Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    le fichier dont "on se fiche"

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société -> Communiqués de presse
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 26/02/2009 11:40:38    Sujet du message: le fichier dont "on se fiche" Répondre en citant

    orange.fr 26/02/09 :


    Un policier ayant divulgué les fiches de deux stars puisées dans le Système de traitement des infractions constatées (Stic) comparaît jeudi devant un conseil de discipline où il entend dénoncer ce fichier de police controversé.

    Philippe Pichon, commandant de police de 38 ans, a été mis en examen en décembre 2008 et placé sous contrôle judiciaire, pour "détournement de données confidentielles" et "violation du secret professionnel" après 48 heures de garde à vue à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN - "police des polices").

    L'intruction judiciaire de son dossier est en cours à Paris mais, sur le plan administratif, il doit comparaître jeudi devant le conseil de discipline surnommé "le tourniquet" par les policiers. Il risque à terme, à l'issue de ce conseil, la révocation de la police, selon des sources policières.

    Policier atypique et controversé pour avoir notamment publié un livre détonant sur la police en 2007, "Journal d'un flic", M. Pichon est défendu par Me William Bourdon.


    L'avocat a expliqué à l'AFP qu'il entendait démontrer devant "le tourniquet" et devant la justice, que M. Pichon s'était inscrit "dans une démarche citoyenne de dénonciation des dysfonctionnements" du Stic, un fichier de police "critiquable voire illégal".

    Me Bourdon rappelle notamment les "multiples critiques" de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) sur le Stic dont la dernière en date remonte à janvier dernier.

    La Cnil a dénoncé ainsi un "manque de rigueur" et une "absence quasi systématique" de mise à jour dans l'utilisation de ce fichier, le plus gros de la police.

    Dès l'ouverture d'une enquête pénale, les informations relatives aux personnes mises en cause et aux victimes sont en effet intégrées au sein du Stic depuis 2001.

    Au 1er décembre 2008, il renfermait ainsi plus de 36 millions de procédures concernant 5 millions et demi de personnes mises en cause, dont des artistes, et 28 millions de victimes, selon des données de la Cnil.

    Il est reproché à M. Pichon d'avoir notamment divulgué les fiches Stic de deux stars, Jamel Debbouze et Johnny Halliday, qui ont été publiées partiellement par le site d'information Bakchich en 2008.

    Devant l'IGPN, selon la procédure que l'AFP a pu consulter, le policier a reconnu les faits et invoqué un "geste citoyen".

    Selon Me Bourdon, "M. Pichon a toujours dénoncé le Stic et s'inscrivait dans cette voie" en divulguant les deux fiches de stars à un média.

    L'enquête de l'IGPN n'a pas établi qu'il avait été rémunéré alors que la plupart des cas de consultation du Stic mettant an cause des policiers, par la justice, l'ont été dans ce but.

    Durant son enquête, l'IGPN a constaté que plus de 500 policiers ont consulté, sans les rendre publiques, les fiches des deux stars auxquelles M. Pichon s'était intéressé.

    Pour l'IGPN, M. Pichon a "directement contribué à la critique de l'institution policière au mépris de la déontologie" en les divulguant à Bakchich.

    Vraiment pas beau tout ça

    quand on pense qu'il y a quelques temps on nous bassinait pour un fichier, juste pour faire croire qu'on était

    en démocratie et que le peuple ne se laisserait pas berner Rolling Eyes
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 26/02/2009 11:40:38    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société -> Communiqués de presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: