne peut être qu'anti-aryenne, sa population ressemble de plus en plus à celle des Etats-Unis d'Amérique. Même voeux, même politique profonde.
    [...]
    Voyez nos équipes nationales sportives, bariolages grotesques, hâtifs racolages de n'importe qui, pêchés n'importe où, d'Afrique en Finlande
    [...]
    Le coup de grâce, sans conteste, nous fût porté par la guerre 14-18 : deux millions de morts, plus cinq millions de blessés et d'abrutis par les combats et l'alcool, soit toute la population masculine vaillante, (en majorité aryenne bien entendu) lessivée, anéantie. Et parmi ceux-ci certainement tous nos cadres réels, tous nos chefs aryens. La question des chefs ! La masse ne compte pas. Elle est plastique, quelconque, elle fait viande, poids de viande, c'est tout. La guerre, la vie le prouvent. La masse, la troupe ne vaut que par ses cadres, ses chefs. La troupe la mieux encadrée gagne la guerre. C'est le secret, c'est le seul. Nos chefs, nos cadres sont morts pendant la guerre super criminelle 14-18. Ils ont été immédiatement remplacés au pied levé par l'afflux des arménoïdes, araboïdes, italoïdes, polonoïdes etc. tous énormément avides, bercés depuis toujours au rêve, dans leurs bleds infects, de venir jouer ici les chefs, de nous asservir, nous conquérir, (sans aucun risque). Une magnifique affaire ! Nos héros 14-18, leur cédèrent sans barguigner leurs places toutes chaudes. Elles furent comblées immédiatement. 4 millions de polichinelles anti-français de corps et d'âmes, français de jactance seulement, on a bien vu ce que valaient les cadres Boncourt, les naturalisés Mandel pendant la guerre 39-40 !
    Les femmes se marient avec ce qu'elles trouvent ! Certes ! Nouvelle floraison de métis ! Quelle comédie ! Quel lupanar ! Ainsi soit-il !
    "Ils viennent jusque dans nos bras ! Egorger etc." Ce ne sont pas du tout les "féroces soldats" qui ravagent et détruisent la France mais bien les renforts négroïdes de notre propre armée. Pour être juste, ils n'égorgent rien du tout, ils saillent. Et c'est l'imprévu de la "Marseillaise" ! Rouget n'avait rien compris, la conquête, la vraie de vraie, nous vient d'Orient et d'Afrique la conquête intime celle dont on ne parle jamais, celle des lits.
    [...]
    Mûrs pour être colonisés ? Nous le sommes ! Par n'importe qui ! Parler de racisme aux français, c'est parler de sang pur aux bicots, mêmes réactions. Vous ne faîtes plaisir à personne. Vichy s'occupe paraît-il du racisme, à sa façon, comme il s'occupe de mes livres, il a doté M. Carrel, fakir Lyonno-New-Yorkais, de 50 millions de crédits (Bouthillier-Reynaud) pour s'occuper de la chose.
    [...]
    Alors beau chose, dites-nous vous même, un petit peu, ce que vous préconisez ? Ah ! que c'est plus délicat... malcommode... ardu... cruel... Que Dieu me garde du pouvoir ! des lourdes confiances populaires !
    Je les mettrais toutes en bouillie ! Je découperais d'abord la France en deux morceaux. Pour la commodité des choses, la tranquilité des parties. Le slogan "Une, Indivisible" m'a toujours semblé un truc de "maçons".
    Au point où nous sommes arrivés dans la décadence, nous serons forcément tétards dans l'"Indivisible" nous les gens du Nord, puisque c'est le sud qui commande etc..


    Une lettre écrite il y a 67 ans, en 1942 !!!
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 09/08/2009 14:11:59    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 625
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 11/08/2009 18:37:19    Sujet du message: Lettre à Henri Poulain Répondre en citant

    Je me souviens que Guillaume Faye avait développé la même thèse à propos de la baisse de virilité de la France dûe à la boucherie de 14-18 qui nous aurait pris les plus virils et leur filiation.
    C'est assez darwinien comme propos et ce n'est pas complètement faux, mais à ce moment-là, j'aimerais comprendre comment les allemands qui avaient subi plus ou moins les mêmes pertes terribles que les français en 14-18, avaient réussi à devenir la machine de guerre qu'ils ont été à la guerre suivante, avec la même dévirilisation si j'en crois Céline ou Faye ?
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    El spirito
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 13 Oct 2007
    Messages: 195
    Localisation: Généralité d'Ile de France

    MessagePosté le: 12/08/2009 18:22:26    Sujet du message: Lettre à Henri Poulain Répondre en citant

    Ben...comme disait Celine,les allemands avaient de meilleurs chefs!!!!
    Mais c'est vrai,la boucherie de 14 a saigné la France pour toujours et valait mieux une seconde razzia en 40 pour nous mettre hors jeux, parce que si on avait eu la bombe (le brevet Joliot-Curie date de 39) connaissant nos abrutis de politiciens,l'Europe aurait disparu corps et biens!

    C'est notre guerre du Péloponèse qu'on a eu en 14...Sparte contre Athène...pour le plus grand profit d'Alexandre le Macédonien et après du César Romain!
    _________________
    Buvons à la crevaison de la gueuse !
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 20/01/2017 13:54:38    Sujet du message: Lettre à Henri Poulain

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: