Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    L'impayable Dédé la sardine

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Estaminet courtois
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 625
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 13/06/2009 22:11:18    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant



    À l'âge de 10 ans déjà, il montre son sens des affaires en conduisant les touristes en auto sur la plage. Engagé dans une banque locale en 1936, il récupère les créances et les dettes oubliées et empoche 15 % de commission au passage. Il devient ainsi mieux payé que son directeur. André Guelfi investit ensuite sa fortune dans le développement de la pêche à la sardine et met au point les premiers bateaux-usines, d'où son surnom de « Dédé la Sardine ».
    (source : wikipedia)

    Il y a de quoi être scandalisé par la corruption qui gangrène la société mais il est difficile de ne pas trouver malgré tout Dédé la sardine, sympathique, voyez plutôt :

    Dédé la sardine obtient la coupe du monde en 78 pour l'Argentine :
    http://www.dailymotion.com/video/x5pjsg_dede-la-sardine-le-sport-la-politiq…

    Dédé la sardine : "J'ai dit à Eltsine qu'il était un con" :
    http://www.dailymotion.com/video/x5z79s_jai-dit-a-eltsine-quil-etait-un-con…

    Merci à bakchich.info !

    J'ai retrouvé (malheureusement pas la vidéo d'époque) mais les propos rapportés du fabuleux reportage sur André Guelfi, diffusé par M6 en 99, lors duquel Guelfi "Dédé la sardine" racontait la corruption de A à Z (si quelqu'un a ça en vidéo, je lui rachète à prix d'or) :

    Emission Capital sur M6 du 31/03/99

    Déclaration d'André Guelfi:
    On a l'air de découvrir, les pôts de vin, les paiements aux partis politique etc... C'est çà qui me surprend le plus moi. On a l'air de découvrir ça, putain mais çà existe depuis toujours. Moi quand je vois un type qui a un entrepreneur que je ne veux pas nommer qui a eu je sais pas combien 100 km de route à faire, et ben c'est qu'il a été plus fort que l'autre qui a pas pu l'avoir. Parce qu'il a pu arroser mieux que l'autre, c'est pas difficile.

    Journaliste:
    Peut-être qu'il faisait mieux les routes que l'autre.

    André Guelfi:
    Ouais, qu'est ce que...rire...c'est pas vrai, mais c'est, ça c'est bon pour faire croire au mec qui ne connaît rien du tout.

    Journaliste:
    Pour concurrencer le projet Guelfi, la mairie de la ville à lancer un appel d'offre auprès de grandes entreprises internationales. André Guelfi sort son dernier atout, pour remporter l'affaire, c'est une lettre qu'il vient d'adresser à Moscou, et qu'il accepte de nous montrer.

    André Guelfi lit la lettre:
    Je confirme que je suis d'accord, de garantir 7 millions 535.418 $ à qui'me diront, et 3 millions 867.709 $ à qui'me diront.

    Journaliste:
    ça veut dire quoi pour bien comprendre vous envoyer une lettre?

    André Guelfi:
    ça veut dire que je devrai verser à des gens qui m'aide dans cette affaire 10 millions de dollars.

    Journaliste:
    Des hommes politiques.

    André Guelfi:
    Non, ben, écoutez je veux pas trop donner de détail là-dessus, parce que, moi vous êtes tous très sympathique, j'ai joué carte sur table avec vous dans tous mes voyages...

    Journaliste:
    Plus tard, l'homme d'affaire tiendra à préciser que selon lui ces 10 millions de dollars serait en fait une avance, à valoir notamment sur le prix d'achat du terrain. Cette lettre est destinée en russe à un ami d'André Guelfi.... aux nom que tu m'avais indiqué (passage de la lettre montré à la télé).... L'appel d'offre n'est désormais plus aussi problématique.

    André Guelfi:
    Les appels d'offres c'est du bidon, les appels d'offres, pfffe. Les appels d'offres c'est du bidon. Vous allez voir les appels d'offres c'est cacheté et tout, ha ha, ça me fait rigoler.

    lien :
    http://scandale-corruption.ifrance.com/04-23.htm
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 13/06/2009 22:11:18    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 14/06/2009 12:16:30    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    prions pour lui tout en priant pour ne pas avoir affaire à lui...

    Il est presque caricaturale celui là, Bernard Tapie me semble plus polyvalent

    Vous en avez d'autres en réserve, comme ça, cher Antoine?
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 625
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 14/06/2009 13:46:49    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    J'avoue que la personnalité de Dédé la sardine dépassait tout ce que je pouvais imaginer de l'idée que je me faisais de ce milieu, quand j'ai entendu parler de lui la première fois par le biais du reportage de Capital, à la fin du siècle dernier.
    Quand la réalité dépasse, surclasse la fiction ...
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 358

    MessagePosté le: 14/06/2009 21:15:05    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    Dédé la sardine ment quand il dit que les choses ont toujours été ainsi. Les choses ne vont ainsi en occident que et uniquement depuis que le christianisme s'effondre.

    Il y a un siècle de cela l'histoire a gardé la trace de ce président de la république française qui allait régulièrement à pied de l'Elysée au bureau de la poste du coin pour acheter un carnet de timbres. Parce qu'il était inconcevable à cette époque d'envoyer son courrier privé au frais de la république.

    Les voleurs et les criminels sont toujours des spécialistes quand il s'agit de réécrire l'histoire pour faire croire que leurs comportement sont normaux. Cela se voit encore tout les jours dans nos banlieues.

    La vérité et le bon sens qui s'est appliqué durant des siècles en France c'est que ces gens là étaient tués sans respect et que les français normaux crachaient sur leurs cadavres.
    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 20/06/2009 15:59:19    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    wikipedia:


    À l'âge de 10 ans déjà, il montre son sens des affaires en conduisant les touristes en auto sur la plage. Engagé dans une banque locale en 1936, il récupère les créances et les dettes oubliées et empoche 15 % de commission au passage. Il devient ainsi mieux payé que son directeur. André Guelfi investit ensuite sa fortune dans le développement de la pêche à la sardine et met au point les premiers bateaux-usines, d'où son surnom de « Dédé la Sardine ».

    En 1939, il est engagé dans un régiment de tirailleurs marocains en Italie. Incorporé comme chauffeur, il développe une véritable passion pour les courses automobiles. En 1943, il intègre le BCRA d'Alger. Puis en 1945 rejoint le commando Conus en Indochine.
    De retour au Maroc, son ami le pilote Jean Lucas le recrute au sein de l'écurie « Los Amigos » pour écumer les courses locales du Maroc (Casablanca, Agadir, Marrakech…) et en Europe (Monthlery, Le Mans, Tour de France Auto…). Guelfi court au Grand Prix de Formule 1 du Maroc en 1958. Il court aussi pour l'écurie Gordini où il côtoie Berha, Pollet, Trintignant, Schell…

    En 1971, André Guelfi part pour Paris et se lance dans l'immobilier en rachetant trois palaces. Ses bénéfices et ses relations personnelles (grâce à son mariage avec la nièce de Georges Pompidou) lui permettent d'acquérir 128 immeubles dans la ville.
    En 1975, André Guelfi déménage en Suisse, à Lausanne. Il restera 25 ans dans ce pays. Il s'installe dans une maison de maître surplombant le lac Léman, entre le Musée de l'Élysée et le Musée olympique. Il la vend en 1993 au CIO. La villa abrite aujourd'hui les bureaux du comité directeur du CIO.

    L'homme d'affaires rachète encore Le Coq Sportif, et invente le sponsoring sportif (WEST NALLY, ISL), se rapprochant des milieux olympiques. Il se lie d'amitié avec Juan Antonio Samaranch, président du CIO installé à Lausanne.
    Aujourd'hui André Guelfi parcourt toujours le monde à bord de son jet privé, qu'il pilote lui-même. En 2000, il s'est établi à Malte, dans la Méditerranée.

    Il a été condamné dans l'affaire Elf par la cour d'appel de Paris en 2003, pour recel d'abus de bien sociaux, à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et 1,5 millions d'euros d'amende1.
    Lundi 12 janvier 2009, le tribunal de commerce de Paris rend son jugement dans l’affaire qui opposait la société Blue Rapid, appartenant à André Guelfi, et le Comité olympique russe d'une part, à ELF Aquitaine d'autre part : la société d'André Guelfi est déboutée et condamnée à verser 100 000 euros de frais de procédure à Elf Aquitaine tandis que la demande du Comité olympique russe est jugée irrecevable2. Ce jugement devant le tribunal de commerce de Paris a été critiqué. En effet le juge président semblait lié à la société Total3. Les plaignants ont fait appel de cette décision. Sur cette même affaire, les régions russes de Saratov et Volvograd ont déposé une plainte pénale contre Elf Aquitaine/Total4.

    sans commentaire...
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 20/06/2009 17:17:03    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    SI au contraire il faut des commentaires!

    Pensez-vous que si l'on écrivait cela, ça serait lu par beaucoup de gens?

    Citation:
    À l'âge de 10 ans déjà, il montre son sens du labeur en conduisant les touristes en pédalo sur la plage. Engagé comme plagiste en 1936, il récupère les pièces de monnaie oubliées dans le sable en ratissant chaque jour la plage et empoche 52 FF de bénéfice par été. Il devient ainsi un peu mieux payé que le marchand de glace ambulant. André Guelfi investit ensuite son pécule dans un bungalow où il sert les des sardines grillées à ses clients, d'où son surnom de « Dédé ça dîne ».

    En 1939, il est engagé dans un régiment de tirailleurs marocains en Italie. Incorporé comme chauffeur, il développe une véritable passion pour le rapatriement des blessés en ambulance. En 1943, il intègre la croix rouge d'Alger. Puis en 1945 rentre en France.
    De retour au Maroc, son ami le glacier ambulant Marcel Gerbier le recrute au sein de son écurie « Los Amigos de la playa » pour écumer les plages du sud (Sètes, Palavas les flots, Carnon plage, jusqu'au Graus du Roi…) et en Europe (L'Escala, Tossa del Mar, Mataro et Barcelone…). Guelfi court même jusqu' Alicante en aout 1958. Il vend aussi bien pour les glaces Gervais que Mota ou des glace à l'eau…

    En 1971, André Guelfi part pour Paris et se lance dans l'épicerie en rachetant trois fonds de commerce. Ses bénéfices et ses relations personnelles à la clientèle (grâce à son mariage avec la nièce d'Hassan Chacraoui) lui permettent d'acquérir 2 épiceries de plus dans la ville.
    En 1975, André Guelfi déménage en banlieue, à la Garenne Colombe. Il restera 25 ans dans cette ville. Il s'installe dans un pavillon surplombant le supermarché, entre la voie de chemin de fer et la bretelle d'autoroute. Il le vend en 1993 à ce même super marché qui cherchait à s'agrandir. La ville se souvient encore de ce citoyen d'honneur.

    L'homme toujours alerte rachète encore une nouvelle épicerie qu'il ouvre la nuit, et invente une nouvelle forme de service de proximité, se rapprochant des milieux caritatifs en acceptant de faire crédit à ses clients. Il se lie d'amitié avec quelques clochard et sans papiers, il devient président d'honneur de l'amicale laïque bouliste de la Garenne Colombe.
    Aujourd'hui André Guelfi parcourt toujours la banlieue sur son triporteur, qu'il pilote lui-même. En 2000, il s'est établi à Palaiseau, dans la grande couronne.

    Il a été condamné pour abus de bien sociaux par la cour d'appel de Paris en 2003, pour avoir revendu les bouteilles consignées laissées par ses clients qui pensaient que les consignes n'existaient plus, à trois jours de travaux d'intérêts collectif.
    Lundi 12 janvier 2009, le tribunal de commerce de Paris rend son jugement dans l’affaire qui opposait la société Répar Rapid, appartenant à André Guelfi, à Mme Durand pour une malfaçon dans la réparation d'un talon de chaussure : la société d'André Guelfi est déboutée et condamnée à verser 1 euros de frais de procédure à Mme Durand. Ce jugement devant le tribunal de commerce de Paris a été critiqué. En effet le juge président semblait lié à Mme Durand. Les plaignants ont fait appel de cette décision.

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL


    Dernière édition par Roland le 21/06/2009 00:18:25; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Antoine Beretto
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2009
    Messages: 625
    Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne

    MessagePosté le: 20/06/2009 17:28:36    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    Je retiendrai surtout ceci : "J'ai dit à Eltsine qu'il était un con"
    (s'il l'a dit alors qu'Eltsine était imbibé de vodka, cela ne compte pas)

    Il a aussi permis aux français (lors du fabuleux reportage de Capital qui lui était consacré à la fin du siècle dernier) de comprendre que les appels d'offre, c'est presque toujours du bidon. Les sociétés qui se voient attribuer des marchés, le sont très souvent par le fait de la corruption. En effet, les personnes décisionnaires peuvent être influencées de différentes façons, tant par les dessous de table, que par l'embauche d'un proche, que par un lien quelconque, etc..
    C'est rarement parce qu'un tel faisait mieux les routes que l'autre. N'importe qui dans le milieu entrepreneurial (en particulier dans le bâtiment) vous le confirmera.
    _________________
    En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait
    Revenir en haut
    Terminator
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 18 Fév 2007
    Messages: 3 056

    MessagePosté le: 20/06/2009 23:09:44    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    Roland a écrit:
    SI au contraire il faut des commentaires!

    Pensez-vous que si l'on écrivait cela, ça serait lu par beaucoup de gens?

    Citation:
    À l'âge de 10 ans déjà, il montre son sens du labeur en conduisant les touristes en pédalo sur la plage. Engagé comme plagiste en 1936, il récupère les pièces de monnaie oubliées dans le sable en ratissant chaque jour la plage et empoche 52 FF de bénéfice par été. Il devient ainsi un peu mieux payé que le marchand de glace ambulant. André Guelfi investit ensuite son pécule dans un bungalow où il sert les des sardines grillées à ses clients, d'où son surnom de « Dédé ça dîne ».

    En 1939, il est engagé dans un régiment de tirailleurs marocains en Italie. Incorporé comme chauffeur, il développe une véritable passion pour le rapatriement des blessés en ambulance. En 1943, il intègre la croix rouge d'Alger. Puis en 1945 rentre en France.
    De retour au Maroc, son ami le glacier ambulant Marcel Gerbier le recrute au sein de son écurie « Los Amigos de la playa » pour écumer les plages du sud (Sètes, Palavas les flots, Carnon plage, jusqu'au Graus du Roi…) et en Europe (L'Escala, Tossa del Mar, Mataro et Barcelone…). Guelfi court même jusqu' Alicante en aout 1958. Il vend aussi bien pour les glaces Gervais que Mota ou des glace à l'eau…

    En 1971, André Guelfi part pour Paris et se lance dans l'épicerie en rachetant trois fonds de commerce. Ses bénéfices et ses relations personnelles à la clientèle (grâce à son mariage avec la nièce d'Hassan Chacraoui) lui permettent d'acquérir 2 épiceries de plus dans la ville.
    En 1975, André Guelfi déménage en banlieue, à la Garenne Colombe. Il restera 25 ans dans cette ville. Il s'installe dans un pavillon surplombant le supermarché, entre la voie de chemin de fer et la bretelle d'autoroute. Il le vend en 1993 à ce même super marché qui cherchait à s'agrandir. La ville se souvient encore de ce citoyen d'honneur.

    L'homme toujours alerte rachète encore une nouvelle épicerie qu'il ouvre la nuit, et invente une nouvelle forme de service de proximité, se rapprochant des milieux caritatifs en acceptant de faire crédit à ses clients. Il se lie d'amitié avec quelques clochard et sans papiers, il devient président d'honneur de l'amicale laïque bouliste de la Garenne Colombe.
    Aujourd'hui André Guelfi parcourt toujours la banlieue sur son triporteur, qu'il pilote lui-même. En 2000, il s'est établi à Palaiseau, dans la grande couronne.

    Il a été condamné pour abus de bien sociaux par la cour d'appel de Paris en 2003, pour avoir revendu les bouteilles consignées laissées par ses clients qui pensaient que les consignes n'existaient plus, à trois jours de travaux d'intérêts collectif.
    Lundi 12 janvier 2009, le tribunal de commerce de Paris rend son jugement dans l’affaire qui opposait la société Répar Rapid, appartenant à André Guelfi, à Mme Durand pour une malfaçon dans la réparation d'un talon de chaussure : la société d'André Guelfi est déboutée et condamnée à verser 1 euros de frais de procédure à Mme Durand. Ce jugement devant le tribunal de commerce de Paris a été critiqué. En effet le juge président semblait lié à Mme Durand. Les plaignants ont fait appel de cette décision.


    magnifique !
    _________________
    Felix qui potuit rerum cognoscere causas.
    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 21/06/2009 10:58:52    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    C'est du laudatif(enfin je trouve), mais bon qu'attendre d'un site comme Wiki-machin, au mieux une impartialité déguisée.
    au fait, il mériterait d'être dans le Catalogue des Nuisibles de SdB...
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/06/2009 14:38:48    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    Laudatif?
    Je ne sais pas, c'est somme toute assez neutre dans son historique (en bien comme en mal). Guelfi est comme bon nombre "d'hommes d'affaires", il patauge de magouilles en escroqueries. La différence entre lui et l'escroc qui séjourne à la Santé, c'est la taille des ses escroqueries. Mais comme homme d'affaire, il aurait du avoir une dimension politique ce qui lui aurait évité de n'être que ce petit homme d'affaire!

    Guelfi est comme Tapi et d'autres. C'est un asticot de farine.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 21/06/2009 14:54:00    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine Répondre en citant

    Chez nous, cher Roland, on appel ça un courcoussou (petit insecte dont la larve ronge le bois)
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 17/01/2017 23:22:00    Sujet du message: L'impayable Dédé la sardine

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Estaminet courtois Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: