Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Insultes envers un membre d'une caste inférieure

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 627
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 16/07/2009 18:57:48    Sujet du message: Insultes envers un membre d'une caste inférieure Répondre en citant

    Avec tout l'arsenal antiraciste que nous avons en France, il y a au moins quelque chose auquel les français échappent, c'est "l'insulte envers un membre d'une caste inférieure"

    Vous l'avez deviné, cela se passe en Inde :

    Citation:
    Une parlementaire indienne du Parti du Congrès (au pouvoir) a été interpellée jeudi et sa maison incendiée par des militants après qu’elle a suggéré que la Première ministre de l’Etat d’Uttar-Pradesh, Mayawati, devrait se faire violer pour comprendre vraiment le calvaire vécu par les femmes violées.

    Rita Bahuguna Joshi, présidente du Parti du Congrès dans l’Etat d’Uttar-Pradesh (nord de l’Inde), a été placée en garde à vue pour une période de 14 jours en attendant les conclusions de l’enquête ouverte pour incitation à la haine sociale, atteinte à la pudeur d’une femme et insultes envers un membre d’une caste inférieure.

    Aucune inculpation formelle ne lui a encore été notifiée mais ces trois délits sont passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à dix ans d’emprisonnement.

    La maison de Mme Joshi à Lucknow, la capitale de l’Etat, a été incendiée mercredi soir, quelques heures seulement après un discours critiquant vigoureusement Mayawati, la Première ministre d’Uttar-Pradesh.

    Cette dernière, qualifiant de "malheureux" l’incendie de la maison de Joshi, a appelé ses partisans au calme, estimant que "le langage extrêmement choquant et vulgaire" de Joshi ne devait pas servir de prétexte à la violence.

    Mayawati dirige le parti Bauhujan Samaj qui tire son soutien de la caste inférieure des Hindous qui, des siècles durant, étaient privés de tout privilège dans une société indienne profondément hiérarchisée.

    Au cours des dernières années, les castes inférieures ont réussi une percée politique remarquable, avec notamment l’arrivée en mai 2007 de Mayawati à la tête de l’Uttar-Pradesh, l’Etat le plus peuplé d’Inde avec 180 millions d’habitants. Le Bahujan Samaj est un redoutable adversaire pour le Parti du Congrès qui contrôle le gouvernement fédéral et quelques-uns des 29 Etats de la fédération indienne.

    Forte personnalité originaire d’une famille de Dalits, Mayawati rêve de devenir Premier ministre de la Fédération.
    Après son arrestation, Joshi a tenté d’expliquer pour sa défense que ses propos, lors d’un discours retransmis par plusieurs chaînes et portant sur l’insécurité en Uttar-Pradesh et sur le nombre croissant des viols, avaient été sortis de leur contexte.

    Elle y avait a cité plusieurs cas dans lesquels des femmes ont reçu 25.000 roupies (370 euros) en compensation après avoir été violées. Elle a ensuite souligné qu’une compensation financière était insuffisante, avant de déclarer que les femmes violées devraient "jeter cet argent au visage de Mayawati et lui dire ’vous devriez aussi être violée et je vous donnerai dix millions de roupies" (148.737 euros).

    Jeudi, Joshi, qui a reçu le soutien de son parti, a présenté ses excuses, affirmant qu’elle avait dit cela sous le coup de la colère parce qu’elle voulait simplement mettre "mal à l’aise une Première ministre qui n’exprime aucune sympathie envers les femmes". "Je suis une femme moi-même et je n’aurais pas du prononcer ces mots (...) je m’excuse profondément".


    source :
    http://www.lesquotidiennes.com/politique/une-élue-indienne-arrêtée-pour-des…

    Ce n'est pas très politiquement incorrect non plus, en Inde ...
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 16/07/2009 18:57:48    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 627
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 17/07/2009 21:07:26    Sujet du message: Insultes envers un membre d'une caste inférieure Répondre en citant

    Il est quand même à noter qu'en Inde, dès que vous attaquez verbalement quelqu'un sur une question sociétale, tout de suite, vous êtes accusé d'insulte envers une caste inférieure alors cela vous interdit tout propos.
    Votre maison est incendié dans la grande tradition locale.

    Finalement, on serait presque content d'être en France, dans "notre bon vieux goulag mou" où le politiquement correct règne, mais où de tels excès n'ont pas été atteints. Bien qu'en France, la procédure est sans doute moins spectaculaire qu'en Inde, on n'incendie pas votre maison, mais on vous fait des procès qui font que cela vous coûte autant que si l'on vous avait incendié votre maison. Mais c'est moins violent, puisque cela est étalé dans le temps.
    C'est le privilège de notre goulag mou.
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 17/07/2009 22:40:02    Sujet du message: Insultes envers un membre d'une caste inférieure Répondre en citant

    C'est vrai qu'entre tuer des centaines d'innocents à coup de pilules abortives ou des civils à coup de bombes téléguidées depuis le fauteuil d'un salon présidentiel et tuer à coup de machette ou de baïonnette un ennemi que l'on a en face et que l'on regarde dans les yeux, c'est tellement plus civilisé!

    Nous avons atteint des degrés de sagesse qui nous permet de donner des leçons!

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 627
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 17/07/2009 22:45:54    Sujet du message: Insultes envers un membre d'une caste inférieure Répondre en citant

    Les bébés massacrés avant terme, ce que l'on nomme avortement est un génocide mou car silencieux, sournois, les petites victimes se plaignent difficilement et c'est même un génocide remboursé par la sécurité sociale !
    Notre société n'est pas aussi violente en surface que peut l'être l'Inde, mais elle est bien plus ignoble quand on creuse un peu.
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 23/05/2017 10:56:37    Sujet du message: Insultes envers un membre d'une caste inférieure

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: