Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    Le roquefort, non grata aux USA
    Aller à la page: 1, 2  >
     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture -> Cuisine courtoise
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Violette
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Jan 2007
    Messages: 487

    MessagePosté le: 16/01/2009 19:23:33    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    http://tf1.lci.fr/infos/monde/institutions/0,,4227271,00-le-roquefort-non-g…


     
    LCI.fr a écrit:
    OMC - Le roquefort, non grata aux USA


    Crédit Photo : TF1/LCI
    Du roquefort en cave d'affinage.






    • Leur boeuf aux hormones restant interdit en Europe, les Etats-Unis ont décidé d'appliquer des droits de douane prohibitifs sur le fromage français.
    • C'est "la fin" de cette filière d'exportations, d'après le président de la Confédération générale du roquefort.

    mailto:ldeschamps@lci.fr- le 16/01/2009 - 08h49

     
     











    Voici la réponse du berger à la bergère. Echaudés par la poursuite de l'interdiction de commercialisation de leur boeuf aux hormones sur le territoire européen, Les Etats-Unis ont pris pour cible les exportations françaises de roquefort, en leur infligeant des droits de douane prohibitifs.
     
    Dans la longue liste des produits agroalimentaire visés par les nouvelles sanctions américaines, le célèbre fromage de brebis à pâte persillée, est spécialement visé: c'est le seul produit à voir ses droits de douane tripler. Ce fromage de réputation mondiale, exclusivement fabriqué en France, était déjà visé depuis 1999 par des droits de douane élevés, de 100%. Avec une taxe de 300%, à partir du 23 mars, le premier fromage français à avoir bénéficié d'un décret d'appelation, atteindrait des prix astronomiques dans l'assiette du consommateur américain. Les professionnels de l'Aveyron (sud de la France) accueillent la nouvelle comme "la fin" de cette filière d'exportations, d'après le président de la Confédération générale du roquefort, Robert Glandières. Les Etats-Unis importent environ 400 tonnes par an, soit environ 2% de la production. 
    Le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, a "regretté" dès jeudi soir la décision des Etats-Unis de tripler les droits de douane sur les importations de roquefort, jugeant qu'il s'agissait d'une "sanction injustifiée". 

     

     
    Le Royaume-Uni épargné par les Etats-Unis
     
    Washington n'a pas donné de raison à sa décision, prise quelques jours avant la fin des fonctions de la représentante au Commerce extérieur, Susan Schwab, qui doit quitter son poste avec le reste de l'administration de George W. Bush mardi. Ces sanctions sont d'après les Etats-Unis conformes aux règles de l'Organisation mondiale du commerce, qui dans le conflit du boeuf aux hormones avait jugé en appel le 16 octobre que les sanctions prises par les Etats-Unis et le Canada contre les produits européens étaient légales. A Bruxelles, l'interprétation était très différente. "L'OMC n'ayant pas examiné notre législation actuelle sur les hormones qui date de 2003, les sanctions américaines sont illégales", a accusé la Commission européenne. L'UE considère cette décision comme "une tentative claire d'aggraver le conflit", qui ne lui donne "pas d'autre choix que de commencer à (se) préparer pour porter cette affaire devant l'OMC".
     
    Les sanctions vont au-delà du roquefort. La liste mise à jour par les Etats-Unis recense toutes sortes de denrées dont les droits de douane s'élèveront désormais à 100%: des viandes, des fruits et légumes, des champignons, des céréales, des chewing-gums, du chocolat, des châtaignes, des jus de fruits, des eaux minérales et des graisses. Vingt-six des 27 pays de l'Union sont visés, le Royaume-Uni seul étant épargné car il a toujours été favorable au boeuf aux hormones. 
    (D'après agence) 




     

    _________________
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 16/01/2009 19:23:33    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 16/01/2009 19:57:47    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    protectionnisme en periode de crise?
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 16/01/2009 23:09:06    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Triplons les taxes sur le "COLA COCA" !
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 358

    MessagePosté le: 17/01/2009 01:40:43    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Si on voulait être un peu désagréable on retirerait nos troupes d'Afghanistan... Histoire de voir combien de temps les ricains vont pouvoir faire sans nous.
    Revenir en haut
    Ornithorhynchus Anatinus
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 05 Fév 2009
    Messages: 29

    MessagePosté le: 06/02/2009 00:36:35    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Petit Gaulois a écrit:
    Si on voulait être un peu désagréable on retirerait nos troupes d'Afghanistan... Histoire de voir combien de temps les ricains vont pouvoir faire sans nous.


    Jusqu'ici, j'ignorais l'influence des fromages à pâte persillée sur la politique afghane. Il ne faut rien sous-estimer.
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 358

    MessagePosté le: 06/02/2009 14:34:22    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Je ne sais pas si le persil changera grand chose mais je sais que les Américains aimeraient bien que des soldats qui leur sont étrangers aillent se faire éventrer à leur place dans les guerres qu'ils ont fabriquées...

    L'idée, c'est de taper là où cela fait mal. En fait j'ai peur qu'un embargo total sur les cookies U.S. soit sans effet.


    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 06/02/2009 14:59:20    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    surtout que la réputation du G.I n'est pas fameuse question efficacité... Rolling Eyes
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Ornithorhynchus Anatinus
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 05 Fév 2009
    Messages: 29

    MessagePosté le: 06/02/2009 17:11:34    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Ododo a écrit:
    surtout que la réputation du G.I n'est pas fameuse question efficacité... Rolling Eyes


    Tout dépend de ce qu'on entend par efficacité. Dans les tâches pour lesquelles on l'emploie, comme maintenir le foutoir en Irak ou ne pas retrouver Ben Laden, il est certainement très utile.

    Maitenant, la véritable question c'est que faisons-NOUS, Français, en Afghanistan? D'abord de quel droit sommes-nous là-bas? Au nom de quoi? Et ensuite, cela nous rapporte-t-il autre chose que la satisfaction d'imposer notre allégeance aux USA qui n'en veulent pas? Le comble du pathétique est sans doute que la "France" de Sarkozy ait dû forcer les Américains à accepter nos troupes comme "chiens collants".

    Les Américains n'ont jamais demandé notre assistance. Ils n'en v-e-u-l-e-n-t pas. Et rien n'est plus simple que d'éviter à nos soldats de se faire égorger: il faut les rappeler. La responsabilité de la France là-dedans est pleine et entière.
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 06/02/2009 18:15:47    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    ... la responsabilité des fromages qui puent est pleine et entière!
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Ornithorhynchus Anatinus
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 05 Fév 2009
    Messages: 29

    MessagePosté le: 06/02/2009 18:44:06    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Roland a écrit:
    ... la responsabilité des fromages qui puent est pleine et entière!


    Si le fromage se rapporte au plumage, en fait de phénix, on est mal parti.
    Revenir en haut
    John
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 05 Juil 2007
    Messages: 563
    Localisation: (La tour de) Monthléry...

    MessagePosté le: 07/02/2009 22:38:55    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Par rapport à la fin de ce post : http://radiocourtoisie.leforum.eu/t4362-L-ecrivain-de-droite-du-siecle-dern…
    Ornithorhynchus Anatinus a écrit:
    Sur le roquefort:

    Rien de tel que le pénicillium de nos bons bleus (notez comme le bleu est associé au bon) pour accroître la vigilance en alimentant le système nerveux sympathique, et améliorer ainsi le plaisir qu’on prend à la lecture de nos grands écrivains. J’ajoute qu’il serait imprudent de bombarder les Afghans de roquefort, ce qui ne pourrait que renforcer leur résistance, et que les Américains ne nuisent qu'à eux-mêmes en s’en privant.

    [Avis aux lecteurs, je dois préciser que les deux derniers messages font références à un autre post "Le roquefort, non grata aux USA. Roland]

    A ce sujet cela m’a fait penser à ce passage d’Albert Caraco[/url] (1919-1971) – http://radiocourtoisie.leforum.eu/t3973-Le-declin-de-notre-civilisation-est… – dans Ma confession (éd. L’Age d’homme, 1975, 260p.), p. 20 :
    Citation:
    Les vins et fromages témoignent en faveur d’un peuple plus raisonnable que ceux qui le mènent et – selon toute probabilité – pourvu de plus de finesse ou de goût.

    La tête en France vaut [désormais] moins que les membres, elle calcule trop et ne médite pas assez, de plus elle est sujette à des vapeurs, qui faussent ses computs, les résultats sont lamentables.

    Un écrivain juge un pays d’après la tête et voilà qui suffit pour condamner la France, la poésie du temps ne vaut une bouteille de Chablis, auprès de la musique en règne un Roquefort est une cathédrale, le tournedos de Charolais fait honte aux philosophes à la mode, la qualité des choses de l’Esprit est au-dessous infiniment de ce que le terroir nous offre. Etonnez-vous après cela si je refuse de hanter les maigres intellectuels de cette Ville [Paris] ! (…)

    En ce pays, qui ne se trompe pas et qui ne triche pas, ne mange pas, c’est une vérité fondamentale et c’est la base du système.

    _________________
    "Dans nos démocraties larbines, [ça fait belle lurette que] ça n’existe plus les [vrais] chefs patriotes…" (Céline)
    Revenir en haut
    Ododo
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Jan 2008
    Messages: 979
    Localisation: Ardèche

    MessagePosté le: 07/02/2009 22:44:48    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    le repas gastronomique est de venu la grand-messe de ceux qui sont laïc, elle n'est pas à proscrire, on y célèbre l'amour de l'abondance et du bien manger que Jésus lui-même ne contredira pas au noces de Cana.
    _________________
    mieux vaut faire des ronds de fumée dans un salon, que des bulles dans un aquarium
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 08/02/2009 00:04:19    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    John a écrit:
    Un écrivain juge un pays d’après la tête et voilà qui suffit pour condamner la France, la poésie du temps ne vaut une bouteille de Chablis, auprès de la musique en règne un Roquefort est une cathédrale, le tournedos de Charolais fait honte aux philosophes à la mode, la qualité des choses de l’Esprit est au-dessous infiniment de ce que le terroir nous offre. Etonnez-vous après cela si je refuse de hanter les maigres intellectuels de cette Ville [Paris] ! (…) Albert Caraco


    C'est sans doute pourquoi la reconnaissance du ventre est souvent la plus authentique?
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    John
    Paladin

    Hors ligne

    Inscrit le: 05 Juil 2007
    Messages: 563
    Localisation: (La tour de) Monthléry...

    MessagePosté le: 08/02/2009 01:02:32    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant

    Roland a écrit:
    C'est sans doute pourquoi la reconnaissance du ventre est souvent la plus authentique?

    C'est probablement un indice non-négligeable... Dis-moi ce que tu manges et je dirais qui tu es... Mr. Green

    A ce sujet, mais dont un sens différent (et plus critique) il y aussi ces passages de Julius Evola (1898-1974) – homme de droite (radicale) s'il en fut – dans Le petit livre noir (éd. Rémi perrin, 1999), Chapitre « Contestation du monde moderne », p. 32 :
    Citation:
    La société moderne présente justement un type d’organisme qui de l’humain est passé au sub-humain, dans lequel toute activité et toute réaction est déterminé par les besoins et les penchants d’une vie purement corporelle. Ses principes dominants sont exactement ceux qui sont propres à la part animale et organico-vitale des hiérarchies traditionnelles (marchands et esclaves) : l’or et le travail. (Révolte contre le monde moderne, 1933)

    + dans Les hommes au milieu des ruines (1953), au Chap. « Travail – Démonie de l’économie », p. 89 :
    Citation:
    « Affirmons-le de la façon la plus nette, l’économie et les intérêts économiques liés à la satisfaction des besoins matériels et de leurs prolongements plus ou moins artificiels, n’ont eu, n’ont, et n’auront jamais qu’une fonction mineure dans une humanité normale. » **

    ** + dans Le petit livre noir (éd. Rémi perrin, 1999), Chap. « Contestation du monde moderne », p. 35 :
    « Jamais [dans toute l'histoire] on n’avait connu un [pareil] système de domestication et de conformisme fondé sur la convention, le compromis, l’hypocrisie et la lâcheté. »

    + Dans Métaphysique du sexe (1958), Chap. « Le sexe dans le monde moderne », p. 15 :
    Citation:
    Tolstoï déclara une fois à Gorki : « Pour un Français, il y a d’abord la femme. C’est un peuple exténué, défait. Les médecins affirment que tous les phtisiques sont sensuels ». Laissons les Français de côté : le fait est que la diffusion pandémique de l’intérêt pour le sexe et la femme caractérise toute époque crépusculaire et que ce phénomène de l’époque moderne est donc un des nombreux phénomènes qui nous montrent que cette époque représente la phase la plus poussée, terminale, d’un processus de régression.

    On ne peut pas ne pas rappeler les idées formulées par l’Antiquité gréco-romaine à partir d’une analogie avec l’organisme humain. La tête, la poitrine et les parties inférieures du corps sont, chez l’homme, les sièges, respectivement, de la vie intellectuelle et spirituelle, des tendances de l’âme qui vont jusqu’à la disposition héroïque, enfin de la vie du ventre et du sexe. Y correspondent trois formes dominantes d’intérêt, trois types humains, trois types – peut-on ajouter – de civilisation.

    Il est évident qu’on vit aujourd’hui une culture dans laquelle par régression, l’intérêt prédominant n’est pas intellectuel, spirituel, ou héroïque, ou en tout cas se référant aux manifestations supérieures de l’affectivité, mais est celui, sub-personnel déterminé par le ventre et le sexe : et c’est alors que menace d’être avéré le dicton d’un grand poète, selon qui la faim et l’amour donnent forme à l’histoire. Le ventre est, aujourd’hui, le fond des luttes sociales et économiques les plus caractéristiques et calamiteuses. Sa contrepartie est l’importance qu’ont aujourd’hui, la femme, l’amour et le sexe. **

    ** + Sur la prédominance prise par les besoins du « ventre » dans le monde moderne, il y a ce passage de Paul Georges Sansonetti dans son essai sur Les mystères de Matrix (éditions Exèdre, 2005), p. 20 :
    Citation:
    Enlevé par un commando rebelle, Neo subit une première épreuve initiatique : on lui extrait de l’abdomen un « mouchard électronique », sorte de scolopendre métallique préfigurant d’autres veilleurs terrifiants qui, en assurant la protection des structures « matriciennes », parodient scorpions et crustacés par leur carapace blindée armée de pinces. Les plus redoutables surgissent aussi pareils à des pieuvres dotées de multiples yeux lanceurs de lasers qui transpercent l’acier. Relevant astrologiquement de l’élément eau, le scorpion blasonne l’enfer du zodiaque tandis que crabes et poulpes artificiels revêtent d’effroi l’actuelle métaphore comparant le web à l’immensité marine.

    En fait, le cybernétique insecte arraché du nombril de Neo nous rappelle que, dans nos sociétés de consommation effrénée, le pouvoir étatique tient les individus par le ventre. La « bouffe » (grande, grosse ou grasse, ordinaire, fast, diététique ou bien encore, sous label quatre étoiles, des plus raffinées) s’impose comme la principale contrainte : se nourrir est une nécessité vitale et le citoyen lambda est prêt à tout pour satisfaire son estomac. « J’ai beau savoir que ce steak est virtuel, j’ai du plaisir à le manger » dit Cyber en vendant à Smith le réseau de résistance pour un monde illusoire.

    _________________
    "Dans nos démocraties larbines, [ça fait belle lurette que] ça n’existe plus les [vrais] chefs patriotes…" (Céline)


    Dernière édition par John le 08/02/2009 19:47:13; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 08/02/2009 12:17:16    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA Répondre en citant


    C'est tellement vrai!
    Pardon d'être réducteur, mais c'est bien là tout ce qu'aiment les gens. Les trois éternels sujets de conversation : la bouffe le sexe et l'argent.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 19/01/2017 21:07:45    Sujet du message: Le roquefort, non grata aux USA

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Culture -> Cuisine courtoise Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Aller à la page: 1, 2  >
    Page 1 sur 2

     
    Sauter vers: