Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    UE et l'orthographe

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 09/06/2009 19:08:17    Sujet du message: UE et l'orthographe Répondre en citant

    Il faut faire plus jeune, alors c'est une occasion de tout détruire
    Citation:
    Face à l'abstention, il y a une solution

    Comprenant le désintérêt des européens à l'égard des institutions, trop bureaucratiques, de l'Union européenne, la Commission européenne a décidé de se rendre plus compréhensible, plus proche des jeunes, plus "fun", plus moderne ! Cliquez plutôt... http://www.lesalonbeige.blogs.com/


    Exemple :
    Citation:
    La crise ékonomik é financière, le trèté de Lisbone é le chanjman climatik atendan de pied ferm lé députés européens. mdrr

    http://kikoolol.memepasmal.net/?q=aHR0cDovL2VjLmV1cm9wYS5ldS9pbmRleF9mci5od…
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 09/06/2009 19:08:17    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    frsauvage
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 26 Juin 2009
    Messages: 4

    MessagePosté le: 15/07/2009 12:07:39    Sujet du message: UE et l'orthographe Répondre en citant

    Bonjour,

    Je voudrais revenir sur ce problème de l'orthographe.
    J'ai des rudiments de grec suffisant pour me projeter dans une langue qui me passionne et me donne l'étendue des dégâts.

    Je m'explique :

    Il faut comprendre que la langue, la grammaire et l'orthographe grecs ont disparu car ils étaient peu abordables à tout un peuple. Les grecs ont incrusté dans leur langue les fondamentaux de l'humanité, alors choisir le mot qu'il convient d'écrire était réservé à une élite. Pour prendre un exemple, si on voulait écrire "Va chercher du pain", il fallait savoir l'intention de l'action et à qui elle profitait, pour choisir le bon mot. ça limitait les roman de gare, mais ça limitait aussi la diffusion à une population étendue. L'écrit a dû se simplifier. Les grecs avaient un profond respect d'abord de l'oral puis de l'écrit et je pense qu'ils se sentaient investis d'une mission "d'héritage' lorsqu'ils employaient l'un ou l'autre. Ils se sentaient porteurs d'un trésor à utiliser à bon escient. Le grec est d'ailleurs très difficilement traduisible car il est plus une langue porteuse de l'oral, de sa précision, de son "expressivité", le grec est un excellent support de l'oral et on imagine peu la latitude d'expressivité de cette langue.

    Avec ce recul, je me suis aperçue tout de suite que la langue est le moyen de nous exprimer, nous sommes enfermés dans notre langue et plus nous la diminuons, plus nous enfermons nos pensées. Le dégât est déjà considèrable entre l'an 0 et notre époque, soit 2000 ans de recul. Je suis effrayée par la perte, à la fois syntaxique comme sémantique voire ontologique que les grecs avaient eu soin d'incruster dans leur langue. Je pense que nous continuons volontairement cette destruction qui permet d'enfermer l'homme dans une façon controlable de s'exprimer. Moins de mots, moins de concepts, moins de pensées.

    En parallèle, se forment des mots vides de sens, c'est extraordinaire. Ainsi les grecs ne connaissaient pas l'intolérance ou le racisme. Mais l'étaient-ils pour autant ? Oui ? On a entendu parlé de la xéno-phobie, le souci étant que le mot a un sens depuis Hitler, depuis la révolution française ou le moyen-âge, que sais-je, mais les grecs n'en étaient pas conscients, alors qu'est-ce que ce mot signifie en grec, on voit que ce mot est non seulement vidé de son sens premier mais en plus emprunt désormais de faits historiques négatifs qui empêche son emploi que je dirais "positif" ... Honte à qui est xénophobe, et pourtant les grecs avaient un sens excellent pour ce mot : La peur de l'étranger en tant que perturbateur (destabilisateur) potentiel de l'ordre de la cité grecque... à méditer...

    Pour revenir au sujet, l'orthographe est atteint, la grammaire, la langue aussi, mais ce qu'il y a derrière, c'est l'appauvrissement de notre expressivité, c'est une atteinte à notre latitude de penser. Nous (la plupart des français) ne faisons plus attention que nous sommes porteurs d'un trésor, l'oral et l'écrit. L'école ne fait prendre conscience à personne qu'il faut parler à bon escient, que c'est un héritage fabuleux, précieux, à transmettre et à enrichir... Bien au contraire, moins de mots, moins de concepts, surtout si les mots restants sont interdits d'emploi ou vides de sens...
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 15/07/2009 12:54:30    Sujet du message: UE et l'orthographe Répondre en citant

    Merci frsauvage, pour votre pertinente analyse. Nous pouvons donc en déduire que la réduction du langage
    et de l'écriture contribue à l'émergence du système totalitaire.
    La mise en place de la dictature et de l'esclavagisme.
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 15/07/2009 15:06:29    Sujet du message: UE et l'orthographe Répondre en citant

    C'est uniquement d'ailleurs dans ce sens que le "multilinguisme " recommandé par l'éducation nationale doit être combattu.
    Si la maîtrise de plusieurs langues est une bonne chose quand la connaissance des langues est pleine et entière, autant elle est destructrice et réductrice quand elle n'est pas bien assimilée.
    Le langage et la communication sont déjà réduits dans notre propre langue. N'imaginons même pas ce que cela signifie si l'on se met à "communiquer" en Anglais international!
    On retrouvera sur ce forum plusieurs sujets de discussion qui évoquent les non-sens des circulaires administratives Européennes par exemple ou encore l'obligation qui nous est faite de déposer des brevets dans la langue anglaise (mais qui n'a plus rien de Shakespeare). Les textes n'ayant plus aucun sens et étant sujets à des fautes diverses, ils sont donc attaquables par des avocats aux services des industries concurrentes... Et matière de loi, c'est la même chose, tout peut être alors contourné!
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    frsauvage
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 26 Juin 2009
    Messages: 4

    MessagePosté le: 15/07/2009 15:20:09    Sujet du message: UE et l'orthographe Répondre en citant

    Dictature et esclavagisme de l'esprit, la forme moderne de ses ancètres plus "physiques" et trop voyants, tout à fait.

    Il est plus facile de guider des moutons qui n'ont plus les mots pour exprimer exactement ce qu'ils pensent ! D'ailleurs, les mots vides de sens sont incroyablement destructeurs : racisme, en l'occurence, a une force de culpabilisation étonnante, intolérance est mon préféré car les grecs ne le connaissaient pas. Il m'a fallu comprendre le concept français exact avant d'entamer une comparaison possible et je me suis aperçue de la logique suivante : Tolérer une personne signifie supporter une gêne, accepter quelquechose qu'on juge mal. Inversement, je n'ai jamais eu à supporter quelquuechose que je considère bien. L'intolérance est donc uniquement liée à quelquechose qu'on juge négatif et qui nous dérange, puisque le bien ne provoque pas de gêne, normalement, en schématisant bien sûr. Donc l'intolérance signifie à l'extrême 'supporter le mal provoqué par une autre personne'. D'ailleurs, si on emploie le verbe, c'est plus criant :"Je te tolère", autant dire "Je supporte le mal que tu fais", parce qu'évidemment, le bien étant respectable, il n'est point besoin de le supporter ... Les grecs ne connaissaient pas cette subtilité :-) Désormais, lorsqu'on me dit intolérante, j'assume totalement "Oui, tout à fait, je suis intolérante au mal et respectueuse du bien, ce qui est relativement naturel".

    => Tout celà pour dire qu'effectivement, l'imprécision de sens, la dégradation des subtilités de langage, actuellement, nous paralysent, nous culpabilisent, nous empêchent de juger par nous mêmes, nous font devenir d'innofensifs moutons, angoissés de prononcer un mot inexact, mal défini, pris dans le mauvais sens ... nous rendent prêts à une dictature de l'esprit. Nous sommes sur la même longueur d'onde courtoise, et je vous rejoins, Paxi.

    Le phénomène d'auto-censure est aussi important, nous devenons notre propre dictateur en nous interdisant de penser ce qui n'est pas "politiquement correct" ou "religieusement correct" et en nous interdisant de juger des vérités devenues relatives, des valeurs devenues indéfinies... Il ne faut pas oublier l'auto-censure!! 

    Ayant 3 enfants scolarisés dans le public, je suis étonnée des barrières mentales que les enseignants incrustent dans les enfants très maléables. Ainsi, la dictature de l'esprit n'est pas qu'une dictature extérieure, elle est une dictature intérieure. Le grec encore une fois m'a montré ce carcan, car à étudier une époque sans Rousseau/Hugo, sans Shoah, sans moyen-âge, au pré-christiannisme, on reçoit violemment les frontières de sa propre prison intellectuelle.
    Parlez royalisme, révisionnisme fonctionne très bien aussi, pendant plus de 10mn dans certains milieux et un "Vive la république" instinctif, acquis dans l'enfance, tel un chien de Pavloff, émergera...


    Dernière édition par frsauvage le 15/07/2009 17:27:59; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 15/07/2009 17:10:48    Sujet du message: UE et l'orthographe Répondre en citant

    Racisme ne peut existe si l'on prétend dans le même temps affirmer que les races n'existent pas!

    Tolérance... Il y avait des maisons pour ça autrefois!
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    frsauvage
    Membres de pleins droits du forum

    Hors ligne

    Inscrit le: 26 Juin 2009
    Messages: 4

    MessagePosté le: 15/07/2009 17:32:22    Sujet du message: UE et l'orthographe Répondre en citant

    Encore une excellente remarque sur le racisme ! C'est très bien dit, cette contradiction du racisme est très française, bravo ! Je suis parfois trop longue et compliquée dans mes explications, une précision que je tiens du grec sans doute, mais j'applaudis ce genre de simple "évidence" !
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 18/10/2017 18:22:26    Sujet du message: UE et l'orthographe

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: