Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Radio France

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 12/05/2009 15:31:22    Sujet du message: Radio France Répondre en citant

    La nouvelle est tombée : Jean-Luc Hees prend la présidence de Radio France.
    C'est une nomination en conseil des sinistres. Une ouverture de plus à gauche! (Une ouverture toutefois bien servile comme déjà montré par le passé. Un vrai patron de gauche qui arrive.)

    Mais le pire ( s'il peut y avoir pire en la matière?) c'est qu'évidement il n'y va pas seul!
    Dans son sillage nous apprenons que le sinistre Philippe Vals de Charlie Hebdo le rejoint à la tête de France Inter?

    Les commentaires sont superflus! Qu'on ne vienne pas s'interroger après que les médias sont à Gauche!
    Que la Présidence ne s'offusque plus de se voir contester. De qui se moquerait-on alors!


    Bref, Deux bonnes raisons de plus d'écouter RADIO COURTOISIE et de cotiser pour sa survie et œuvrer à faire entendre la voix de la France, la seule la vraie et l'éternelle!



    Citation:
    Philippe Val nommé à Radio France, mais pour faire quoi?


    Philippe Val à Radio France, c'est fait. Ce mardi matin, un communiqué de Charlie Hebdo annonce le départ du directeur de la publication de l'hebdo. Dans le communiqué de l'hebdo satirique, on peut ainsi lire que la décision de Val "était déjà prise à l'issue du procès des caricatures de Mahomet" en 2007 et 2008 mais "divers événements l'ont ensuite contraint à en différer l'application".


    On ne sait pas encore à quel poste précis il sera nommé. Début avril, Le Nouvel Obs l'annonçait à la tête d'Inter. Philippe Val avait démenti dans les colonnes de Charlie Hebdo! Mais il y a une semaine, un article de Télérama réaffirmait son arrivée à la tête de France Inter.

    En avril, Hubert Huertas, président de la Société des Journalistes de Radio France avait alors affirmé que si la nomination de Philippe Val à Inter était effective, ce serait un coup politique extraordinaire de la part de Sarkozy.

    A Charlie Hebdo, le pouvoir aura désormais deux têtes relate 20 minutes: Charb à la direction de la publication, Riss sera directeur de la rédaction.

    Qu'en pense-t-on à France Inter de l'éventuelle arrivée de Philippe Val? Télérama a tenté de connaître l'avis des employés de la radio. Si certains sont "optimistes" et pensent que Philippe Val "n'est pas un coupeur de têtes" et qu'"on ne change pas une équipe qui gagne", d'autres se demandent s'il "sera capable de gérer une radio qui compte plus de 5 millions d'auditeurs".

    Télérama note que Philippe Val "n'est pas connu pour son sens aigu de la direction d'équipe." Autre question: "Comment Philippe Val, pro-israëlien, gérera-t-il le conflit israëlo-palestinien?"

    L'inquiétude partagée par beaucoup d'employés de France Inter serait notamment le caractère autocratique de Philippe Val.

    Reste à savoir quelle sera la fonction qu'il occupera au sein de la maison ronde.

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL


    Dernière édition par Roland le 12/05/2009 15:49:07; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 12/05/2009 15:31:22    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 12/05/2009 15:32:22    Sujet du message: Radio France Répondre en citant

    Bernard Antony, président de l’Agrif, communique :

    AGRIF
    70, bd st Germain
    75005 Paris
    01 40 46 96 31
    agrif@wanadoo.fr





    Philippe Val, directeur de Charlie-Hebdo, nommé directeur de France-Inter.


    Le numéro de cette semaine de Charlie-Hebdo a pour couverture un dessin de Nicolas Sarkozy, à poil, le cul ouvert. Notre chef de l’Etat doit aimer cela puisque, à la satisfaction de Carla sa tendre et délicate épouse, son ami le directeur de Charlie-Hebdo, Philippe Val, spécialiste en christianophobie, cathophobie et scatologie, vient, comme je l’avais annoncé, d’être nommé directeur de France-Inter.
    Le peuple français a peut-être ainsi, finalement, le chef des informations qu’il mérite en parfaite concordance cul-culturelle avec le président de la république qui lui convient.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 13/05/2009 14:02:53    Sujet du message: Radio France Répondre en citant

    Citation:


    PRÉSENT ABONNEZ-VOUS

    De Charlie Hebdo à France Inter
    De quoi Philippe Val est-il le nom ?



    Les lecteurs de Présent étaient déjà au courant depuis un bon mois. La nouvelle, qui n‘était alors qu’une rumeur, se trouve confirmée : Philippe Val, jusque-là directeur du nauséeux Charlie Hebdo, débarque bien à France Inter, dans le sillage du nouveau patron de la radio d’Etat, Jean-Luc Hees. A un poste encore non défini, mais « important ». Probablement la direction des programmes.

    A propos de cette nomination, notre ami Bernard Antony, en tant que président de l’AGRIF, publie le communiqué suivant : « Le numéro de cette semaine de Charlie Hebdo (1) a pour couverture un dessin de Nicolas Sarkozy à poil, et dans une posture particulièrement pornographique. Notre chef de l’Etat doit aimer cela puisque, à la satisfaction de Carla, sa tendre et délicate épouse, son ami le directeur de Charlie Hebdo, Philippe Val, spécialiste en christianophobie, cathophobie et scatologie, vient, comme je l’avais annoncé, d‘être nommé à un poste de direction à France Inter. Le peuple français a peut-être ainsi, finalement, le chef des informations qu’il mérite. En parfaite concordance cul-culturelle avec le président de la République qui lui convient. »

    L’ami de Carla, c’est d’abord l’homme de radio Jean-Luc Hees. Il lui présentera son copain Val lorsque la top-model souhaita passer du mannequinat à la chansonnette. Pour l’occasion, les deux hommes l’aidèrent à confectionner son premier disque, sur lequel ils travaillèrent avec elle. Devenue première dame de France, Carla Bruni-Sarkozy offre ainsi à Philippe Hees l’opportunité de rencontrer son président de mari. Celui-ci, toujours à la recherche de personnalités de gauche, lui offre immédiatement la direction de France Inter. Hees accepte. Avec, bien sûr, dans ses bagages directoriaux, son copain Philippe Val. Les Sarkozy n’y trouvent rien à redire. Bien au contraire.

    Une promotion qui étonne même le directeur du quotidien anarcho-capitaliste Libération, qui éditorialise dans son numéro de mercredi : « L’affaire n’est pas banale : le directeur d’un des principaux journaux satiriques français, Charlie Hebdo, devient l’un des dirigeants éminents de la radio d’Etat. Mieux : il est nommé sous les auspices d’un président de la République qui a tissé une toile solide dans le paysage audiovisuel français et qui n’aime rien tant que mettre son nez dans les affaires des médias. » Par copains interposés, qui lui servent ainsi de faux nez. Et plus ces copains sont à gauche, plus notre Président de droite est ravi. Plus il leur fait confiance.

    Anarchiste d’un côté, flic de la pensée de l’autre

    Pompidou avait qualifié jadis France Inter de voix de la France. Aujourd’hui, la voix de la France, du moins de la France sarkozyste parle avec l’accent anarchisant, gras, vulgaire, obscène, anticlérical et souvent antichrétien de Charlie Hebdo. De tante Yvonne aux amis de Carla : quelle vertigineuse dégringolade ! De quoi Philippe Val, patron d’une feuille iconoclaste spécialisée dans la dérision tous azimuts et l‘équarrissage libertaire est-il désormais le nom ? De la France sarkozyenne… De l’esthétique culturelle de l’actuel président de la République. Certains symboles sont plus parlants que cent pages d’un programme politique détaillé en trompe-l‘œil. Pour savoir ce que pense vraiment Nicolas Sarkozy, voyez Philippe Val. Belle promotion pour ce fils de boucher en gros, qui a commencé sa carrière dans les cabarets, en formant un duo comique avec Patrick Font. Avant que ce dernier ne soit condamné pour détournement de mineurs.

    Privé de son complice Font, Val va alors collaborer à Charlie Hebdo dont il deviendra rapidement le rédacteur en chef, puis le directeur. Paradoxe que se plaisent aujourd’hui à souligner certains journaux de gauche et d’extrême gauche : la curieuse dualité de Philippe Val. Patron d’une feuille anarchiste cultivant l’outrance et la provocation, notre clown blanc s’affirmera au fil des années, notamment dans ses éditoriaux, comme un parangon sourcilleux du politiquement correct. Un dévot particulièrement rigoureux de la bien-pensance droitdel’hommesque et antiraciste. Un propagandiste de l’euromondialisme et de l’immigration à tout va.

    Une attitude qui l’amènera à licencier pour « antisémitisme » le caricaturiste Siné, coupable d’avoir un peu daubé sur le fils Sarkozy, époux d’une riche héritière juive. L’iconoclaste Val ne plaisante pas avec les ukases du soi-disant antiracisme. Surtout quand il touche les lobbies qui n’existent pas. Et plus encore le fils du président de la République. Tel est l’anticonformisme de Philippe Val, anarchiste en peau de vison d’un côté et intransigeant flic de la pensée de l’autre. Je suis oiseau voyez mes ailes… Je suis souris, vive les rats !

    Surtout quand il y a un bon fromage à investir.

    Le didactisme pontifiant de cet amuseur qui se veut avant tout un intellectuel – il cite souvent Freud et Spinoza et a d’ailleurs pour épouse une prof de philo – ne plaît pas toujours dans son milieu, où ce pamphlétaire en quête de respectabilité idéologique est parfois qualifié, par ses propres amis, « d’artiste inabouti, réinventé patron de presse ». Et promu par le couple Sarkozy dans la radio d’Etat.

    Certains lecteurs de la presse anarchiste ne sont pas mécontents de voir ce faux cul quitter la direction de leur journal préféré. L’un d’eux s’interroge : « L’hebdomadaire va-t-il réussir à renouer avec sa verve subversive et cesser de concentrer son tir sur les institutions vermoulues comme l‘église Saint-Nicolas-du-Chardonnet ou le Front national ? »

    L’anticonformisme militant de Philippe Val consiste en effet à hurler avec les loups. Mais de façon encore plus forte et plus féroce que le reste de la horde. Dans les sphères dirigeantes de la radio d’Etat, il va pouvoir, avec toute l’autorité que lui confèrent ses nouvelles fonctions, jouer les propagandistes d’une immigration sans limite et poursuivre son combat haineux contre la droite nationale et les catholiques traditionalistes.

    En portant Nicolas Sarkozy à l’Elysée, les électeurs de ce dernier ne songeaient sans doute pas qu’ils plébiscitaient par la même occasion le directeur de Charlie Hebdo…

    (1) En fait le numéro de la semaine dernière.

    JEAN COCHET

    Article extrait du n° 6840
    du Jeudi 14 mai 2009

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 17/10/2017 07:40:05    Sujet du message: Radio France

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: