Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Institutions catholiques et maltraitance

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/05/2009 02:46:15    Sujet du message: Institutions catholiques et maltraitance Répondre en citant

    Voir aussi le journal télévisé de France 3 de ce mercredi soir (de la nuit) qui en plus de cette actualité en rajoutait en montrant UNE image d'archive des années 1950 d'un enfant qui jouait au foot avec une atèle mécanique dont on ne sait rien de l'origine et de la raison, UN témoignage d'un enfant qui fut "humilié" à faire le tour de la cour avec son drap mouillé autour du coup pour avoir fait pipi?, et bien sûr LE témoignage d'enfant devenu adulte qui avoue être chrétien, mais plus catholique!

    Citation:
    L'Irlande se prépare à la publication d'un rapport sur la maltraitance des enfants dans les institutions catholiques
    Mardi 19 mai, 18h10


    L'Irlande se préparait à entendre mercredi les conclusions d'une enquête sur les mauvais traitements infligés pendant 40 ans aux enfants les plus vulnérables de la société dans des établissements catholiques chargées de leur éducation. Lire la suite l'article

    La Commission qui rend mercredi un épais rapport de plus de 2.000 pages a passé neuf ans à enquêter au sujet des milliers de plaintes sur les orphelinats, maisons de redressement et autres institutions spécialisées, gérées par l'église catholique pour ces enfants dont personne ne voulait.

    De 1936 à la moitié des années 90, plus de 35.000 enfants ont été enfermés dans ces établissements, la plupart en raison de comportements asociaux en milieu scolaire ou de petite délinquance.

    La Commission a entendu plus d'un millier de témoignages de victimes de ces mauvais traitements, travail forcé, maltraitance physique et mentale, violences sexuelles...

    La plupart de ces établissements dirigés par des ordres religieux ont fermé dans les années 70. La scolarisation y cessait à l'âge de 12 ans, mais les enfants travaillaient ensuite dans des fermes, blanchisseries et autres, sans salaire, pour le compte de leur institution.

    Il aura fallu la mobilisation de quelques pionniers dans les années 90 pour ouvrir la voie à cette enquête, dans un pays profondément catholique où s'en prendre à l'institution religieuse resta longtemps tabou. Un première grande affaire de pédophilie de prêtres, en 1994, a fait chuter le gouvernement. Et en 1999, le Premier ministre Bertie Ahern avait fait des excuses, pour l'échec de l'Etat à protéger les enfants dans ces établissements.

    Une Commission a déjà versé près de 65.000 euros de dommages et intérêts à 12.000 victimes de ces abus. AP

    =====================================

    Et la campagne de cathophobie continue!
    Voir aussi le fil Campagne cathophobe.

    C'est le monde à l'envers!
    Alors qu'à l'époque des faits seule les institutions catholiques acceptaient de s'occuper de "ces enfants dont personne ne voulait", voilà maintenant qu'on leur fait un procès rétroactif en appliquant des critères actuels de santé et d'éducation!

    1 / C'est surtout de 1936 à 1970 que ces établissements ont existé - soit 34 ans. ("La plupart de ces établissements dirigés par des ordres religieux ont fermé dans les années 70") L'Irlande n'a été indépendante qu'en 1921 sans oublier la guerre civile jusqu'en 1923 et sans compter qu'après cette période, il y eu la guerre même si elle resta neutre et on se doute du pourquoi de cette neutralité! De ces périodes de crise, l'Irlande entière ne pouvait pas sortir non plus indemne. La faute à l'église catholique?

    2 / Les enfants : "la plupart en raison de comportements asociaux en milieu scolaire ou de petite délinquance."
    La faute à qui? Toujours à l'église catholique qui les accueille?
    Les parents et le gouvernement travailliste de l'époque seraient exempts de leurs responsabilités?
    Eux ne seraient pas coupable pour n'avoir encore moins fait que les institutions catholiques?
    On comprend mieux le raisonnement des politiques actuels qui interdissent les soupes au cochon! Plutôt que de prendre le risque de se voir reprocher dans 50 ans d'avoir mal nourris des affamés, ils préfèrent carrément les faire crever de faim! On ne pourra pas ainsi leur faire le reproche de leur avoir donner du cochon à manger!

    3 / "La Commission a entendu plus d'un millier de témoignages de victimes de ces mauvais traitements, travail forcé, maltraitance physique et mentale, violences sexuelles..." Il est certain que si nous prenions tous les enfants de l'Assistance Publique en France sur la même période ont trouverait les mêmes griefs à faire!
    Travail à 12 ans! Et après ? À quel âge en France commençait l'apprentissage et la scolarité obligatoire pour cette même période? Et combien même cela serait différent de la France si cela était les âges légaux en Irlande? Toujours la faute à qui? Quand on voit qu'aujourd'hui que si l'on demande à un enfant de ranger sa chambre, cela relève d'un harcèlement, il faut s'attendre dans les prochaines années à ce que toutes les familles catholiques et d'autres soient poursuivies pour crime contre l'humanité!

    Mais 2.000 pages et 12 000 "victimes" interrogées ne signifient pas qu'ils y ait pour autant 12 000 victimes de viols ou d'abus sexuels et de maltraitances!
    D'ailleurs il y aurait alors un bien plus grand scandale à révéler si cela était vrai!
    Comment oser laisser entendre qu'une commission a déjà versé près de 65 000 euros pour 12 000 victimes sans donner plus de détails? Soit un dédommagement de 5,41 € par personne!

    Qu'il y ait eu des abus cela est effectivement scandaleux, mais les amalgames et la présentation scandaleuse faite de ce rapport par la presse aux ordres l'est bien plus encore!

    Il semblerait bien que la guerre soit définitivement ouverte avec les catholiques qui sont les dernières personnes à avoir encore un sens moral et une éthique politique et intellectuelle. Le mondialisme n'a que faire de nous. Nous représentons les derniers grains de sables qui risquent de gripper leur usine à gaz totalitaire!

    Et tout ceci n'est qu'un commencement.


    On peut aussi penser que ce scandale tombe habilement à pic pour diviser les catholiques Irlandais face aux élections européennes et au référendum qui s'annoncent!
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL


    Dernière édition par Roland le 21/05/2009 12:35:39; édité 5 fois
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 21/05/2009 02:46:15    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 21/05/2009 08:43:44    Sujet du message: Institutions catholiques et maltraitance Répondre en citant

    Il serait peut être temps de sortir les vidéos des rabbins violeurs.
    Ainsi que celles de la secte de l'état et de ses crimes rituels et viols d'enfants.
    http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2009/05/pedophiliecharnier-denfants-t…

    http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2009/05/pedophilie-reseausavoie-franc…

    Ce lien
    http://www.theawarenesscenter.org/clergyabuse.html#Clergy Abuse
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/05/2009 11:48:07    Sujet du message: Institutions catholiques et maltraitance Répondre en citant

    Chère Paxi,

    Je comprends votre ressentiment qui vous pousse à vouloir une dénonciation équitable de tous, mais il faudrait alors aussi dénoncer des abus dans d'autres religions et abus dans les sociétés laïques.
    Ce n'est cependant pas notre rôle. Laissons à d'autres que des catholiques la liberté de le faire. Si nous le faisions, nous ne vaudrions alors pas mieux que les calomniateurs qui nous attaquent!


    Vous ne pouvez donc pas incriminer qu'une catégorie d'individu comme vous le faites.
    Nous ne devons pas chercher la diversion pour fuir des attaques, mais nous devons au contraire y faire face.
    1 / Parce que si ces attaques étaient fondées, alors elle mériteraient d'être effectivement dénoncées et condamnées.
    2 / Parce que de tout temps nous avons eu à subir attaques et humiliations et que, bien au contraire, nous tirons notre force de leurs enseignements.

    Il nous appartient au contraire de faire jaillir la lumière qui est la vérité.
    De cette vérité nous n'avons rien à craindre.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 21/05/2009 13:17:30    Sujet du message: Institutions catholiques et maltraitance Répondre en citant

    Et ce matin on ne compte plus le nombre de liens qui reprennent cette information... sans pour autant que les conclusions de ce rapport soient connues!

    http://actu.orange.fr/articles/documents/irlande-religion-enfance-maltraita…
    "des murs de 10 m d'épaisseurs" Il n'a jamais du voir de sa vie ce que représente 10 m d'épaisseur. Même les bunkers n'ont pas ces épaisseurs!
    "M. Kelly (une victime) craint que beaucoup de victimes ne soient "amèrement déçues" et se sentent "trahies et trompées" par le rapport qui "va simplement reconnaître les maltraitances infligées, dire que c'était généralisé et brutal et que l'Etat aurait pu faire davantage pour protéger les enfants"...

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20090521.OBS7576/sc…
    "Selon les conclusions du rapport, attentats à la pudeur et viols étaient "endémiques""
    Prendre une douche commune nu comme il est d'usage dans les pays anglo saxons serait donc maintenant vu aujourd'hui comme un attentat à la pudeur, voire un viol?
    Mais alors, c'est l'ensemble de la Grande Bretagne et des USA qui ont été des victimes ! Ce ne sont plus 12 000 victimes dont on devrait parler mais de au minimum de 500 millions depuis 1936!

    "Mais ses conclusions ne seront pas utilisées à des fins judiciaires, en partie parce que les Frères chrétiens ont intenté avec succès une action contre la commission en 2004 pour que le rapport ne nomme aucun membre de la congrégation, mort ou en vie. Aucune des identités, que ce soit celle des victimes ou des auteurs de mauvais traitements, n'apparaît dans le document final."
    "Le gouvernement irlandais a déjà octroyé des fonds en faveur d'un dispositif d'indemnisation parallèle, en vertu duquel 12.000 victimes ont reçu en moyenne 65.000 euros. Quelque 2.000 dossiers sont en suspens. Les victimes bénéficient d'indemnités seulement si elles renoncent à leur droit d'intenter une action en justice contre l'Etat et l'Eglise. Des centaines de personnes ont rejeté cette condition pour traîner devant les tribunaux les auteurs de mauvais traitements et les ecclésiastiques qui les employaient. "

    http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2374165&rubId=4078
    "Outre les abus sexuels, le rapport dénonce également de nombreux autres mauvais traitements, qu'ils aient été physiques, comme "des punitions corporelles sévères", ou mentaux. Les enfants étaient soumis à des "pratiques d'humiliation" qui faisaient régner un "climat de peur".

    Les pensionnaires étaient "dénigrés et ridiculisés de manière quotidienne" et leurs draps souillés montrés en public. Les fratries étaient séparés et les contacts avec les familles limités. Les enfants avaient "souvent faim". Les logements étaient froids, spartiates et lugubres". Les sanitaires étaient "primitifs"
    .

    Bref à lire tout ce qui est ci-dessus, je me rends compte que j'ai été moi aussi une victime dans mon enfance. Ma pension était une prison et j'ai été victime d'abus sexuel, et d'humiliations physiques et mentales.

    Je vais peut-être porter plainte contre mes parents et l'église...

    Comme adulte, ma vie professionnelle n'est pas celle que je pensais avoir. Je ne suis pas beau riche et célèbre. Je subis des pressions morales de la part des partis politiques, des industriels et de leurs des publicitaires et des attaques dans ma foi qui sont inacceptables. Je vais peut être porter plainte contre le gouvernement et l'état Français et les institutions européennes!
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 23/05/2017 10:45:05    Sujet du message: Institutions catholiques et maltraitance

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: