Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Grève du RER B : comment culpabiliser l'agressé

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 625
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 20/07/2009 21:58:49    Sujet du message: Grève du RER B : comment culpabiliser l'agressé Répondre en citant

    Voilà qui est typique de ce système qui veut faire des français, d'authentiques lopes.
    Après l'affaire de la vidéo du jeune souchien agressé par des racailles, qui s'est comporté en larve jusqu'au bout en ayant de la compréhension pour ses agresseurs et en poursuivant la personne ayant émis la vidéo, voici un nouvel épisode de la série : "français, adoptez la lopette attitude"

    Voilà que la plupart des médias ressortent cette affaire de grève qui avait fait couler beaucoup d'encre, et culpabilisent à présent le conducteur du RER B, qui se serait défendu de façon trop musclée pour eux, et qui, du même coup, vient de passer d'agressé à agresseur.
    En même temps, ces mêmes me(r)dias n'hésitent pas à minimiser l'agression de ces deux "individus" en excusant l'un d'eux d'être "un peu éméché" et en parlant de "petit croche-patte". Il y a en effet des petits et des grands croche-patte. Le petit croche-patte n'a aucune intention de vous flanquer par terre. Il évite de vous toucher et il est peut-être même carrément virtuel ?
    Lisez plutôt :

    Citation:
    Le mouvement de grève avait semé la panique sur les quais de la Gare du Nord, le 4 juillet dernier, en ce premier week-end des vacances. Les conducteurs du RER B, principale liaison pour l'aéroport de Roissy, avaient invoqué leur droit de retrait suite à l'agression d'un de leurs qui affirmait s'être fait agresser par deux hommes.

    D'après RTL, l'incident serait plus ambigu que cela. La victime serait en fait l'agresseur. D'après les images de vidéo-surveillance, le conducteur de 44 ans serait sorti de son véhicule, aurait emprunté un esclator suivi par deux individus. L'un des deux, «un peu éméché» lui aurait fait un «petit croche-patte». Une bagarre s'en est suivie dans laquelle le conducteur du RER aurait frappé violemment un des deux individus.

    Un magistrat cité par RTL parle de «coups violents dignes d'un boxeur». Le plaignant devenu suspect a été convoqué par la police, mais ne s'est toujours pas présenté au commissariat.


    source :
    http://www.slate.fr/story/8241/greve-du-rer-b-lagresse-etait-lagresseur

    Des articles similaires sont sur l'ensemble des me(r)dias français.
    Même si je condamne cette énième grève qui témoigne du plus profond mépris de la RATP envers les usagers, je soutiens totalement le conducteur du RER.
    Pour ces me(r)dias, vous vous faîtes bousculer physiquement et il ne faudrait pas répliquer ou alors peut-être répliquer physiquement mais de façon modérée, pausée ? Les types étaient deux et ils ont agressé cet homme qui s'efforce de faire un travail au service de la société, dans une banlieue de plus en plus pourrie par la racaille. Il a répliqué contre ces deux individus et ils l'ont bien cherché. Il aurait même pu faire une très mauvaise chute dans ces escalators, une chute qui aurait pu être mortelle, qui sait ?

    Voilà où on en est en France. Deux types mesquins (qui sont sans doute de ces parasites comme on en croise régulièrement en banlieue parisienne) font un croche-patte par derrière à un travailleur et seul contre eux deux, il défend son honneur et veut faire respecter sa profession, (et qui sait si la violence de ses coups ne viendrait pas du fait qu'il a eu très peur de se faire très mal en tombant de ces escalators ?) et il est considéré par toute la presse française comme un agresseur ...
    Quel pays de lopettes les me(r)dias nous préparent ...
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 20/07/2009 21:58:49    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 21/07/2009 11:22:05    Sujet du message: Grève du RER B : comment culpabiliser l'agressé Répondre en citant

    En réaction à ce que font les médias, car ce sont eux qui nous gouvernent, l'opposition devrait faire une campagne d'affichage pour mettre en garde la population. Je pense qu'il faut réveiller les gens, sans toutefois les mener à la révolution mais à un comportement raisonné.
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    El spirito
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 13 Oct 2007
    Messages: 195
    Localisation: Généralité d'Ile de France

    MessagePosté le: 21/07/2009 20:39:20    Sujet du message: Grève du RER B : comment culpabiliser l'agressé Répondre en citant

    J'avoue mettre fait avoir par l'article du Parisien relatant l'évènement...assez tendancieux genre: la grève qui vous a tant embêter le 4 juillet dernier a été causé par le comportement innommable du conducteur d'une rame RER digne d'un voyou de banlieue!!!

    Un croche patte contre un crochet du droit...qui qu'en veut?
    _________________
    Buvons à la crevaison de la gueuse !
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 625
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 09/08/2009 22:18:02    Sujet du message: Grève du RER B : comment culpabiliser l'agressé Répondre en citant

    Je me félicite qu'XYR, du blog "I like your style" avait écrit la même chose que moi, et avec le talent qu'on lui connait :

    Citation:

    Petit croche-patte

    Effectivement ce conducteur a, si ce n’est inventé, du moins exagéré. Il ne s’est pas fait agresser. Il a juste subi un petit croche-patte de la part de deux mecs qui le suivaient. Un petit. Pas un gros. Le même petit croche-patte que celui de la semaine précédente. Croche-patte qui s’ajoutait déjà à la longue liste d’incivilités que l’on observe quotidiennement dans nos grandes villes, venant toujours des mêmes, et qui vont du geste déshonorant au crachat sur la chaussure en passant par l’insulte et… le petit croche-patte.

    C’est dans ce climat d’amour de l’autre et de vivrensemble que l’on nous demande de continuer à baisser les yeux. Parce que si on répond, on devient l’agresseur. Dans cette histoire du RER B, selon le journaliste du Monde, c’est le conducteur qui a déclenché la bagarre. C’est écrit noir sur blanc. Le croche-patte, surtout quand il est petit pour ne pas dire affectueux, n’est pas déclencheur de bagarre. Du tout. Le coupable c’est celui qui répond à ce croche-patte amical.

    Le message est clair. Toi, Français, tu fermes ta gueule. On te crache dessus ? Tu fermes ta gueule. On insulte ta copine dans la rue ? Tu fermes ta gueule. On te fait un doigt d’honneur ? Tu fermes ta gueule. On te fait un petit, tout petit, minuscule croche-patte ? Tu fermes ta putain de gueule !

    Sauf que sans la légitime défense, il ne reste plus que la légitime attaque.

    Un jour, si Dieu le veut, nous allons nous réveiller. Un homme aux idées radicales prendra le pouvoir, et il appliquera son programme. Alors, les journalistes du Monde et les faiseurs de petits croche-pattes seront indifféremment balancés par paquets de douze dans des fosses communes. Ce sera un véritable massacre, les Arabes seront jetés sur les rails de RER par les masses révoltées, femmes et enfants compris.

    Et quelques décennies après ce bain de sang, on expliquera aux gens que le Mal s’est encore une fois abattu sur notre vieux pays. Sans raison. Sans prévenir. Au hasard. C’est ce qu’on apprendra aux gamins dans les écoles. Que la bête immonde est venue des Enfers pour assouvir son appétit destructeur, et c’est tout. Rien d’autre à expliquer. Et on fera confiance aux historiens, journalistes et philosophes du 22ème siècle lorsqu’ils nous diront qui a déclenché la bagarre au début du 21ème. Qui a agressé l’autre en premier.


    source :
    http://ilikeyourstyle.net/2009/07/20/petit-croche-patte/
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 20/01/2017 07:45:14    Sujet du message: Grève du RER B : comment culpabiliser l'agressé

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: