Le Forum Courtois Index du Forum Le Forum Courtois
pour discuter autour de Radio Courtoisie
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil  ConnexionConnexion 
PortailBlogue Radio Courtoisie PortailSite Radio Courtoisie
  • Grille générale des programmes : Semaines A  Semaines B  Semaines C  Semaines D
  • Ecouter Radio Courtoisie Ecoutez Radio Courtoisie

    De Varsovie à Gaza

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société
    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 05/01/2009 12:13:51    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    De Varsovie à Gaza,
    de résistant à terroriste,
    de démocrate à fasciste,
    il n'y a qu'un pas.

    Aux comportements illicites
    Y a t-il encore des limites ?

    Pour qu'Israël réoccupe,
    certains sont volontiers dupes.
    Enfermé dans un étau,
    Un ghetto reste un ghetto.



    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 05/01/2009 12:13:51    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Fanfan
    Invité

    Hors ligne




    MessagePosté le: 05/01/2009 19:14:41    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Franchement je ne vois pas le rapport. Les juifs de Varsovie n'étaient pas menés par un parti qui faisait défiler leurs gosses avec une ceinture d'explosifs autour de la taille. Et quand ils se sont battus ils n'ont pas envoyés les gamins en première ligne pour faire de l'audimat.

    Puisque vous les aimez bien, allez donc nettoyer les restes calcinés des gentilles manifs qu'ils ont fait sur le sol français. Vous en profiterez pour ramasser les chewing gum de Besancenot et Buffet qui sont restées sur la chaussée.
    Revenir en haut
    Onlésora
    Chevalier

    Hors ligne

    Inscrit le: 26 Jan 2007
    Messages: 223
    Localisation: aux portes du Morvan

    MessagePosté le: 05/01/2009 21:50:08    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Je viens de recevoir ce document, je le transmets :


    Parallèlement à l’offensive terrestre
    A Gaza, le génocide à l’Uranium Appauvri a commencé
    avec les bombes "GBU-39" fournies par les Etats-Unis


    Mise en ligne le : 4 janvier 2009

    L’armée israélienne (Tsahal) a lancé son offensive terrestre contre Gaza - contre le Hamas et son "jihad", selon le gouvernement israélien. La presse, les médias internationaux se focalisent sur l’événement, qui suscite l’indignation ou l’inquiétude de l’opinion mondiale. Celles-ci seront encore plus grandes lorsque se révélera le drame qui a commencé le 27 décembre dernier avec les premiers bombardements israéliens sur Gaza et qui se poursuit de façon invisible, avec l’emploi par l’aviation israélienne de bombes "GBU-39" - une "arme intelligente" issue du "génie militaire" américain, mais aussi une arme génocidaire.


    --------------------------------------------------------------------------------

    Les caractéristiques de l’engin

    Contrairement à une bombe "gravitationnelle" qui tombe par son propre poids, ce qui exige une estimation précise de l’altitude, la distance et la position de l’avion par rapport à la cible, la "bombe intelligente GBU-39" est en fait un missile autopropulsé capable d’atteindre par ses propres moyens et avec une incroyable précision une cible située jusqu’à 60 miles nautiques (110 km) en avant et 40 miles (75 km) à droite ou à gauche de l’avion au moment du largage. Apte à voler par tous les temps, le missile peut même décrire un cercle et frapper une cible fixe située derrière l’avion. Il est guidé vers sa cible par un système embarqué de positionnement par GPS et de calcul de trajectoire. Ce système est préprogrammé mais peut être reprogrammé à tout moment et à distance, à partir des installations au sol.

    Répondant à un appel d’offres lancé deux ans plus tôt, la firme Boeing a été retenue en août 2003, après une sévère compétition avec Rayteon, pour développer cette "bombe de faible diamètre" SDB (Small Diameter Bomb).

    La SDB-1 ou GBU-39 a reçu sa certification en septembre 2005, sa production en série a débuté en avril 2006, et les premiers exemplaires ont été livrés à l’US Air Force début septembre 2006, en avance sur le calendrier et à un coût moins élevé que prévu (avec un amortissement des recherches sur une commande finale espérée de 24 000 unités). A cette occasion, le Maj. Gen. Jeffrey Riemer, responsable de la coordination du programme entre les différents laboratoires et fournisseurs civils et militaires, déclarait :

    "Nous sommes enthousiasmés (excited) par le déploiement de cette arme, la SDB-1, qui vient s’ajouter aux diverses options léthales du F-15E (Strike Eagle) dans la guerre contre le terrorisme."

    D’après lui, sa marge d’erreur à l’arrivée ne dépassait pas 1,20 m.

    La SDB-1 ou GBU-39/B est un tube long de 1,80 m environ et de 19 cm de diamètre. Une fois lancé, il déploie des ailerons arrière et latéraux qui stabilisent sa trajectoire. Il pèse 130 kg, dont 93 kg pour la tête explosive.

    Le F-15E peut en emporter 4 sous son fuselage, avec un attelage BRU-61 d’un poids total en charge de 664 kg, au lieu d’un seul missile ordinairement beaucoup plus lourd. Le lancement de chaque missile est pneumatique et non par mise à feu d’une cartouche explosive, ce qui supprime l’entretien courant, facilite la manutention, et accélère le rechargement de l’avion au retour d’une mission. Celui-ci peut donc effectuer des frappes multiples et des rotations accélérées.

    La précision, la fiabilité et la charge explosive limitée de la GBU-39, donc aussi sa moindre "léthalité" (ou capacité meurtrière), réduisent fortement les risques de "dommages collatéraux". Ce qui permet des emplois interdits jusque-là : contre des combattants ennemis situés à proximité immédiate de "troupes amies"... ou au milieu d’une population civile amie, neutre ou ennemie, que l’on est censé épargner d’après les "lois de la guerre" et le droit international. L’idéal, en somme, pour la guerre "anti-guérilla" ou "anti-terroriste"...

    Dès le 5 octobre 2006, un mois après leur livraison aux Etats-Unis, deux avions F-15E "Strike Eagles" appartenant à la 494e Escadrille de Combat déployée en Asie du Sud-Est, en utilisaient des exemplaires pour la première fois contre des cibles réelles, en soutien aux troupes terrestres agissant en Irak. Le général North célébrait l’événement dans les termes suivants :

    "Grâce à sa taille réduite, nos avions peuvent en emporter sur le champ de bataille un nombre accru, apportant ainsi aux combattants au sol davantage de possibilités de défendre leurs positions, en détruisant avec précision des cibles qui pourraient menacer les vies de soldats américains, de la coalition ou irakiens."

    "La SDB est exceptionnellement qualifiée pour des cibles urbaines exigeant une grande précision et des dommages collatéraux réduits, et pour des missions de soutien aérien rapproché auxquelles nos équipages se trouvent confrontés dans le cadre des opérations "Iraqi Freedom" et "Enduring Freedom". Nous sommes maintenant en mesure d’intervenir en des endroits où les dommages collatéraux pourraient être un souci."

    La SDB-1 présente une autre caractéristique que la fiche technique de Boeing et la presse israélienne se gardent de préciser. En effet, sur les 93 kg attribués par Boeing à la tête (warhead), 23 sont dus à l’explosif proprement dit, de haute performance. Le reste, soit une cinquantaine de kilos, n’est autre que de l’Uranium Appauvri. Celui-ci présente un avantage supplémentaire : sa haute capacité de pénétration. Il permet à la GBU-39 de percer au moins 90 cm de béton armé (ou plusieurs mètres de terre) avant d’exploser.

    Une version capable de frapper des cibles mobiles (SDB2) a été commandée à Boeing, associé cette fois à Lockheed. Il était prévu que son développement en cours aboutisse fin 2009. Certaines de ses caractéristiques annoncées correspondent à celles données par le Jerusalem Post du 28 décembre 2008. Cependant, rien n’autorise à penser que l’armée de l’air israélienne dispose déjà de tels engins - à moins que l’offensive contre Gaza ne leur serve de banc d’essai.

    Outre son prix "réduit" (de l’ordre de 100.000 dollars pièce - tout est relatif...), l’ensemble de ses caractéristiques faisaient de la GBU-39, version SDB1, l’arme idéale pour l’offensive israélienne contre Gaza. Sa précision permettait d’atteindre des cibles fixes prédéfinies, tout en réduisant les "dommages collatéraux" dans la population civile (de surcroît avertie par tracts ou par téléphone mobile d’évacuer au plus vite les cibles, c’est-à-dire les maisons ou les sites liés au Hamas, à la fabrication, au stockage ou au lancement de roquettes Qassam contre le sud d’Israël). Ce qui limite aussi les risques politique et diplomatique d’être accusé de perpétrer des massacres et des crimes de guerre. Par ailleurs, la capacité de pénétration de la GBU-39 permettait de détruire aussi bien les sites enterrés de lancement de roquettes que les 40 boyaux souterrains sous la frontière entre l’Egypte et Gaza, qui rendent poreux le blocus israélien et qui ont été frappés dès le premier jour de l’offensive aérienne.

    En septembre 2008, le Congrès américain a autorisé la vente de 1.000 exemplaires à Israël, qui lui ont été livrés dans les premiers jours de décembre. La trève de 6 mois acceptée par le Hamas en juin expirait le 19 décembre. Le 27 décembre, l’offensive israélienne commençait.

    Le problème, c’est que la GBU-39, si elle limite les risques de crimes de guerre (!), entraîne avec certitude le crime contre l’humanité.

    Le génocide de Gaza a commencé.

    Gaza est une étroite bande de terre hébergeant sur 360 Km2 près d’un million et demi d’habitants, avec une densité de 3.823 habitants au Km2.

    Le dard des bombes GBU-39 est à l’Uranium Appauvri, disions-nous. Mais appauvri en U235 et enrichi en U238, dont la demi-vie radioactive est de 4,5 milliards d’années.

    L’UA est un redoutable poison chimique et radiologique qui brûle aisément à l’impact et se transforme en particules radioactives extrêmement petites (particules nanométriques de l’ordre du millionième de millimètre) qui échappent à toute barrière et tout type de masque à gaz. Les produits de ces combustions répétées d’uranium voyagent avec les mouvements de l’air, contaminent l’atmosphère et pénètrent dans les organismes via la respiration, l’ingestion ou la moindre blessure. Ainsi, la majeure partie de l’uranium se retrouve sous forme d’oxyde d’uranium radioactif invisible dans l’atmosphère que les populations respirent, tandis qu’une autre partie contamine les sols, les sous-sols et les nappes phréatiques.

    Les conséquences de l’utilisation de bombes à l’UA en Afghanistan et en Irak sont parfaitement connues, démontrées et dénoncées par de nombreux scientifiques – en fait tous, excepté ceux dont le salaire émarge aux budgets des armées américaine, française, israélienne... et autres. Elles ont été rendues dramatiquement visibles par les photos insoutenables de nouveaux nés malformés.

    On imagine sans peine les conséquences catastrophiques que de tels bombardements auront sur la population de Gaza : cancers, malformations congénitales, maladies du système immunitaire... et ce d’autant plus qu’elle souffre de malnutrition chronique et de manque de soins, en raison notamment du blocus israélien.

    Lorsqu’il a décidé de larguer des bombes GBU-39 à l’UA sur des zones densément peuplées de Gaza, le gouvernement israélien ne pouvait pas ne pas en connaître les effets. Mais la population israélienne, dont on peut comprendre la lassitude et l’exaspération sous les tirs de Qassam et d’obus de mortiers, les connaît-elle, aujourd’hui encore ? Se doute-t-elle que son gouvernement, tout en déclarant viser les dirigeants, les militants et les installations du Hamas, procède, délibérément ou non, à un « nettoyage ethnique » lent de la population palestinienne, qui sera inéluctablement contaminée, et à une destruction de son environnement ? Mesure-t-elle le risque qu’elle court d’en devenir elle-même victime ? Car il est clair que les mouvements atmosphériques ne s’arrêtent pas aux frontières de Gaza. Sait-elle que, même s’ils reviennent indemnes ou légèrement blessés de cette opération terrestre dont on nous annonce déjà qu’elle sera longue et sanglante, les soldats de Tsahal seront eux aussi marqués à vie dans leurs poumons, leur sang ou leur capital génétique par les effets de cette arme perverse ? On l’a dit, aucun masque ne peut protéger des nanoparticules d’Uranium Appauvri.

    Un véritable crime contre l’humanité s’exécute donc sous nos yeux.

    S’agissant de l’Irak, ACDN écrivait au président de la République française, le 6 avril 2003 :

    "La France doit user de tous les moyens dont elle dispose pour faire cesser le CRIME CONTRE L’HUMANITE qui se déroule sous nos yeux : l’utilisation de munitions à "Uranium Appauvri" par les troupes de la coalition anglo-australo-américaine, utilisation avérée au moins à Bassora et hautement probable sur d’autres champs de bataille irakiens. Les divers composants de l’uranium appauvri ont déjà provoqué depuis la (première) "guerre du Golfe" une catastrophe humanitaire systématiquement sous-estimée ou niée par les dirigeants des puissances concernées (France comprise, puisque les militaires français victimes du "syndrome du Golfe" se voient dénier tout droit, de même d’ailleurs que les victimes des essais nucléaires français). Les milliards de particules radioactives ainsi émises vont transformer l’Irak en une terre inhabitable pour l’éternité, et retomber sur tout l’hémisphère Nord où elles accroîtront, avec la radioactivité ambiante, les "statistiques" anonymes des cancers. A quoi sert-il de lancer une "campagne nationale contre le cancer" si l’on n’intervient pas à temps pour prévenir l’expansion de l’une de ses principales causes ?"

    Cette fois, il s’agit de Gaza, de la Palestine et d’Israël.

    Cette fois, le président de la République ne s’appelle plus Jacques Chirac, mais Nicolas Sarkozy, et il sera dans la région pour tenter d’y ramener le calme, à défaut d’une paix véritable.

    Cette fois encore, nous lui disons :

    "La France doit faire cesser ce crime contre l’humanité."

    Mais pour se faire entendre, elle devra également s’engager à ne plus produire, vendre, transférer ni utiliser dans sa propre armée aucune arme à l’Uranium Appauvri. Au lieu de voter, comme elle l’a fait dernièrement en la seule compagnie des Etats-Unis et d’Israël, contre toute résolution de l’ONU cherchant à établir une commission d’enquête sur les effets de l’UA, la France doit enfin travailler à l’interdiction universelle des armes à l’Uranium Appauvri.



    Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire, le 4 janvier 2009

    "A Gaza, début du génocide à l’Uranium Appauvri" ⓒACDN, 4 janvier 2009. Reproduction partielle ou complète de cet article autorisée sous réserve de renvoyer à la source : www.acdn.net et d’en informer la rédaction


    --------------------------------------------------------------------------------

    Signer la pétition pour l’abandon et l’interdiction universelle des armes à UA.


    --------------------------------------------------------------------------------

    Pour en savoir plus :

    http://artemisia-college.org/Les_armes_a_uranium_appauvri-00-050-06-039-01.…

    http://artemisia-college.org/Escapade_hors_de_la_pensee_unique-00-050-01-02…
    _________________
    Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit.
    Saint Paul
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 06/01/2009 18:59:10    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Citation:
    Franchement je ne vois pas le rapport. Les juifs de Varsovie n'étaient pas menés par un parti qui faisait défiler leurs gosses avec une ceinture d'explosifs autour de la taille. Et quand ils se sont battus ils n'ont pas envoyés les gamins en première ligne pour faire de l'audimat.

    Puisque vous les aimez bien, allez donc nettoyer les restes calcinés des gentilles manifs qu'ils ont fait sur le sol français. Vous en profiterez pour ramasser les chewing gum de Besancenot et Buffet qui sont restées sur la chaussée.


    Cher Fanfan,

    Quels étaient les motifs du soulèvement du ghetto de Varsovie?

    N'est-ce pas un peu facile de dire que le Hamas a rompu la trêve.
    N'est-ce un peu facile de comparer des roquettes avec en face un arsenal complet qui va jusqu'à la Bombe atomique (dont au passage, les Israéliens ne ratifient pas les accords internationaux)?
    N'est-ce pas un peu facile de dire que les gamins portent des ceintures d'explosifs quand une population en est réduite à la seule révolte et à l'extermination?
    N'est-ce pas un peu facile de dénoncer le résultat démocratique d'une élection en affirmant que le Hamas n'est pas soutenu par la population?
    N'est-ce pas un peu facile d'oublier combien de dirigeants juifs ont été fichés par les Britanniques comme des terroristes?
    N'est-ce pas un peu facile d'oublier que l'état d'Israël est par de nombreuses résolutions de l'ONU bien plus condamné que les palestiniens?
    N'est-ce pas un peu prendre les nations et les gens pour des imbéciles quand on scinde des territoires et que de surcroît on les isole. N’est-ce pas un peu illusoire de croire que ces territoires seront viables ? N’est-il pas illusoire qu’il en est de même pour le partage de Jérusalem ?
    N’est-il pas un peu facile d’oublier que l’état d’Israël repose sur le plus grand vol de tous les temps ?
    N’est-il pas encore un peu facile de profiter de la « vacance » du pouvoir Américain, alors même que Bush avait promis un accord de paix avant son départ, et la nouvelle présidence, terriblement laconique, voire aveugle sourde et muette, qui se réfugie derrière une investiture ?

    Le conflit sera fini le 20 janvier. Ainsi certains pleutres pourront se réjouir d’avoir obtenu des accords de cessez-le-feu.

    Le monde n’est qu’une vaste tartuferie, permettez-moi de ne pas en rire ni d’y applaudir.


    Pour le reste, vous supposez que je défendrais les palestiniens ?
    Relisez-moi attentivement et dites-moi ou je prendrais position plus pour l’un que pour l’autre camp ?

    Citation:
    De Varsovie à Gaza,
    de résistant à terroriste,
    de démocrate à fasciste,
    il n'y a qu'un pas.

    Aux comportements illicites
    Y a t-il encore des limites ?

    Pour qu'Israël réoccupe,
    certains sont volontiers dupes.
    Enfermé dans un étau,
    Un ghetto reste un ghetto.


    Il faut plus qu’un grand pas pour distinguer justement les apparences de justice et d’équité de la médiatisation outrancière qui est faite, et cela dans deux côtés, mais l’étude du conflit et le déséquilibre des forces ainsi que l’injustice flagrante, ne peuvent en aucun cas obtenir ma sympathie pour un peuple qui a connu les horreurs et qui de victime devient à son tour bourreau.

    Voilà uniquement ce que traduisait mon post.
    Que vous ne partagiez pas mon point de vue, est concevable, mais à quel titre n’aurais-je pas le droit d’exprimer mon sentiment ?
    La condamnation de l'un ne signifie nullement que je soutiendrais les autres
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Fanfan
    Invité

    Hors ligne




    MessagePosté le: 06/01/2009 22:25:48    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    C'est Siegmaringen phase terminale ici.

    Roland vous vendriez la France à l'islam pour satisfaire vos rancoeurs antisémites, et je constate que vous n'êtes pas le seul. C'est pitoyable et vu les vedettes qui se déchaînent dans le camp natio, c'est malheureusement bien mal parti pour juin 2009.

    Vous pourrez toujours pleurnicher que c'est la faute du lobby et de Sarkozy, alors qu'elle incombe à vos cervelles en pâté de foie.

    Adieu. Je me désinscris.
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 06/01/2009 23:44:35    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Chère Fanfan,

    Vous êtes libre de faire ce qui vous plaira!

    Mais pour ce qui est de vendre la France à l'Islam, je suppose que vous n'avez pas du beaucoup me lire.
    Quant à mes soi-disantes rancœurs antisémites, je suppose que vous prêtez ces mêmes rancœurs à tous ceux qui ne sont pas pro israéliens?
    Le monde n'est pas manichéen!

    Je vous remercie de nous montrer quelle est votre vrai fond.
    Autant je respecte ceux qui ne partagent pas mon opinion et qui débattent avec des arguments, mais encore une fois, j'ai le droit de m'exprimer vous en déplaise et vos qualificatifs à nos endroits démontrent bien je ce que j'écrivais "de démocrate à fasciste, il n'y a qu'un pas."
    Rassurez-vous aussi, nos cervelles valent certainement vos cervelles de pâté de foi!

    Vous inversez les rôles, et nous devrions êtres les salauds? N'avez-vous aucune compassion?

    Vous fuyez, faussement hautaine, plutôt que d'affronter la vérité.

    Vous voudriez que le monde porte le poids des fautes d'Israël... N'est-ce pas un peu facile!?
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL


    Dernière édition par Roland le 07/01/2009 00:28:13; édité 4 fois
    Revenir en haut
    Justemoi
    Ecuyer

    Hors ligne

    Inscrit le: 15 Sep 2008
    Messages: 32
    Localisation: par dela les mers

    MessagePosté le: 06/01/2009 23:54:29    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Fanfan a écrit:


    Roland vous vendriez la France à l'islam pour satisfaire vos rancoeurs antisémites, et je constate que vous n'êtes pas le seul.



    Je ne vois pas en quoi etre revolte par le massacre qui est en train de se produire a Gaza releve de l antisemitisme, ni en quoi montrer de la compasion pour les civils qui y son tues revient a vendre la France a l Islam... Pourriez vous preciser ces points avant de vous desinscrire cher Fanfan...
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 07/01/2009 18:25:36    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Le LJ de Fr de Sainte-Marie de midi et rediffusé de 16 h à 17:30 revient sur le sujet de Gaza.
    On remarque que certains auditeurs par leurs questions-commentaires font à la Radio le même grief que fait Fanfan ici : le reproche d'être vendu ou à l'écoute des radios arabes...
    Les réponses qui sont faites me semblent parfaitement raisonnables et je m'y associe pleinement.
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 07/01/2009 18:48:50    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Citation:
    Saccages de vitrines, pillages de magasins, voitures incendiées, attentat contre une synagogue…

    En France, les supporters du Hamas investissent la rue !

    Présent Article extrait du n° 6752 du Mercredi 7 janvier 2009
    Abonnez-vous

    Les ondes de choc de l’offensive israélienne sur Gaza se propagent évidemment en France, notamment auprès des membres de la communauté franco-musulmane (officiellement six millions d’individus), à laquelle s’ajoutent, presque aussi nombreux, et tout aussi motivés dans leur ressentiment contre Israël, les ressortissants des communautés africaines. Tout cela fait du monde. Tout cela risque de faire, dans les rues françaises, beaucoup de casse… Un grabuge communautariste qui a déjà commencé.

    Samedi, à l’issue d’une des deux manifestations parisiennes contre l’intervention israélienne, où ont déferlé dans les rues de la capitale une marée (montante) de keffiehs et de drapeaux pro-palestiniens, des participants s’en sont pris vivement aux forces de l’ordre, jetant sur elle divers projectiles (dix policiers blessés) et ont commis de nombreuses dégradations : voitures renversées ou brûlées, bris de vitrines, pillages, passants molestés… « A peine plus que d’habitude », estimait toutefois en connaisseur un badaud, habitant une des cités « sensibles » où règnent ces délinquants ethniques.

    D’ailleurs, pour les organisateurs de la manifestation, « tout s’est bien passé ». Les violences qui ont éclaté au moment de la dispersion ? « Des provocations ! » C’est évidemment la faute à la police… Et ces manifestations ne sont qu’un début. « De nouvelles actions sont prévues partout en France dans les prochains jours. » La colère, paraît-il, grossit dans les banlieues. Une colère dont la vice-présidente de l’association France-Palestine se fait complaisamment le porte-voix. « Depuis des années, les associations font de la pédagogie sur l‘état de droit dans les quartiers. Si un pays comme la France continue de laisser des crimes de guerre se commettre en toute impunité, je suis incapable de dire jusqu’où la colère des gens ira. » En somme des menaces assorties de chantage ? Le gouvernement français est sommé de prendre parti sans restriction pour les lanceurs de roquettes du Hamas, sinon les banlieues, à l’instigation d’associations incendiaires pro-musulmanes, toujours prêtes à allumer des mèches contre les pays occidentaux, vont s’enflammer ? Et comment la France pourrait-elle avoir la moindre influence sur un conflit dont aucun des deux protagonistes, pour les raisons que nous exposions hier dans Présent, ne souhaite la paix ? Madame la vice-présidente de l’Association France-Palestine se garde bien de nous le dire…

    Comme en terre musulmane

    Samedi, « comme en 2003, des petits groupes ont fait la prière sur la voie publique ». Comme en terre musulmane ? Il est vrai que les musulmans considèrent comme terre musulmane tout lieu où on les a laissé s’installer.

    Signe de cette escalade que nous promettent les représentants des associations pro-palestiniennes : à Toulouse, dans la nuit de lundi à mardi, une voiture a été incendiée puis projetée sur la grille d’une synagogue située dans un quartier périphérique. A la préfecture de Toulouse on ajoute qu’un « second véhicule a été découvert non loin de là, avec à l’intérieur trois cocktails Molotov non utilisés ».

    L’inquiétude des juifs de France

    Le Consistoire central de France condamne « l’accumulation d’actes de violence commis contre des synagogues en France et appelle à la réaction des pouvoirs publics ». De leur côté, L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) ont dit lundi leur crainte, dans deux communiqués distincts, « de voir se multiplier en France des menaces ou des actes antisémites provoqués par le conflit au Proche-Orient ». L’UEJF comptabilise depuis le 31 décembre dernier quatre actes à caractère antisémite : « bris de vitres d’un appartement où se trouvaient des personnes portant une kippa, vandalisme contre deux magasins kasher à Bordeaux, manifestation dirigée contre une synagogue à Metz, incendie d’une voiture dans l’enceinte d’une synagogue à Toulon ».

    Quant au BNCA il dénonce « le vandalisme de la voiture du rabbin d’Aubervilliers » et « des forums de discussions hostiles à Israël où la verve antijuive s’est littéralement libérée et déchaînée ». Par ailleurs, à Valenton, dans le Val-de-Marne, un médecin septuagénaire de confession israélite a été gravement blessé dans le dos vendredi soir par un tir d’arme à feu tandis qu’il sortait de son cabinet. L’enquête en cours « vérifiera si cette tentative de meurtre est ou non antisémite ».

    La dérive communautaire n’est toutefois pas à sens unique. La communauté juive, qui proclame aujourd’hui, une main sur le cœur : « Ne laissons pas le conflit en cours au Proche-Orient briser notre vivre-ensemble », compte aussi quelques boutefeux dans ses rangs. Quand, lors d’une manifestation de soutien à Israël – qui n’a, il est vrai, rassemblé que cinq mille personnes – le chanteur Enrico Macias déclare devant les caméras de télévision que dans ce conflit il est à « deux mille milliards aux côtés d’Israël », on ne peut pas dire que de tels propos vont dans le sens de l’apaisement. En outre, samedi, trois jeunes juifs participant à une contre-manifestation organisée à l’initiative du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) ont été placés en garde à vue. « Ils sont soupçonnés d’avoir participé à ce rassemblement munis d’armes. »

    D’autre part, il faut bien rappeler aussi à ces organisations juives qui s’inquiètent aujourd’hui de la montée en puissance d’une hostilité musulmane quelques vérités. Ces mêmes organisations sont en France, depuis plus d’un demi-siècle, les hérauts intransigeants d’une immigration sans limites.

    Une immigration qu’ils ont voulue, réclamée et défendue et dont après les Franco-Français d’identité chrétienne, ces Français de confession israélite pourraient bien être à leur tour les victimes toutes désignées… Mais toutefois non résignées, contrairement aux « souchiens » anesthésiés, eux, par une propagande idéologique obsédante…

    JEAN COCHET

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 08/01/2009 12:01:19    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Yves Daoudal nous rapporte les propos du cardinal Martino sur le conflit à Gaza

    Citation:
    "Regardons les conditions de vie à Gaza : cela ressemble de plus en plus à un grand camp de concentration", déclare le cardinal Martino, président du Conseil pontifical pour la Justice et la Paix, dans une interview au quotidien italien en ligne Il Sussidiario.
    Aucune des deux parties au conflit "ne voit l'intérêt de l'autre" et chacune "ne (prend en compte) que ses intérêts". "Les conséquences de l'égoïsme sont la haine de l'autre, la pauvreté, l'injustice. Ceux qui paient sont toujours les populations sans défense."
    Pour renouer avec le dialogue, "il faut une volonté des deux parties, car les deux sont coupables. Israéliens et Palestiniens sont les enfants de la même terre, et il faut les séparer, comme deux frères". "S'ils ne réussissent pas à se mettre d'accord, alors quelqu'un d'autre doit le faire. Le monde ne peut pas rester là à regarder sans rien faire."
    "Nous ne sommes pas seuls, nous chrétiens, à appeler cette terre "sainte", les juifs et les musulmans le font aussi. Le fait que cette terre soit justement le théâtre de conflits sanglants apparaît comme un grand malheur."

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 359

    MessagePosté le: 18/01/2009 23:15:54    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Quelques images trouvé sur internet. Il semble bien que l'image de marque des Israéliens soit en chute libre. Ils font pourtant le maximum pour communiquer ces derniers temps.



















    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 19/01/2009 00:33:34    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Petit Gaulois a écrit:
    ... Il semble bien que l'image de marque des Israéliens soit en chute libre. Ils font pourtant le maximum pour communiquer ces derniers temps.


    C'est sans doute pour cela que France Télévision diffuse "La Liste de Schindler" ce soir!
    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 24/01/2009 16:39:04    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Citation:
    Israël à Gaza : inhumain
    « Il n'y a aucun doute sur le caractère inhumain d'une opération militaire à grande échelle du type de celle qu'Israël a engagé le 27 décembre contre une population essentiellement sans défense », a déclaré le rapporteur spécial de l'ONU pour les territoires palestiniens, Richard Falk, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes à Genève.
    Selon lui, l'opération militaire israélienne, menée contre un territoire densément peuplé, avec une population affaiblie par les privations de 18 mois de blocus et "prise au piège" dans la zone de guerre, "évoque le spectre de crimes de guerre systématiques". "Des cibles illégales ont été sélectionnées", dans une "intention criminelle".
    Il a dénoncé le confinement "dans la zone de guerre active" de la population, empêchée de s'enfuir et d'accéder ainsi à la protection du statut de réfugié. "C'est sans précédent", a-t-il assuré. "Aucun enfant, aucune femme, aucun malade ou handicapé de la population de Gaza n'a été autorisé à quitter la zone de guerre."
    "Les preuves de violations des règles fondamentales du droit international humanitaire sont si accablantes qu'elles doivent faire l'objet d'une enquête internationale indépendante", a-t-il ajouté.

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Roland
    Champion courtois

    Hors ligne

    Inscrit le: 17 Nov 2007
    Messages: 7 602
    Localisation: la Lune

    MessagePosté le: 07/02/2009 13:07:28    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Je renvoie les lecteurs vers ce lien qui éclaire de façon surprenante la "morale juive" qui prévaut dans le règlement éradication du problème de Gaza

    l'ancien Grand Rabbin sépharade Mordechai Eliyahu a écrit:
    « Selon l'éthique juive, une ville entière doit répondre du comportement immoral de certains de ses individus. A Gaza, c'est toute la population qui est responsable, car ils n'ont rien fait afin d'empêcher les tirs de fusées Qassam »


    Jerusalem Post a écrit:
    « L'autorité religieuse a également édicté qu'il n'y avait strictement aucune prohibition morale contre l'assassinat indiscriminé de civils au cours d'une offensive militaire potentielle contre Gaza »

    _________________
    “En France, on partage les risques, pas les bénéfices !”
    RdL
    Revenir en haut
    Petit Gaulois
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 16 Jan 2007
    Messages: 6 359

    MessagePosté le: 07/02/2009 13:33:43    Sujet du message: De Varsovie à Gaza Répondre en citant

    Cela me rappelle une autre de leur "brillante" citation : "Que son sang retombe sur nous et sur notre descendance"

    La démarche intellectuelle me semble identique. Non ?
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 21/09/2017 21:40:20    Sujet du message: De Varsovie à Gaza

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Courtois Index du Forum -> Discussions générales -> Actualité, société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers: