Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Les "tests" nuisent à vos neurones

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Boileau419
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 03 Nov 2008
    Messages: 161
    Localisation: Pékin

    MessagePosté le: 24/03/2009 03:38:15    Sujet du message: Les "tests" nuisent à vos neurones Répondre en citant

    "Test" est un mot qui nous vient d'Angleterre.

    Son premier emploi en français remonte au XVIIIe siècle. Chez nos voisins, ce mot a d'abord servi à désigner un serment par lequel on renonçait à croire au dogme catholique de la transsubstantiation. Par la suite, à la fin du XIXe siècle, il a été repris par les psychologues pour désigner une sorte d'examen de QI.

    Depuis, le mot, qui est apparenté si je ne me trompe à la famille latine qui a donné "témoin" et "attester"en français ("testigo" en espagnol), a connu une fortune extraordinaire puisqu'il est aujourd'hui utilisé dans les domaines les plus divers. Cela est dû sans doute à ses connotations scientifiques, la science étant l'une de nos vaches sacrées.

    Loin de moi l'idée de bannir ce terme dont l'usage est fort ancien. Non, je vous propose juste de le réserver au domaine scientifique. Mon but est de vous engager à parler avec plus de simplicité, de varier vos plaisirs linguistiques et d'utiliser des mots plus précis. Voyez les exemples suivants :

    Test de qualité : épreuve de qualité
    Test de connexion : essai de connexion
    Test psychologique : expérience psychologique
    Test anti-dopage : examen anti-dopage
    Tester le courage : éprouver le courage
    Tester un nouveau moteur : essayer un nouveau moteur.
    Tester la navigabilité: contrôler la navigabilité
    Tester l'impact d'un produit : évaluer sa popularité
    Tester les connaissances : mesurer les connaissances
    Tester une hypothèse : vérifier une hypothèse
    Tester un prototype: mettre au banc d'essai un prototype
    Tester un procédé : expérimenter un procédé
    Tester la solidité d'une lame : mettre à l'épreuve sa solidité


    Comme on peut le voir, "test" et "tester" remplacent des mots d'une grande et salutaire simplicité. Mais aujourd'hui on préfère pompeusement "tester" l'intelligence des élèves, plutôt que de la mesurer, et l'on "effectue" des "tests" quand on pourrait faire des essais ou des expériences. Quant à "éprouver" ou "à mettre à l'épreuve", inutile d'y penser ! Ses mots ont une telle force en eux, un tel tranchant, qu'on se doute que rien dans notre monde de pacotille ne passerait la barre s'il fallait les utiliser : éprouver la véracité de Sarkozy ?

    Bien entendu, comme le champ d'application de "test" et "tester" est vaste et en pleine expansion, il est certain que ces deux mots simplifient beaucoup le travail de nos méninges surmenées. Mais au prix de la richesse et de la clarté de notre expression. Prenons comme exemple une phrase toute banale :

    Il y a tout lieu de croire que cette annonce ne vise qu'à tester les réactions de l'opinion publique française.

    Que signifie "tester" dans ce contexte ?

    Bien que tout le monde comprenne, ce verbe est pour moi ici comme enveloppé de brouillard. Veut-on tenter une expérience psychologique à l'échelle de toute la population ? Les Français sont-ils les cobayes ou les singes rhésus du pouvoir ? S'agit-il juste prendre le pouls de l'opinion publique, d'évaluer son degré de résistance à une réforme éventuelle ? Désirent-ils, ces politiques, seulement connaître l'avis des gens, voir--que ce mot est banal !--ce qu'ils ont dans le ventre ? Ou faut-il soupçonner une manoeuvre qui pourrait aussi être un traquenard ? Un test qui serait une sorte de tentation ?

    RTL nous annonce aujourd'hui qu'un astronaute japonais va "tester" un linge de corps révolutionnaire. Lisons :

    C’est le site zigonet.com qui en parle, des chercheurs ont mis au point un slip qui retient les odeurs. Il est spécialement adapté pour les missions dans l’espace. Le slip est fait à partir de polymère antibactérien. Cette matière est résistante au feu et devrait, en plus, absorber la transpiration, les odeurs et prévenir les échauffements. Il faut dire que les astronautes ne changent d’habits que tous les 3 jours…Ils pourraient ainsi tenir une semaine.

    Pour tester ce slip miracle, un astronaute japonais a été spécialement envoyé dans l’espace !


    On croyait que le voyageur de l'espace allait soumettre son caleçon à une batteries d'expériences scientifiques, de "tests" si vous y tenez absolument, mais en réalité il ne s'agit que de le porter et de voir s'il est agréable ! Bref, notre astronaute va tout bonnement essayer un nouveau type de sous-vêtement, éprouver son confort, pour le dire d'une manière plus relevée.

    Pour savoir dans quelle mesure vous êtes atteint de "testite galopante", posez-vous les questions suivantes, faites un "test" si vous insistez vraiment pour employer ce mot : depuis quand n'ai-je pas utilisé "éprouver" dans le sens de "mettre à l'épreuve" ? Ne dis-je pas "tester" là où "essayer" conviendrait tout bêtement ? Utilisé-je encore "expérimenter" ?

    Dirais-je "une épreuve de popularité" ou un "test de popularité" (pour le FN aux prochaines élections européennes) ?

    J'attends vos franches réponses Very Happy

    Pour terminer, et pour convaincre ceux qui seraient encore entichés, voire entachés du mot "test", je ne résiste pas au plaisir de vous donner en référence ce passage de "L'Education sentimentale" de Gustave Flaubert. Le personnage décrit dans cet extrait est Deslauriers, l'ami de collège de Frédéric Moreau, le héros du roman :

    "Le désir de cette démarche ne le quitta plus. C'était une épreuve de ses forces qu'il voulait faire ; -- si bien qu'un jour, tout à coup, il vernit lui- même ses bottes, acheta des gants blancs, et se mit en route, se substituant à Frédéric et s'imaginant presque être lui, par une singulière évolution intellectuelle, où il y avait à la fois de la vengeance et de la sympathie, de l'imitation et de l'audace. "
    _________________
    Pour vaincre dans le combat, il faut du courage plus que de la courtoisie.
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 24/03/2009 03:38:15    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 26/03/2009 19:20:29    Sujet du message: Les "tests" nuisent à vos neurones Répondre en citant

    À tous ces mots on peut aussi aussi ajouter la forme verbale, ainsi que les mots ou les adjectifs qui en sont issus, de éprouver, contrôler, essayer, évaluer, apprécier, goûter, observer, tenter, rechercher, etc.
    La langue française est effectivement riche pour qui veut bien s'en donner la peine.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 27/05/2017 04:26:01    Sujet du message: Les "tests" nuisent à vos neurones

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: