Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    La réconciliation avec les traditionalistes est mal partie

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Religion
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Boileau419
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 03 Nov 2008
    Messages: 161
    Localisation: Pékin

    MessagePosté le: 05/02/2009 11:25:30    Sujet du message: La réconciliation avec les traditionalistes est mal partie Répondre en citant

    En dépit des cris de victoire et des alléluias lancés sur les ondes de radio Courtoisie au sujet de la levée des excommunications frappant les quatre évêques ordonnés le 30 juin 1988 par Mgr Lefebvre, depuis hier après-midi, les choses ont pris un tournant plutôt navrant pour la cause de la réconciliation entre Rome et Ecône.

    Mercredi après-midi donc, le cardinal Bertone, secrétaire d'Etat de la Curie romaine, n'a pas "sonné la fin de la récréation" comme l'affirmait sottement le bulletin de ré-information de RCourtoisie, mais bien plutôt fait une mise au point officielle qui revient à une sacrée mornifle à la figure de la congrégation dirigée par Mgr Fellay puisqu'il est désormais exigé explicitement de celle-ci, comme condition d'une éventuelle reconnaissance, de reconnaître intégralement le magistère et du concile Vatican II et des papes post-conciliaires.

    Or chacun sait que la Fraternité Saint Pie X a pris ses distances à l'égard de Rome précisément parce qu'elle ne pouvait accepter les positions des évêques concilaires sur plusieurs questions fondamentales, dont l'oecuménisme, sans parler de l'anthropocentrisme général qui serait la marque de fabrique de toute la pensée issue de Vatican II . Ainsi, dans un entretien accordé le 26 janvier dernier au "Temps" et reproduit sur "La Porte latine", le site ouèbe du district de France de la congrégation, son supérieur, Mgr Fellay redit l'évidence de toujours :" ...nous rejetons une partie du concile..." Par conséquent, si Rome campe désormais sur une position jusqu'auboutiste à propos du Concile, on voit mal comment les brebis d'Ecône pourront retourner au bercail dans un proche avenir et même au-delà.

    Ce durcissement de ton fait lever en moi le soupçon que la levée des excommunications, à l'instar des autres gestes de Benoît XVI en faveur de la Tradition, n'est pour l'essentiel qu'une mascarade. Il s'agit certes d'une ouverture, mais celle-ci ne remet aucunement en question le parti pris résolument moderniste de la papauté actuelle et de son troupeau d'évêques bien pensants. A l'occasion de la sortie du motu proprio, certains esprits vigilants avaient déjà signalé à quel point celui-ci était rempli de lacunes et de zones de flou canonique. Et de craindre tout bas que cela ne donne prise aux adversaires de la liturgie tridentine. Dans la pratique, on sait que les évêques ont eu beau jeu, grâce au manque de rigueur de la décision papale, de neutraliser la volonté avouée du Saint Père de faire connaître au plus grand nombre les splendeurs de la messe préconcilaire.

    Cette négligence est-elle un accident ou le résultat d'un calcul ? S'agit-il d'une volonté délibérée de tromper les traditionalistes ? Est-ce un compromis a la romana destiné à ménager les sensibilités haineuses et facilement inflammables des forces de la sénestre de l'Eglise ? Le pape table-t-il sur une sorte de "changement pacifique" qui se produirait à l'usure et comme à l'insu des duègnes farouches de l'Etablissement ecclésiastique ? Il est difficle de trancher, mais on ne peut qu'être déçu de la mollesse du pape et de sa crainte des évêques. On peut même se demander, à condition de croire à l'amour sincère de Benoît XVI pour la Tradition, si sa main est vraiment libre de diriger le gouvernail de la barque de Pierre comme il l'entend.

    Dernier point des éclaircissements du Vatican, Mgr Williamson a été sommé, au cas où il caresserait encore l'ambition de décrocher une fonction ecclésiale, d'abjurer ses vues non conformes sur les chambres à gaz et le nombre de Juifs réellement morts à Auschwitz, et ce publiquement. Détail plutôt cocasse, le cardinal Bertone a ajouté que le pape ignorait absolument tout des opinions déviantes de Mgr Williamson avant la levée des excommunications, laissant planer un doute, que l'on veut croire rédempteur, sur ce qu'aurait fait Benoît XVI, eût-il été au courant des véritables pensées du prélat britannique...

    Si l'on peut être touché de la mansuétude d'un Saint-Siège offrant au mitré hérétique une ultime voie de garage pastorale malgré l'énormité de la faute commise (sonneur de cloches dans une chapelle des confins de la Patagonie ?), on a le droit, je crois, de s'interroger sur l'importance accordée par celui-ci à des opinions individuelles sur l'histoire humaine : exiger une rétractation de ce genre n'est-ce pas en fin de compte introduire la loi Gayssot et l'historicisme pseudo-sacré de la modernité dans la foi chrétienne ? Une nouvelle histoire sainte est-elle désormais article de foi catholique à côté de celle que l'on connaissait depuis toujours ?

    Les médias, qui ont monté toute cette cabale honteuse contre la Tradition, ont tout de suite compris la portée des déclarations d'hier et font des gorges chaudes sur l'affaire. L'hebdomadaire allemand Stern proclame ainsi "Le Pape plie face aux protestations", tandis que Der Spiegel claironne "Le scandale provoqué par Williamson a 'dés-enchanté' ce pape, lui faisant perdre toute son aura ('entzaubert' en allemand)".

    Aux dernières nouvelles, certaines figures du Vatican parlent désormais ouvertement d'un retrait (forcé?) du pape.
    _________________
    Pour vaincre dans le combat, il faut du courage plus que de la courtoisie.


    Dernière édition par Boileau419 le 05/02/2009 13:38:47; édité 3 fois
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 05/02/2009 11:25:30    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 359

    MessagePosté le: 05/02/2009 13:29:38    Sujet du message: La réconciliation avec les traditionalistes est mal partie Répondre en citant

    Je crains, Boileau, que vous n'ayez pas assez étudié l'histoire de l'Eglise. 20 ans cela ne représente à peu près rien.

    Vous avez réellement cru que Vatican II serait enterré en quelques semaines ?

    Evidemment que le Vatican espère mettre les tradis au pas. Evidemment que les gauchistes de toutes catégorie (et apparemment certains juifs aussi) vont faire le maximum pour ruiner ce rapprochement. La question n'est pas là.

    Les pseudos excommunications sont levés et je ne crois pas une seconde que le pape ré-excomunirait les responsables de Saint Pie X. Pour l'instant la nouveauté s'arrête là.
    Revenir en haut
    Paxi
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Oct 2007
    Messages: 2 690

    MessagePosté le: 05/02/2009 13:39:38    Sujet du message: La réconciliation avec les traditionalistes est mal partie Répondre en citant

    Je vous envoie trois pages à lire. La cabale ne date pas d'hier.

    http://img11.imageshack.us/img11/677/dossie52og4.jpg

    http://img16.imageshack.us/img16/5643/dossie54lp9.jpg

    http://img528.imageshack.us/img528/1936/dossie55cf8.jpg
    _________________
    Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret
    qui ne doive être connu et mis au jour. Luc 8 : 17.
    La force des mauvais se nourrit de la lâcheté des bons. Pie X.
    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 05/02/2009 13:55:02    Sujet du message: La réconciliation avec les traditionalistes est mal partie Répondre en citant

    Voilà pourquoi on nous remonte sans cesse le bobichon avec la renaissance, y est célébrée la naissance de la FM, Paxi ce que vous venez de nous montrer je le pensais depuis longtemps sans en avoir de preuve. Merci!
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Candide
    Varlet

    Hors ligne

    Inscrit le: 01 Fév 2007
    Messages: 16

    MessagePosté le: 06/02/2009 22:02:18    Sujet du message: La réconciliation avec les traditionalistes est mal partie Répondre en citant

    Cher Boileau419
    Je suis consterné par vos commentaires.
    Avec des porteurs de valise dans les deux places (Vatican et FSSPX) la place, les ennemis de l'église peuvent se réjouir.
    Je continue à prier pour l'unité vraie.
    _________________
    Auditeur candide
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 28/05/2017 18:28:29    Sujet du message: La réconciliation avec les traditionalistes est mal partie

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: